Les intégristes s’invitent dans la pêche !
avatar

CalimeroPour être plus précis ça fait déjà un grand moment qu’ils se sont invités mais dernièrement ça pullule pourrais t’on dire.

Alors que notre société semble se replier sur elle même en ces périodes de troubles, on devrait trouver la liberté à la pêche, mais non les moralistes sont là derrière leur clavier, prêt à répandre leur fiel.

J’en veux pour preuve ce nouvel exemple qui m’a scotché sur mon siège dactylo. Alors que je faisais  défiler Facebook il y a quelques semaines, je tombais sur une belle photo d’une grosse truite naturalisée. Il s’agissait d’un taxidermiste qui montrait ses créations.

truite ternin 28031502Le seul tort à mon avis de cet homme, c’est d’ avoir commis une erreur de com ! En effet il montrait la truite en photo avant/après sur Facebook.  La truite tenue par le pêcheur qui venait de la prendre et celle naturalisée.  Il aurait exposé ses photos en salon, il n’aurait eu que des compliments !

Et surprise, parmi les truites tenues par un pêcheur dont le visage était flouté on reconnaissait ce pêcheur reconnu qu’est F. Zanella…

Et vlan c’est parti en sucette en quelques heures. Ca a commencé par qu’est ce que Zanella vient apporter son crédit à ça ? Puis les jaloux de Zanella l’ont vilipendé, du genre braco, viandard et tout le reste. Puis le pauvre taxidermiste s’en est pris plein les gencives : Salopard, etc etc….Et je garde les termes les plus outranciers.  De bon gros moralisateurs s’attaquaient à une nouvelle proie !!

Hou c’est pas bien les truites naturalisées, hou c’est scandaleux les têtes de truites empaillées….

truite du 090706J’ai ri jaune en pensant à ce type qui à mis des années à parvenir à naturaliser une truite et qui fait super plaisir au pêcheur qui à pris le trophée de sa vie en le naturalisant, se faire traiter de tous le noms !!

Ailleurs, au delà de nos frontières, personne ne s’offusque à voir un beau poisson naturalisé ornant le bureau ou la pièce principale du pêcheur. Mais en France, pour une petite minorité qui fait plus de bruit qu’une grande majorité c’est un scandale !!

Les truites en question sont des truites de près du mètre de  longueur, de vieilles truites de la Drance, venant du Léman pour se reproduire ou des truites géantes de l’ Ain.  Des truites trophées, âgées, qui ne manqueront pas au milieu si on les y enlève. D’ailleurs elle sont si difficiles à attraper ces truites trophées que ça en fait justement des trophées.

Mais les moralisateurs se foutent de tout, l’important c’est le poisson, ce pauvre poisson qu’eux aussi font souffrir au bout de leur hameçon. Mais eux ils le relâchent tout le temps, ouah !!!! Sauf quand il s’épuise jusqu’à mourir lors d’un combat trop long et là ils s’excusent, s’excusent..Et continuent de pêcher.

Je pense que nombre de pêcheurs normaux, car il en existe plein, seraient heureux de pouvoir faire empailler une prise trophée mais maintenant il faudra le faire dans le plus grand secret car les moralisateurs, les ayatollahs, les radicaux, font dorénavant partie de notre paysage halieutique.  Pour eux, en plus d’ être en règle vis à vis de la loi, il faut être en règle vis à vis de leur charia piscicole.  Ils s’interdisent  de militer au sein d’ AAPPMA mais préfèrent internet, tranquillement  derrière un écran à démonter les réputations ou l’intégrité des autres.

truite ternin 28031503

 

Ils se radicalisent…….

Peut être  ont ils prévus de partir pêcher en Syrie rejoindre PAESH….Je rigole mais allez savoir, peut être l’un d’entre eux, prophète autoproclamé du Nokill est en train d’écrire le saint Courant,  grand livre de la religion pêche et qu’il rêve d’exterminer les infidèles.

