Patocherie pluvieuse à Saint Agnan (58)

il y a des jours comme ça……. 

Il pleuvait, pleuvait, des grosses gouttes, des petites gouttes, des gouttes qui tombaient droit , des gouttes qui tombaient de coté…..En gros, il y en rouchait et  nous étions plus que naillés, voir même tripés (c’est du morvandiaux), voir la photo.

Ca n’a pas empêché Patoche le grand de nous prendre du poisson…..

Tout avait pourtant mal commencé car la télécommande du Ipilot m’a fait une petite frayeur. En l’allumant j’ai constaté que seul le niveau de vitesse s’affichait et que les seules touches qui marchaient étaient celles de vitesse et de direction. Avec un vent à décorner les boeufs, circuler au moteur sans l’Ipilot c’était la certitude de ne pas pouvoir pêcher en même temps que piloter.

 

J’ai donc changé la pile de la télécommande (heureusement que j’en avais une d’avance et un tournevis cruciforme) mais malheureusement ça n’a rien changé. Et la pluie et le vent qui continuaient….

En dernier recours j’ai demandé à Patoche de débrancher le moteur puis de le rebrancher. Ce reboot a relancé le IPilot qui a fonctionné normalement. Donc si cette mésaventure vous arrive, pas besoin de sortir la caisse à outils, on débranche et on rebranche.

 

C’est donc vers 09h00 du matin, après trois bonnes heures sans aucune touche à attendre sous une pluie battante que Patoche enregistre sa première prise, un sandre d’environ 50 cm pris au cranck Salmo. Malheureusement ou heureusement pour lui ce sandre se décrochera juste avant de rentrer à l’épuisette.

 

Il récidivera quelques minutes plus tard avec cette superbe zébrée de 38 cm prise à la lame Strike Pro.

 

Une autre mordra un quart d’heure plus tard dans la même zone mais comme le sandre elle parviendra à se décrocher juste avant l’épuisette.

 

Et moi, vert de jalousie, trempé,  je mettrai quand même au sec ce superbe et énorme sandre du Morvan que je m’empresserai de remettre à l’eau, No Kill quand tu nous tiens…..

 

Cathy à la tirette n’a pas eu de chance mais a pu constater la résistance du fluorocarbone Parallélium car par deux fois, c’est l’hameçon qui a cassé et pourtant ce sont des Decoy Worm 16 qui ne m’avaient pas habitué à cette faiblesse.

Nous rentrons usés mais heureux quand même.

Gardez la pêche.

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.