Ouverture de la truite 2016, bilan de la dure journée
avatar

lucenay 130316-04Il faisait comme d’habitude un froid de morvandiau dans ce coin paumé où coule le Ternin. – 3 ° ce matin et des anneaux pris dans la glace au bout de deux lancers, des pingouins et des ours blancs qui gênent vos lancers…C’est le Morvan !

Pour être plus sérieux, cette journée fraîche le matin avec un bon débit d’eau n’aura pas été la grande journée attendue, pourtant nous avons sauvé l’honneur même si ce n’est qu’avec des surdensitaires.

Dès l’aube j’ attaquais au vairon sur mes postes inaccessibles, remplis  de ronces, mais les farios semblaient avoir déserté cette zone qui pourtant années après années me rapporte du poisson.

Le vairon ayant fini au fond, c’est une cuiller n° 1 en coloris jaune fluo que j’installerai, incapable de remonter un vairon avec ce froid. La belle sortira doucement d’une souche de bordure pour venir happer ma cuiller. La matinée commençait bien avec 15 minutes de pêche et une truite au compteur.

lucenay 130316-03

 

Mais la cuiller ne m’aura plus offert de prises, d’autant que le courant puissant rendait sa maîtrise difficile donc passage au poisson nageur mais sans succès. Le froid avait même pétrifié mon épuisette !

lucenay 130316-05

 

Je rejoint Catherine et essaye sa nouvelle canne puis nous partons sur un poste moins connu. Au premier passage de sa cuiller fire tiger le long d’une autre souche, je vois son fil partir sur le coté, Cathy ne s’en est pas rendu compte et n’a pas senti la touche, la truite se décrochera rapidement.

lucenay 130316-10

 

Dix minutes plus tard et quelques leurres après elle finit pas se prendre sur une autre cuiller fire tiger après avoir snobé mes poissons nageurs et mes cuillers  classiques.

lucenay 130316-14

lucenay 130316-18

 

Nous quittons ce poste pour mon coin secret et bien évidemment….. Je la loupe !! Une belle truite qui m’aura laissé apercevoir son flanc jaune suite à l’attaque sur mon D Incite… Elle ne reviendra pas, même après avoir changé 10 fois de leurres, une sauvage, peut être ?

Après une bon gros casse croûte qui nous requinque, direction l’aval du parcours et Cathy en pleine eau, toujours sur une cuiller n ° 1 en fire tiger étrenne à nouveau sa Pezon et Michel.  Perso, c’est la journée des montures à vairon qui accrochent le fond, des cuillers qui partent dans les arbres en face !

lucenay 130316-30

lucenay 130316-28

 

Dépité, j’arrête à 11h00 pour rejoindre la buvette et prendre des nouvelles, c’est plutôt moyen comme ouverture, les truites étaient apathiques et calées contre les bordures.

lucenay 130316-38

lucenay 130316-39

Peu importe, on s’est bien amusé et le repas qui s’en est suivi fut pantagruélique !

Nous y retournons demain, quand même, gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged . Bookmark the permalink.

5 Responses to Ouverture de la truite 2016, bilan de la dure journée

  1. JuuLiien77 says:

    Bonsoir Sylvain,
    Ce petit message simplement pour vous dire merci.
    Merci, grace a vos article, de m’avoir donner l’envie de pecher la truite.
    Merci également d’avoir cette rubrique « le coin du débutant » qui m’a permis de reussir (je trouve) ma premiere ouverture (et premiere peche) de la truite.
    J’ai débuter au vairon au bouchon et est sortit une magnifique arc de 51cm, une vrai beauté bien combatente ; et ensuite je suis passé au toc au vers et est sortit deux petites fario de 27 et 15cm. Un vrai bonheur de retrouver les bords d’eau.
    Merci Sylvain et bonne continuation

  2. Alban says:

    Difficile un peu partout…
    Nous avons fait un tour dans la cure à trois, résultat, trois truite..
    Je m’en sors avec une belle fario de 40, celle ci, bien méritée va finir en petit repas. Cette truite avait quand même dans son ventre, un poisson blanc, un chabot, et en plus.. Une grenouille !! Sacré gourmande, je ne pensais pas qu’elles avaient les greuch’ dans leur régime alimentaire !

  3. Jolie sortie quand même !
    Chez nous y a que des arcs et franchement on se fait c… on peut même pas tenter un petit leurre dur ou souple la gueule des arcs est trop petites !