Moi JE SUIS PECHEUR, et je résiste à toutes ces conneries ! J’écoute tous les avis, j’admets toutes les pratiques légales et supra légales mais j’ai mon propre opinion et je ne vilipende pas ceux qui ne font pas comme moi. J’aime pas les intégristes.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule. Bookmark the permalink.

40 Responses to Les intégristes s’invitent dans la pêche !

  1. verheye vanessa says:

    très bon article ! moi je pense que chacun pêche comme il veut….je respecte autant ceux qui pratiquent le no kill que ceux qui prélèvent sandres et perches de temps a autres ! faut pas tomber dans l’excès non plus ! perso il m’est arrivé de conserver 3 truites pour ma conso à la dernière ouverture et puis c’est tout …..pareil pour la perche ( les plus petites retournent à l’eau et les plus grosses , je les garde si il y en a plusieurs) maintenant , j’ai envie de dire aux radicaux du no-kill que plutôt de s’en prendre aux pêcheurs qui ont le « toupet » de conserver leur prise , et bien qu’ils aillent faire la chasse aux braconniers et a ceux qui vont pêcher le soir en rivière la veille de l’ouverture à la truite ! ou a ceux qui pratiquent sans permis …..il y en a beaucoup ! vive la pêche raisonnée et respect à tout le monde

    • Lefort says:

      Bonjour
      Ah bon ! Parce-que vous voyez vous une différence entre ceux qui braconnent et les viandards de tous poils qui pullulent ?…….
      Moi pas! Il y a ceux qui braconnent illégalement et ceux qui le font légalement c est tout !
      JE connais un individu qui s est acheté une voiture avec le’ fruit ‘ de sa pêche au sandre comme il aime a le dire . normal sans doute ? Et il n est pas le seul par chez moi!

      • Bonjour,
        Afin de clarifier la situation je tiens à préciser que le braconnage c’est pêcher hors la loi, on ne peut donc braconner légalement.
        Si vous connaissez un pêcheur qui vent son poisson sans en avoir le droit, dénoncez le au lieu de crier au loup sur un site internet, pour rappel le fait de ne pas dénoncer à la justice l’auteur d’un délit est punissable et vous rend complice.
        Cordialement

  2. Joubert-Laurencin says:

    Je pêche le silure depuis le milieu des années 80 et ils sont tous reparti à l’eau en no kill sauf deux ou trois, un pour mes parents , un pour un ami et un (le plus gros) pour La Maison Nationale de l’Eau et de la Pêche à Ornans .
    Le Conseil Régional de S et L en cherchait un gros en 1999 pour le présenter empaillé à ce musé.
    Je ne l’aurais pas fait pour moi.
    Dans le monde de la chasse que je ne connais pas, c’est courant d’avoir des trophées chez soi.

  3. Pierre says:

    Bonjour , nous pratiquons notre passion dans les memes departements, aussi sur les memes lacs… mais n’avons pas eu l’occasion de se rencontrer..;ce serait sympa !
    Nous avons exactement cette mentalité de prelèvement « raisonné »sans exagération..et pronons une réglementation dans le meme sens , comme à PANNECIERES par exemple.. .Par contre une augmentation du nombre techniciens et de gardes…serait interessante.dans les fédé..ne serait-ce que pour échanger d’avantage « technique »avec des spécialistes.

    • L’argent est le nerf de la guerre, et un simple poste de garde à l’année coûte très cher aux fédés. L’Onema devrait redevenir une Police de la pêche et de l’eau et non seulement de l’eau selon moi.

  4. pikefisher says:

    Personnellement je trouve ça horrible les animaux empaillés c’est d’une autre époque il y a quand même des moyens modernes aujourd’hui de faire ou de faire faire une jolie photo au bord de l’eau et de se la faire imprimer en 4×8 si l’on afficher son trophée sur le mur de sa salle à manger. Je vais à la pêche pour traquer et capturer du poisson et je souhaite que mes collègues puissent en faire autant à chacune de leurs sorties, que chacun puisse un jour capturer des poissons trophée mais pour cela il faut les remettre à l’eau dans la mesure du possible.
    Quand je veux manger du poisson je vais à la poissonnerie, de toute façon, ils sont tous tellement pollués qu’il devient de plus en plus dangereux d’en manger souvent.

