Matinée vifs et truites
avatar

IMG_1522la chaleur accablante de ces derniers jours nous a donné envie de quitter la barque pour aller faire mumuse au bord de la rivière  et pratiquer une petite pêche ludique et simple, celle du goujon..

Avant bien entendu de tenter la truite avant de partir.

Ce matin, c’était relâche avec un réveil qui sonne à 06h30 au lieu de 3h30. Direction Lucenay l’Eveque où coule le Ternin qui est actuellement à son étiage estival avec très peu d’eau.

IMG_1527

 

Les chevesnes folâtrent, les goujons et vairons semblent absents de nos postes habituels pourtant nous sommes venus exprès pour eux avec nos petites cannes courtes.

IMG_1529

IMG_1523

 

Pêcher le goujon est simple et ça me détends, idem pour Cathy et Patoche avec qui je prendrai de quoi me faire une petite réserve de vifs pour les semaines à venir.

IMG_1519

IMG_1521

 

Vers 10h30, changement de technique avec la sortie du coffre des cannes à leurres et une petite recherche de truites sur la partie la plus profonde du parcours. C’est patoche qui piquera cette arc de lâcher à la cuiller, j’en décrocherai une qui m’a fait un joli saut bien nerveux.

IMG_1525

IMG_1524

 

Et j’aurai une belle touche mais pas de poisson piqué, la raison en est ces simples qui ont la désagréable habitude de s’emmêler, je repasse aux triples la saison prochaine.

IMG_1526

 

Cathy décrochera dans ses bottes une autre arc et se fera exploser le fil par un brochet bien nerveux estimé à 70 cm..

Qu’est ce qu’on est bien à la pêche…

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche. Bookmark the permalink.

10 Responses to Matinée vifs et truites

  1. Axel says:

    Bonsoir,

    Comme pour Droopy.
    J’ai changé mes triples par des simples sur mes cuillères à truite.
    Je ne pense pas avoir plus de loupé qu’avec les triples d’origine.
    Pour m’adapter à la réglementation sur un cours d’eau près de chez moi, j’ai écrasé également les ardillons des simples sur une partie de mes leurres.
    Et malheureusement, c’est festival de décrochés. Sur 30 touches, seulement 3 poissons « au sec ». Touche, début de combat, puis retournement du poisson sur lui même (volte face comme cité par Droopy), et décrochage en règle.
    Je ne désespère pas, mais avouez que c’est rageant !!!
    Je me pause des question sur la forme et la taille des hameçons. Peut être tenter des hampes plus longues ?

    Axel

    • La truite est connue pour ses combats tout en mouvement, il faut s’inspirer des moucheurs et peut être utiliser des cannes plus paraboliques qui vont mieux encaisser les chocs.
      Perso j’ai essayé quelques fois sur un réservoir privé, c’est fini les sans ardillons pour moi.

  2. le régulateur says:

    salut sylvain, ah!!! ces pèches de vairons et de goujons me rappellent mes souvenirs d’enfance a la celle en morvan en vacances d’été, les deux pieds dans l’eau qu’est ce quon était bien! sur une de tes photos on voit un goujon avec un pifise dans le bec, en 1ere catégorie on ne peut pècher a l’asticot , le pifise est il autorisé? tout en t’avouant que mes pèches de friture d’été sont a bases de pinkies parfois, ce n’est pas un reproche mais je voudrais ton avis sur ces petites pèches d’été amusantes et souvent en famille et si utiliser des asticots est vraiment répréhensible?

  3. Alain says:

    Concernant la dernière photo, et les simples sur ce leurre, plutôt que de repasser au triple, pourquoi ne pas monté un simple d’une taille inférieure ?

  4. Pour les simples c’est simples: ils sont trop gros sur ton PN, surtout celui à l’arrière!
    Il faut les choisir de manière à ce qu’ils se frôlent mais ne s’emmêlent pas. Les modèles sans ardillons sont aussi efficaces que ceux avec ardillons, il suffit de garder le contact pendant le combat. Mon pote Tavaneuse a ainsi sorti une truite de 56cm sans problème sous mes yeux ébahis (et un peu jaloux!). Je suis désormais convaincu de l’efficacité des simples sur les PN.

    • Effectivement j’en ai sur d’autres leurres mais pour celui ci je n’en ai pas d’aussi petits.

    • Droopy says:

      Bonjour,
      J’ai également changé les triples pour des simples sur quelques cuillers, sans constater plus de poissons décrochés, par contre en écrasant l’ardillon je décroche souvent sur un gros volte-face, même en m’efforçant de garder contact.