Les têtes plombées et leurs utilisations
avatar

Pour le profane, arriver devant le rayon des têtes plombées c’est l’assurance de se poser un grand nombre de questions quand à l’utilisation précise de tel type de têtes plombées. Fini le temps où la seule question était faut ‘il la prendre en rouge ou en jaune ?

 Ce qui frappe de prime abord c’est la diversité des formes qui pour certaines s’éloignent sensiblement de l’accessoire de pêche pour devenir presque un leurre à part entière. Tentons un petit tour de cet équipement pour découvrir l’utilisation d’une TP.

 

Qu’est donc au juste qu’une tête plombée ? Ce n’est qu’un hameçon courbé en haut de la hampe sur lequel on a coulé un lest. A l’origine j’imagine qu’un pêcheur a pincé une chevrotine sur un hameçon à hampe longue puis s’est aperçu qu’en le tordant pour placer l’attache dans le même plan que la pointe  ferait  que cette pointe de l’hameçon serait toujours dirigée vers le haut en action de pêche.

 

Les différents modèles de têtes plombées :

La ronde, qui fut la première et qui reste efficace pour une grande majorité de pêche. C’est elle qui équipe les montages les plus light comme les plus gros.

Elle permet d’équiper toute sorte de leurres pour une pêche en lancer ramener mais est bien moins efficace en pêche à gratter car elle bascule souvent et s’accroche pas mal.

 

 

La tête football : Dans le même registre sa forme ovale lui permettra de rester stable sur le fond sans basculer, en lancer ramener elle planera plus qu’une ronde.

 

Têtes plombées football Decoy (doc fabricant)

 

La tête cylindrique : Un cylindre de plomb enfilé sur le corps de l’hameçon permet une nage à mi eau et une descente lente et contrôlée. Idéal pour le lancer ramener en pleine eau.

 

Tête plombée DECOY SV69 (doc fabricant)

 

La tête stand up ou verticale : Très connue, elle positionne votre leurre tête en bas sur le fond et en lancer ramener sa forme la fait remonter en s’appuyant sur l’eau comme une bavette 

Tête plombée vertichead BERKLEY (doc fabricant)

 

Les têtes plombées texas avec tête incurvée : voilà une tête qui est devenu ma préférée. Elle nage remarquablement et passe très bien dans les obstacles à cause de sa forme, de plus on peut noyer la pointe de l’hameçon dans le corps du leurre.

Tête plombée DECOY VJ 36 (doc fabricant)

 

Les têtes en forme de têtes de poissons : Elles produisent un ensemble tête leurre des plus jolis lorsque les coloris et la taille sont accordés. Celles assez rondes sont parfaites pour un lancer ramener simple alors que celles pointues sont destinées de par leur forme à une animation en « darts » avec des leurres vermiformes. 

tête plombée BERKLEY FAT HEAD (doc fabricant)

Les têtes nageuses : En forme de lèvre inférieure, elles permettent une nage à l’identique d’un poisson nageur à bavette. Peu utilisée en eaux douce ce type de tête mériterait quelques essais. 

tête plombée XORUS Cyber (doc fabricant)

 

Les têtes « dart » : Pointue en forme de pointe de  flèche ou de bec d’oiseau, elles ne freinent pas le leurre et permettent une animation violente, idéale sur les perches en activité car elles percent littéralement l’eau. 

tête plombée ILLEX Linghtning Head (Doc fabricant)

 

Les têtes plates : Elles permettent de donner du rolling au leurre, inventées par Reins elles sont efficaces en lancer ramener. 

Tête plombée REINS Aji Meba (Doc fabricant)

 

La tête Orka : Une tête qui peut presque tout faire en tordant la lame de plombs mais dont l’utilisation idéale est la verticale 

Tête plombée Orka (distribuée par TopFloat Innovation)

 

Il existe encore pléthore de modèles mais s’il ne fallait en retenir que quelques unes, il vous faudrait dans votre boite quelques stand up pour la verticale, quelques rondes pour les micros LS, quelques football pour les shads en lancer ramener et quelques darts pour les slugs ou les shads longs.

Tête plombée ILLEX Straight Jig Head

 Personnellement et après avoir découvert les têtes texans avec plomb incurvé je n’utilise plus que celles  là qui peuvent nager, gratter le fond et passer à travers les obstacles. 

Pas besoin de vous citer les modèles et les marques car toutes font des modèles approchant mais j’avoue quand même un faible pour Decoy et pour Berkley. 

 

Pour être vraiment au top il vous faudrait plusieurs tailles de hampe en fonction du LS et plusieurs grammage en fonction de la profondeur à atteindre et du poids du leurre souple. Ça pèse vite lourd dans une boite mais si vous voulez être efficace c’est un tel choix qu’il vous faut.

 

Gardez la pêche.

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur, Leurres souples and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

10 Responses to Les têtes plombées et leurs utilisations

  1. Jean-paul Charles says:

    J’ai lu quelque part qu’à l’origine, elles avaient été conçues aux USA pour la pêche à la traine.

    J’aime bien me servir aussi des têtes plombées articulées, l’action est un peu moins raide et se rapproche du mort-manié.

  2. Daniel 92 says:

    Je viens de découvrir les TP Orka, et je pense que pour la pêche à gratter elles doivent être éfficaces ❓

  3. gilles 01 says:

    très bon article.comme toujours

  4. Nomka says:

    Super article et très complet merci beaucoup 😀

  5. Sultalus says:

    Elles sont bien les tp texans, mais après un bon apéro, c’est moins facile 😉
    Elles laissent beaucoup moins de chance au ferrage je trouve.

    Encore une fois un article très intéressant et utile, merci!

    @+