  5. MARTIN Albert says:

    Bravo Sylvain,ton article suscite bien les avis; preuve est faite que ce site à des choses à dire et que tu es un excellent animateur.
    Garde la pêche c’est important pour nous !

  6. Cormoran 71 says:

    Et pendant ce temps, les cormorans pêchent…. eux ! En tout kill…

  7. Cyrille says:

    Très bonne article, une fois de plus. Abonné à plusieurs pages Facebook, j’ai depuis longtemps constater cette dérive parfois excessive du no kill intégriste.

  8. Varfre says:

    Bonjour

    Et bien moi je n aime pas les intégristes du no kill , mais j aime encore moins les viandards et la taxidermie me revulse ! C est comme ça !

    • JACQUES says:

      La taxidermie permet aussi d’illustrer la présentation de la pêche à des gamins qui croient que les poissons sont carrés.
      Quelle intolérance d’insulter un artiste qui va mettre en valeur 1 poisson pris. Celui qui lui a fait faire n’en amènera pas 50 dans sa saison ni dan sa vie. Je n’ai pas chez moi mais je respecte ce choix.
      Là où il y a des pêcheurs professionnels, le no-kill a-t-il un sens? Prélever une partie de la ressource est-il une faute?
      Prélever plus que l’accroissement de cette ressource en est incontestablement une, nos fédérations n’ont aucunes données sur les grandes rivières et très partielles sur les petites; soyons juste raisonnables et tolérants.

  9. Yann says:

    Bravo ! je suis régulièrement votre blog et j’adore votre état d’esprit. Comme vous le dites si bien, vive la pêche et que chacun la pratique comme il l’entend. A l’heure actuelle, la grande majorité des pêcheurs respectent les poissons. Les adeptes du « No Kill » ne respectent pas les pêcheurs qui conservent leurs prises pour les manger. Il n’y a qu’à regarder les commentaires sur « You Tube » pour s’en rendre compte. Je trouve que cette dérive est déplorable . Il est plus écologique de manger du poisson capturé près de chez soi que des aliments transformés venant d’on ne sait où. C’est le prélèvement raisonné qu’il faut soutenir, pas le « No Kill » intégral présenté comme le « Graal » par certains.

    • Lesfilmu says:

      « Les adeptes du « No Kill » ne respectent pas les pêcheurs qui conservent leurs prises pour les manger. »
      Je suis adepte et pratiquant du « No-Kill » et ce depuis bien avant que ce soit à la mode.
      Et je respecte parfaitement ceux qui prélèvent de façon raisonnée POUR MANGER LEURS PRISES.
      Je m’interroge déjà bien plus sur le sens de prélever/mettre au congèle. Dans ce cas, le poisson perdra une bonne partie de ses qualités gustatives, et donc, autant l’acheter au poissonnier au lieu de le prélever.
      Et là où je ne m’interroge plus du tout, c’est sur ceux qui prélèvent et revendent le produit de leur pêche, au black qui plus est, y compris localement aux restos du coin, pas seulement ceux qui remmènent tout chez eux en Traffic aménagé en congèle ambulant… Car là çà devient parfaitement illégal et on n’est plus dans une pratique « prélèvement raisonné ». Or…

      • Yann says:

