Petit brochet de Pannecière
avatar

panneciere-101216-06Rapide sortie hivernale ce matin à Pannecière pour tenter de prendre quelques sandres en verticale mais les deux seuls attrapés se décrocheront.

Il fallait du courage pour pêcher ce matin, une température glaciale avec un petit -5° et un vent qui accentuait le froid…

La matinée avait mal commencé, plus d’essence dans le thermique au garage et plus d’essence non plus dans le bidon, nous allions donc pêcher devant Chaumard à l’électrique sans trop s’éloigner puisque la batterie donne des signes de faiblesse au bout de 6 années de sorties.

La route qui me demandait 1h15 d’ habitude m’en aura demandé un peu plus, verglas et givre sur la route qui vous font lever le pied et vous demander pourquoi vous vous êtes levés si tôt pour autant galérer.  08h00, le soleil se lève tout juste et je m’engage sur le long chemin de la mise à l’eau de Chaumard.

panneciere-101216-03

 

Arrivé au bout lorsque je met en place le matériel de pêche sur la barque, je découvre que j’ai oublié ma carto de Pannecière, pourtant un auxiliaire très pratique pour la verticale.

Le froid pique les doigts, engourdi le nez et même le café fumant dans la barque ne nous réchauffe pas. J’aurai vu pour la première fois mon fond de café geler dans ma tasse !

panneciere-101216-02

 

D’autres courageux sont pourtant là et une équipe pique un sandre sur l’ ancienne route d’ Arringette alors que je la cherche au sondeur.

C’est Cathy en tirette qui piquera le premier poisson, surement un sandre puisque le vif n’a eu aucune entaille et que la canne a bien trop plié pour une perche. Il se décrochera au bout de quelques secondes, juste quand je mettais l’épuisette à l’eau en le voyant monter du fond.

panneciere-101216-19 panneciere-101216-20 panneciere-101216-21

 

De l’autre coté c’est à mon tour au fire ball, une touche coup de fusil, je gueule un truc du genre « Fait ch…er » mais je ressent une autre touche que je conclue par un bon ferrage. Ca monte vite sans se débattre, surement un petit sandre mais non c’est un petit brochet tout engourdi de froid qui atterrit dans l’épuisette sans bouger.

Pas facile de sourire à la photographe  avec le froid mordant et  le soleil dans les yeux .

panneciere-101216-06

 

Il est déjà 10h00 et je mets le cap sur le lit de l’Yonne bordé d’arbres submergés qui me piqueront deux fire ball avant que je ne passe au LS en texan sur les conseils de l’ ami JB que je croise vers la mise à l’eau. Je tente aussi les falaises  mais seule Cathy aura encore un touche avec un poisson qui se décroche au bout de quelques secondes de combat.

11h30 arrive sans plus de touches, ah si j’avais eu mon thermique j’aurais pu tenter une zone plus éloignée, ou bouger plus… Il faut rentrer, bye bye Pannecière

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.