Ouverture du brochet au Grand Large: 11 brochets au compteur

Nous venons de rentrer du Grand Large (69) où nous avons fait l’ouverture du bec  en compagnie d’une bonne cinquantaine de barques et float tubes et pas mal de pêcheurs du bord.

Cette année si les gros becs légendaires du Grand Large ne nous ont pas honorés de leur attaque ce sont pas mal de petits et de moyens qui ont attaqués nos leurres. Nous avons clôturé cette journée avec 11 brochets au bateau et presque autant de décrochés.

C’est donc à 03h00 du matin que le reveil a sonné, ça fait tôt quand même ! Patoche est arrivé à 04h00 et nous avons pris la route, deux heures jusqu’au Grand large. Nous avons fait la pause café avec Pierre Legros  et Fabien Pautet qui eux aussi ont fait cette ouverture aux portes de Lyon.

Arrivé à 06h15 sur place, j’ai pu constater que pas la moindre brise ne soufflait. Le ciel était dégagé et la journée s’annonçait belle. Pas de vent sur le grand large…signe de brecouille !

 

D’entrée je mets le cap sur la zone centrale où une bonne vingtaine d’embarcations pêchent déjà, je me cale sur un point GPS des années précédentes et dans la première demi heure Cathy chope un mini bec au spinner Suissex.

 

C’est ensuite moi qui prend le plus joli de la matinée avec un jerk à bavette Megabass Vision 110.

 

Patoche suit de près avec un spinner River2sea et Cathy décroche le big pike de la matinée, nous ne le verrons pas mais il tirait de la tresse !

La matinée est ensoleillée et la surface de l’eau est à peine ridée par un petit souffle de vent. A 9h00, je pose pull et polaire pour me mettre en tee shirt tellement il fait chaud, ce n’est pas le Morvan ici !!!

La matinée se passe sans trop de touches, une de temps en temps  et c’est vers 12h00 alors que je me cale sur un point GPS nommé « pinard » (eh oui, je sais !!!) que les touches redémarrent.  Cathy continue à tabasser avec son spinner alors que je galère avec ma collection de big baits, de giants spinner, de gros jerks….Evidemment j’ai laissé mes spinners à la maison pour ne pas m’encombrer.

 

Nous continuons la pêche en voyant un joli silure d’1m50 suivre un spinner jusqu’au bateau en mettant un coup de nez dedans et plusieurs becs suiveurs qui accompagnaient les leurres.

 

j’ai la chance de taper un petit bec avec un jerk BKS de Tackle House et pendant ce temps Cathy nous chope son 6ème brochet toujours avec son spinner Suissex.

 

Patoche inscrit son troisième bec au tableau et en loupe pas mal à la touche, ces diables verts nous font des touches de fous furieux et ne se piquent pas.

 

Dans les cinq  dernière minutes j’en pique un à nouveau mais il se décroche avant d’arriver à l’épuisette, on aurait fait alors la douzaine !

Nous rentrons fourbus mais heureux de cette journée. Certes ce ne sont pas les poutrelles espérées mais les touches ont été au menu, la journée a été belle et l’apéro sympa.

 

Gardez la pêche.

 

Les commentaires sont fermés.