        Tout à fait d’accord avec vous , je constate simplement qu’il devient presque honteux de vouloir manger quelques beaux poissons dans l’année. C’est dommage car c’est un plaisir pour certains d’entre nous qui apprécient de déguster en famille ou entre amis un poisson attrapé par leur soins. Je n’ai pas envie de manger un poissons acheté en poissonnerie. J’ai l’impression que je suis devenu un dinosaure car on ne parle plus que du « No kill » ces derniers temps. Je respecte les adeptes et relâche perso une grande majorité de mes poissons mais je ne veux pas qu’on nous dicte notre conduite.Je n’ai pas d’écho sondeur ,pas de matériel dernier cri et ne considère pas la pêche comme un sport mais comme un loisir. Il est vraiment dommage de s’en prendre à des pêcheurs qui ne partagent pas votre philosophie à 100 pour cent. L’exemple du pêcheur et du taxidermiste évoqué par Sylvain est frappant et il illustre bien l’intolérance qui règne désormais. Quel dommage ! on est passe de si bons moments au bord de l’e

      • Yann says:

        Je suis entièrement d’accord avec vous et bien conscient qu’une grande partie des pêcheurs pratiquant le « No kill » sont des personnes sensées et respectueuses des autres pêcheurs . J’admire d’ailleurs cet état d’esprit , en étant incapable moi-même car j’aime trop le sandre et ne peut résister à l’envie d’en déguster une dizaine par an. Je voulais simplement mettre l’accent sur les dérives constatées ces derniers temps avec des énervés du clavier qui s’en prennent systématiquement au pêcheur qui conserve un poisson. Comme le dit si bien Sylvain , le pauvre pêcheur et le pauvre taxidermiste s’en prennent plein la tronche pour rien. Ces chevaliers de la gaule feraient mieux de s’investir sur le terrain, ils rendraient service aux cours d’eau et aux poissons.

  10. patt says:

    Merci pour cette réflexion, personnellement, no kill. Pas par religion, mais parce que avec la technologie moderne, l’augmentation radicale de la pêche en bateau par des pêcheurs de plus en plus équipés et talentueux, le cheptel carnassiers sauvages ne peux que diminuer. Une solution parmi d’autres, déjà évoquée ici, la création de parcours no kill intégral, en rivières, sur certains lacs, sur des portions signalées (comme les réserves temporaires). Ainsi, tout le monde y trouvera son compte. Les pêcheurs comme moi continueront sur leurs idées, les autres feront selon les leurs. Bien sur le public lui est plus dur à gérer, ne serait-ce qu’avec les pros…Mais là, c’est une autre histoire. Cette façon de procéder existe déjà pour la truite, elle a fait ces preuves, pourquoi ne pas la généraliser ? Ici, nous avons des étangs  » pêche », avec des lâchers, un étang « no kill », cela fonctionne, alors…

  11. Tavaneuse says:

    Sans surprise, pas un seul concernés va venir poster..

  12. Hervé71 says:

    Ben oui des co » »ards il n y en a pas que dans la pêche , des jaloux et mou du slip qui n ont que comme loisir de critiquer et démonter les autres derrière un écran , quelle preuve de bravoure ! Bref des idiots utile a certains !

  13. Raph says:

    Ouh la et je te parle pas de luluberlu qui m’a incendier car je pechais au leurre souple pendant la fermeture du brochet, sauf q u avec un worm c est autorisé, paru au journal officiel, j vais investir dans un gros rottveiller comme ça on m emmerdera pas à la pêche…

    • Hervé71 says:

      çà me fait pensez ton histoire au début de l ouverture a Panneciere quand en revenant a la mise a l eau de Corancy , interdit a la pêche pendant un moment mais mise a l eau autorisée , un guignol gueuler depuis sa voiture que j avais pas le droit de pêcher la , alors que j étais simplement en train de donner un coup d echosondeur sur le pont en revenant vers ma voiture , pff et un même genre de guignol me gueuler aussi que j avais pas le droit de pêcher sur un secteur interdit des deux cotés de la rivière alors que j étais en float tube et que je ne touchais pas le fond de la rivière ! Avec de tels ignares et cons nous sommes gâtés !!! Bizarrement quand on arrive au bord y a plus personne !

