L’esoxiste à Vassivière avec l’AMC
avatar

L’AMC (Association Morvan Carnassiers) avait organisé pour ses membres une sortie à Vassivière les 29/30 jui et 1er juillet. Nous devions nous rejoindre au port de Nergout pour 10h00 du matin.

 

Nous sommes partis à 05h30 avec le fol espoir d’une pêche fabuleuse en terre inconnue.

4h de route nous attendaient selon le GPS, en effet Vassivière est situé en pleine cambrousse assez loin des grands axes, un peu comme nous avec nos lacs du Morvan.

Nous avons fait une halte en quittant la RCEA, ça tombait bien il y avait une pompe à essence et une boulangerie. Nous ne savions pas alors que c’était là que s’arrêtait la belle route….

 

En effet une portion de notre parcours était en travaux et la route principale était bloquée, heureusement que nous avions un GPS qui nous a fait passer par des petites routes de m….e, pas facile avec une remorque plutôt longue.

 

Nous sommes arrivés à Beaumont du lac avec près d’une demi-heure de retard et nous avons croisé les copains de l’AMC qui prenaient du pain.

Arrivé en convoi d’une dizaine de barque il ne nous a fallut qu’une demi heure avant d’être à l’eau. Une mise à l’eau bien aménagée comme j’aimerai en voir chez nous.

 

 

Voici la nouvelle déco du bateau, comme ça on me repère de loin…

Première journée de pêche avec comme heureuse surprise les points GPS du précédent propriétaire du sondeur…Merci Mathieu…Des points que nous ne suivront d’ailleurs pas trop occupé à faire du tourisme sur ces 1000 hectares de lac rempli de criques sauvages et de paysages qui ressemblent à notre Morvan.

 

 

Heureusement que nous avions le GPS car le brouillard était là une bonne partie de la journée et s’aventurer sur cette immensité sans GPS nous aurait été impossible.

 

 

Je prendrai quand même un petit sandre sur un des points de Mathieu, histoire de dire que nous étions là, plus quelques perches d’environ 20/25 cm. Le sandre à mordu sur une lame fire tiger Made in Montceau les Mines par un bricoleur de génie que je vous présenterai un jour.

 

 

A 17h00 nous avons arrêté pour prendre possession du gite et stationner véhicules et remorques ce qui ne fut pas une mince affaire car 17 bateaux, ça tient de la place dans une rue.

 

Déchargement des affaires, faire le lit…..Personnellement je me suis tiré à l’apéro chez les copains pendant que Mme rangeait, je ne voulais pas la déranger à rester dans ses pattes……

 

Je vous laisse imaginer ce que ça peut donner 32 pêcheurs bourguignons qui aiment bien l’apéro…

 Nous étions logés dans plusieurs  gites dont le notre qui est un ensemble comportant trois gites : Un de deux places, un de 4 places et un de 11 places. Situé à 50m de la mise à l’eau c’était l’idéal. Merci au propriétaire Cyrille BAILLY pour sa gentillesse,  vous trouverez ses coordonnées en fin d’article.

 

 A l’issue de cet apéro, grand barbecue organisé par l’AMC puis repos bien mérité avant un réveil à 05h00 pour un coup du matin sur le lac. Nous avons attaqué par la mise à l’eau, les zones de port sont toujours bonnes mais pas ce matin là.

Direction en face sur une zone de murets engloutis que l’on voyait bien au structure scan. Quelques touches dont une belle perche qui mordra sur un One Up Shad  3 pouces de Cathy mais qui se décrochera devant l’épuisette, certainement la plus belle de la sortie, elle mesurait environ 35 cm.

 

 

Le temps à changé et les nuages ont pris le large laissant la place au franc soleil. Nous avons décidé de partir sur la zone est du lac puis d’en faire le tour jusqu’au pont de l’ïle.  Pour cette journée j’avais décidé de rechercher en priorité les brochets sur les bordures. J’avais donc monté un Buster Jerk. Les paysages étaient splendides  et nous avons pêché une queue où arrivait une rivière, la queue  de Vauveix. Nous rencontrerons un local qui pêchait des sandres au vif sur son bateau pêche promenade. Je l’ai filmé lors d’une prise et la vidéo sera certainement en ligne demain. Par contre les sandres n’on pas voulu de nos leurres alors que nous pêchions à coté du pêcheur local.

 

Petit coup de moteur pour pêcher la digue noyée mais rien de rien, pas une perche ni un sandre pendu. Je déciderai, en accord avec mon équipage,  de recommencer à faire les bordures après l’Ile de Vauveix et je me prendrai une bonne tape sur mon Buster Jerk. Il s’agit d’un micro brochet survitaminé, très sombre comme semblent l’être tous les poissons de ce lac.

 

Nous sommes revenus ensuite pour repartir à l’autre bout dans la zone de Port Crozat ou là encore nous aurons quelques touches de perches puis ce sera l’heure de rentrer, se doucher, boire l’apéro avant une soirée au restaurant sur la plage d’ Auphelle avec les copains de l’AMC. Ceux qui ont bien réussi ont procédé en verticale mais ce ne sont que des petits sandres très maigres qui ont mordu. Les copains de Morvan Pêche on eux pêché à la microlame et ont monté pas mal de perches  sur les hauts fonds.

