Ouverture brochet au Bourget….Brecouillerie savoyarde
avatar

bourget 201547Nous partîmes vendredi en début d’après midi, le cœur plein d’allant, les yeux qui pétillaient d’aller regarder ce lac extraordinaire.

Comme d’habitude depuis maintenant 3 ans, c’est la pluie qui a accompagné notre voyage, surtout un gros orage vers Lyon, c’est donc trempé que le bateau est arrivé au camping de Chindrieux où nous avons dorénavant nos marques.

Le temps de s’installer et de sauter sur l’apéro et la soirée était bien engagée. Les amis Patrice et Olivier sont arrivés un peu plus tard, tractant le nouveau bateau de Patrice, un Ranger 1880 VS, un superbe bateau taillé pour les grands lacs alpins.

Olivier est arrivé avec une bouteille de Genépi, j’ai mis le nez dedans, c’est bon ce machin là !!!! A 06h30 le réveil a sonné, les Efferalgans ont moussé, le café a coulé et dehors le temps s’annonçait mitigé.

Les armes étaient prêtes à faire feu:

bourget 201501

 

La troize était toute contente d’essayer son nouveau sondeur Onix 8 sauf que son idiot de propriétaire, donc moi, avait oublié l’étrier du sondeur et sa rotule à la maison…Et, parce que ce n’était pas ma journée, j’avais oublié les cartes SD de carto au Chalet du camping. Merci à mon équipage qui est retourné chercher les cartes pendant que je grognais.. Ca me fait ça généralement les lendemains de retrouvailles à l’eau de feu.

bourget 201511

 

A la mise à l’ eau de Chatillon, tout doucement, la pluie s’est amenée. D’abord petite bruine, puis averse pour finalement devenir déluge alors que nous naviguions vers Conjux.  c’est donc totalement trempés que nous avons commencé cette journée, heureusement que nos tenues de pluies sont de qualité.

bourget 201508

 

Première dérive sur la zone habituelle avec Patrice et rien, pas une touche….

Nous quittons la zone pour le nord d’ Aix les Bains alors que le vent se levait. Pêche d’une baie durant une bonne heure sous un houle désagréable. Je décide alors de traverser pour l’ abbaye de Hautecombe mais les vagues sont formées et je ne peux pas y aller vite. Nous arrivons trempés d’embruns  et obligés de longer la bordure pour éviter les vagues qui grossissent et qui mettent à mal la navigation avec un bass boat.

bourget 201518

 

Le bateau n’embarque pas de vague mais nous sommes douchés sans arrêt. Direction la grotte Lamartine pour le repas du midi mais le niveau d’eau est trop bas pour beacher les bateaux, donc repli sur Chatillon et nouvelle traversée bien trempée du lac.

bourget 201519

 

Arrivé à cette anse protégée du vent du nord, nous retrouvons Arnaud Fileppi, Alban Choinier, Jimmy Maistrello et sa compagne pour un petit apéro breafing. il y avait sur cette petite plage une belle brochette de bateaux:

bourget 201524

bourget 201530

 

Ouf, nous n’avons pas loupé la pêche car eux n’ont pas fait mieux que nous. Des poissons ont mordu au sud  du lac mais le vent nous a cantonné au nord, la température de l’eau y était différente de plusieurs degrés, ceci expliquant peut être cela.

L’après midi nous verra pêcher la zone du rocher de Chatillon et la roselière. Je choisirai l’option 15m de fond alors que Patrice pêchera plus près de la bordure et décapotera sur une superbe truite lacustre de 51 cm prise au Ripple Shad en linéaire.

bourget 201546

bourget 201548

 

Ils pêcheront la bordure de la roselière et verront deux brochets suivre leurs leurres. Quant à nous à 17h00, ras le bol du vent et ras le bol tout court, direction le chalet et douche chaude puis apéro, évidemment ! Dixie ne nous a pas porté bonheur, bizarre…

Ce matin du dimanche, réveil à l’aube, mes quatre cheveux en bataille, je mets les pieds dehors et je constate que le vent souffle encore plus fort qu’hier soir.. Après un conseil de guerre devant Scoubidou sur France 3, nous décidons de rester au chaud et de regarder Batman…..Puis auto moto…..En buvant du blanc…..

bourget 201526

 

Pas de regrets, sauf évidemment au moment de partir après le repas de midi où bien évidemment ce satané vent de M…. tombe !!!

Un week end sympa, avec des potes, des apéros mais pas de poissons sauf pour Patrice qui a profité de l’effet nouveau bateau, ce qui attire immanquablement les poissons et les regards des autres pêcheurs.

A bientôt le Bourget, et vivement Pannecière où le vent nous fout une paix royale, enfin j’espère !

Gardez la pêche.

 

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

9 Responses to Ouverture brochet au Bourget….Brecouillerie savoyarde

  1. Remy says:

    Dur parfois les ouvertures! Je vois que Patrice a été brillant avec sa truite lacustre. Un chouette poisson!

  2. WALLY says:

    tu aurais du pécher le corégone hi hi hi

  3. le régulateur says:

    salut! une brecouille ce n’est poins grave mon fillot, tu a passé de bons moments a festoyer avec tes potes, malgré le mauvais temps le lac du bourget, c’est tout de mème un bel endroit, a bientot pour le compte rendu de pannecière.

  4. xavier says:

    hello

    la prochaine fois il faudra mettre un élastique au chapeau …

    ( juste a coté de vous )

    juste deux tapes devant l’esplanade d’Aix les bains

    et puis c’est tout . arvi pa

  5. Ça me rappelle mon ouverture truite… 8h de pêche sous la pluie sans une touche! Dur pour le moral! Heureusement pour nous samedi à St-Croix c’était l’inverse: coup de soleil et un brochet correct de 72 au final, mais ça a été laborieux… J’attends avec impatience ton compte rendu sur Pannecière, ça risque de tourner à la bataille navale si j’ai bien compris!!

  6. JiS says:

    Beau reportage et …pouahhh!!! y’ a du matos……
    L’important est d’y être!!!!!
    BiZ