    • Lesfilmu says:

      C’est pas autorisé partout… la conséquence de ce texte si mal écrit et sujet à tant d’interprétations toutes plus incohérentes les unes que les autres… 😉

  14. jeanpierre71 says:

    +1 J’adore les trophées et pratique un peu la taxidermie .Visitez le musée de la chasse et de la nature à Paris si vous avez l’occasion ,c’est superbe.

  15. Laurel says:

    Moi j’aime pas les beaufs et les viandards alcooliques.
    « Toute ressemblance n’est que purement fortuite ».

  16. Antoine says:

    Je sais pas vous,mais j’ai parfois honte de dire que je garde un poisson de temps en temps pour régaler ma petite famille. Le problème d’aujourd’hui c’est que nous n’acceptons pas l’entre-deux.. Tu es soit un viandard, soit un nokiller. Impossible de prétendre être un nokiller à 95%,et admettre manger un poisson de temps en temps. Les ayatollahs du nokill sont ainsi. La dernière fois que j’ai gardé un brochet, je me suis surpris à courir à la voiture pour le cacher et ne surtout pas être vu par quelqu’un. Bon dieu. Laissons chacun vivre sa passion comme il l’entend. J’ai connu un ancien qui pêchait aux vifs,montage ferrage immédiat; il ne gardait jamais un poisson, sauf cas exceptionnel. Ses poissons avaient moins de mal à repartir que ceux qui sont pris aujourd’hui par les boutonneux pré-pubères qui ne savent pas tenir un poisson et encore moins enlever un hamecon de sa gueule. Par contre ils ne se sont pas gêné de le traiter de vieux viandard… Bah oui,le fou,il ne pêchait pas avec le dernier leurre souple de reins,et osait penser qu’il avait peut-être le droit de pêcher comme il voulait.

    • Lesfilmu says:

      Trop facile… « les vieux contre les jeunes » et j’en passe… Je n’ai perso aucun problème avec le prélèvement « responsable », mais j’ai un vrai problème avec pas mal de pratiques « historiques » qui n’ont pas tellement lieu d’être aujourd’hui, la pêche au vif (ou mort manié) par exemple. Outre que le taux de montage « auto-ferrant » me parait extrêmement faible dans les pratiques que je constate sur le terrain, j’ai perso un soucis avec le côté « je tue un poisson pour en pêcher un autre que je vais relâcher ». Je ne juge pas, ce n’est que mon avis 😉 . j’ai un problème aussi avec le côté « j’empoissonne et je prélève par la pêche ». Dans ce cas, autant aller chez le poissonnier, non ? (ou directement chez le pisciculteur)

      Là aussi, simple question 😉

      • Lesfilmu says:

        Je me réponds à moi-même : pas de malentendu, aucune polémique de ma part, ce qui est autorisé est autorisé, point 😉

        Et toutes les positions catégoriques sont par essence caricaturales… les no-killer absolus au même titre que les vifeurs à 4 cannes sirotant leur jaune dans la caisse à 50 mètres avec le sac poubelle dans le coffre… 😉

  17. Lolo says:

    Je trouve navrant que certains critiques une pratique aussi noble que la taxidermie

    Personnellement j en connais un très bien qui est sur le 58 et je trouve que son travail est un art … Un hommage à l animal quel qu il soit ! Et je ne dit pas ça car il est mon beau pere

    Pour l avoir assisté sur certaines realisations, je défie les détracteurs de faire aussi bien !!!

    Bref il en faut pour tout le monde et avant de critiquer il faudrait reconnaître le travail réalisé par ces artistes

  18. JACQUES says:

    Les mêmes intégristes qui laisseront leurs parents dans un « mouroir » sans jamais aller les voir……..

  19. Dom says:

    amen….!!!!

  20. Lavarenne says:

    Encore une fois: BRAVO !

  21. habert jean-philippe says:

    trop bon votre article!!! méme si je ne laisse pratiquement jamais de message je vous suis régulièrement sur Facebook!! continuez trop intéressant vos article et surtout vous étes indépendant et franc et cela n’a pas de prix dans notre monde de la péche!!!