 

Retour au gite pour une dernière mini nuit de sommeil avant l’ultime sortie. A 05h30 le réveil a sonné et le gite a été rendu net et propre pour  06h30. Nous sommes retournés pêcher en face de Nergout sur le premier poste. Comme hier nous sommes les premiers à l’eau, les autres doivent encore dormir…. Par contre coté météo c’est nuage, pluie et vent, ce qui me donnera la possibilité d’essayer ma nouvelle veste de pluie et ma nouvelle salopette, que je valide. C’est bien pratique et mieux qu’un KWay.

 Sur le premier poste, quelques touchinettes et l’arrivée du vent qui nous aura contraints à nous mettre à l’abri dans une crique. Deux poissons coups sur coups pour Patoche et moi, une perche sur un In the Bait 12g de Nories pour moi et une autre sur un leurre souple pour Patoche, et plus rien. Ces satanées perches ne faisaient que bouger sans arrêt.

 

Nous mettrons le cap sur le pont de l’île pour pêcher les piliers et je ferai encore monter quelques perches mais rien que des petites. Nous remettrons le cap sur une anse au lieu dit la Nouzelière et nous ferons les bordures. Le coin est magnifique, sauvage et semble peu fréquenté.

 Armé d’un Mégabass Vision 110 j’aurai une première tape mais le pépère se décrochera  et c’est Patoche qui le prendra un minute plus tard au drop, il mesurait 68 cm et comme celui de la veille était noir comme le diable en plus d’être très énervé. Un combat sympa sur sa nouvelle Tenryu achetée il y a peu.

 

Je décrocherai encore un autre bec 200m plus loin, j’ai la scoumoune…..Et enfin je décrocherai aussi des perches comme Patoche, pas moyen d’avoir des touches franches. Nous casseront la croute à 12h00 au fond de cette crique avant de libérer nos prises, le vivier du bateau est génial et permet de redonner du peps au poisson fatigué par le combat.

 

 

A revoir !!!!! Après ce relâcher, un bon casse croute avant le retour au port.

 

A 13 heures nous étions  à la mise à l’eau pour un voyage en sens inverse. Dur de repartir de ce coin paradisiaque.

 J’ai pu faire mumuse avec mon bateau et atteindre les 57 km/h à trois avec tout le matériel (c’est limité à 20 km/h, il ne faudra pas le dire….).  J’ai pu essayer et tester quelques leurres, me rendre compte de la vivacité des poissons de ce lac, refaire X montages après les avoir laissé au fond. J’ai pu écraser l’anneau de scion de ma Berkley Ripple casting en la rangeant trop près du bord où elle a rencontré le ponton du port. Ca me servira de leçon, je le changerai cette semaine.

 

Nos deux gardaboires ont bien servi et heureuse surprise un cubi de 5l de saint Véran tient dans le nouveau, ça promet pour les sorties futures !!!!

 

Je vous présenterai plus précisément dans la semaine ce lac  dans la rubrique « coins  de pêche ».

 Voici les coordonnées du gîte si vous souhaitez découvrir ce lac car il ne se pêche pas en une seule journée.

 Gites Cyrille BAILLY : 05 55 69 31 27  /  06 33 94 76 05

5 rue des Fougères – Nergout – 87120 BEAUMONT DU LAC

http://gites.vassiviers.free.fr/  

mail : gites.vassiviere@free.fr

 

Gardez la pêche et merci à l’AMC pour l’organisation de cette sortie.

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

8 Responses to L’esoxiste à Vassivière avec l’AMC

  1. francis says:

    pour stationner les 17 bateaux il est possible de demander la reservatiion de l emplacement à la comune un peu à l avance.delibération du conseil oui ou non ensuite un arrétée sur les lieux reservant la place .facile pas chers utile .

  2. Le cadre a l’air bien sympa et puis visiblement quelques poissons de pris, c’est bien… Et l’essentiel : vous n’avez pas souffert de la faim et de la soif !!! En quelque sorte un bon weekend.
    A+

    • Salut Winner,
      c’était un très bon week end même si les prises étaient petites.
      C’est vraiment un beau lac à découvrir, une eau marron comme chez nous, des paysages superbes….

  3. olivier says:

    Ca donne envie tout ça!!!! Mais moi je retiens surtout … le Saint Véran 😆 . Il faut toujours emener un morceau de Bourgogne avec soi.
    Sympas le reportage.
    Encore 3 jours et je pêche tous les jours pendant 2 mois 😀
    Olivier

  4. Lavarenne says:

    Encore un beau reportage,peux tu faire un petit « bilan » des prises durant le séjour ? 😉

    • Ma foi non, il me faudrait appeler tout le monde et personne n’a pensé à centraliser les prises.
      A la louche au moins 100 perches et 20 sandres, peut être un ou deux maillés et seulement deux becs maillés (+ de 60 cm) mais c’est approximatif.
      Nous pensions plus à l’apéro qu’à faire un bilan.
      Coté apéro ça c’est sûr c’est trois bouteilles et demi de Ricardn une et demi de wisky et je ne compte pas le blanc, le rosé et le rouge….