Ouverture du brochet 2014, le moment tant attendu
avatar

Nous sommes le mardi 29 avril et après demain je serai confortablement installé dans mon bateau en compagnie de Cathy, Patoche et Dixie et nous seront heureux…

Un bonheur tout simple et tout bête de pouvoir à nouveau traquer le carnassier  en barque, de rencontrer les copains sur les lacs et de faire un casse croute ensemble.

Pour ce premier mai, une grande partie des pêcheurs du secteur se retrouveront sur le lac des Settons, on se croira à un open de l’ AMC tellement il y aura de bateaux sur l’eau.

 

Evidemment les pêcheurs chercheront en priorité le sandre, celui ci selon les infos des AAPPMA a fini de frayer mais les poissons seront comme d’habitude sur leurs tenues  printanières.

Les brochets eux se trouveront sur les bordures ou les structures, prêts à foncer sur le leurre ou le vif qui passera à leur portée.

Les perches seront difficiles à trouver car très mobiles en cette saison, qui plus est maigries par la fraye leur défense ne sera pas à la hauteur de celle qu’elle auront à partir de juillet.

 

Pour les autres secteurs  vous aurez le choix entre le silure, le bass (attention il est sur les nids, laissez le défendre ses œufs en paix), l’aspe et que sais-je encore. Mêmes quelques belles truites lacustres  qui feront la fierté légitime du pêcheur qui aura eu la chance de tomber sur un tel trophée devenu si rare.

On entendra le bruit des casse croûte, des bouteilles de vin, des « pendus » lancés à la cantonade. ce sera l’ouverture, comme tous les ans, joyeuse ou moins, heureuse ou dépitée, humide ou ensoleillée selon où l’on pêche. Chez nous ce sera humide, voir même mouillé.

 

On testera sa nouvelle canne achetée lors des salons de printemps, son nouveau moulin, sa dernière tresse, le leurre super machin technique qui vient de sortir et qui devrait prendre tous les carnassiers sans exception.

Certains auront le nez dans leur nouveau sondeur et n’y comprendront rien, il fallait lire la notice et personne ne le fait bien entendu.  D’autres pour qui la barque est l’équipement de l’année mettrons trois plombes pour mettre à l’eau en gênant les autres mais on a tous débuté comme ça non ?

Il y aura au bord, confortablement installé, plusieurs générations d’une même famille, surveillant leur bouchon avec assiduité en espérant un départ.  Les pêcheurs du bord aux leurres auront chaussé les godasses de randonnée et s’enfonceront au cœur des coins secrets si porteurs de rêves.

 

Les appareils photos crépiteront au même titre que les sacs en plastique se rempliront de poissons. Facebook regorgera de photos de ces brochets tants attendus  qui feront la fierté des pêcheurs.

J’ai quand même une petite pensée pour ceux qui ne pourront pas être là, ceux qui travaillent, ceux qui sont malades ou affaiblis par l’âge, ceux qui n’ont plus les moyens de mettre 90 euros dans une carte de pêche, ceux qui par conviction ou par arrêté préfectoral  ont  une autre date pour leur ouverture.

 

Après demain je respirerai mon bonheur à grandes goulées d’air….Bonne ouverture à tous.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule. Bookmark the permalink.

Comments are closed.