les gants Lindy, les gants du pêcheur de carnassiers
avatar

Il y a longtemps, on ne se souciait pas trop du poisson, même celui que l’on rejetait à l’eau. Pour le brochet, le plus pratique était la gaffe qui préservait des dents acérées et qui se glissait dans la poche arrière du gilet du baroudeur.

 J’ai ainsi pris énormément de brochets avec une gaffe artisanale faite d’un bout de bois de 30 cm avec un crochet de boucher enchâssé. Ou bien je passai le crochet dans l’ouïe pour un petit brochet (ce qui ne le blessait pas) ou je gaffais le bec à la mâchoire inférieure.

 

 Vinrent ensuite les pinces de type Boca grip. Adulées il y a encore trois ans, elle commencent à être honnies par les plus intégristes de nos collègues, ceux là même qui estiment que prendre en photo un poisson sous l’eau accroché à un leurre c’est montrer un animal qui souffre ! Et alors, de tout temps la pêche a fait et fera souffrir les poissons…

 

En attendant la boca grip a cet avantage d’avoir une prise très ferme et très sécurisante même si elle blesse la mâchoire inférieure.

 Maintenant est sorti sur le marché le gant du pêcheur. Pour l’heure seule la société Lindy propose ce  gant. Il est doté sur la paume et autour de l’index d’une armure faite d’une matière qui permet de ne pas glisser lorsqu’on saisit le  poisson et qui est suffisamment solide pour ne pas être transpercée par les dents du bec ou les hameçons. Cette matière a été dénommée « SuperFabric » et paraît être faite à la façon d’une peau écaillée.

 

 Mon coéquipier Patoche s’est offert l’un de ces gants et par la même occasion m’en a offert un en 2011.

 

Ces gants sont de qualité, la matière qui permet la prise des poissons est assez souple sans pour autant garder le doigté nécéssaire qui permet de décrocher un triple pris dans une épuisette par exemple, le reste est en tissu solide qui sèche très vite.

 Il sont vendus à l’unité (droit ou gauche) et en deux tailles. La taille S/M correspond à une taille 8 standard alors que la L/XL permet aux grosses paluches de trouver leur bonheur (taille 10/12).

 

 Verdict après une année de test : J’ai attrapé plusieurs brochets par la gueule avec et aucune dent n’est venue me piquer les doigts. Idem pour les triples qui n’accrochent pas sur ce revêtement de type écaille. Après plusieurs sorties en barque et un stockage dans un rangement du bateau, ces gants sont toujours en bon état général, donc on peut sans conteste dire qu’ils sont solides.

 

 Inconvénients, d’une part le prix, 39 euros ça fait  cher le gant. Lorsque la Chine les aura copié on les trouvera à 5 euros, d’autant qu’il ne valent que 29 dollars au Canada ( soit 23.6 euros, presque deux fois moins cher, n’y aurait il pas un importateur ou des commerçants qui se gavent un chouilla ? mais non mais non répondent ils en coeur  !!!).

Second inconvénient, la protection ne fait pas le tour complet donc si l’on rentre en entier la main, par exemple par l’ouïe du brochet, le dos de la main risque les coupures.

Dernier inconvénient : Le mucus abondant des brochets se dépose sur la partie écaillée du gant lui donnant un joli fumet si on ne prends pas soin de le laver rapidement.

 

 

 

En attendant ces gants sont nickel pour le pêcheur baroudeur qui ne veut  ou ne peut pas s’encombrer d’une épuisette à filet caoutchouc. Il ne faut que quelques secondes pour l’enfiler et ainsi sécuriser sa prise et ne plus craindre les hameçons. Idem pour le pêcheur en float tube qui trouvera un accessoire léger et peu encombrant. Par contre ce revètement abime un peu la peau des brochets  comme le ferai de la toile emeri donc pour les plus respectueux d’entre nous je conseille l’épuisette.

Peu être jugé pas très « sport » sur les photos, je préfère mettre ces gants que de me faire piquer un doigt pour une prise de vue ou pour leur facilité à se ranger dans une poche du gilet.

Gardez la pêche.

Acheter un gant Lindy

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur and tagged . Bookmark the permalink.

9 Responses to les gants Lindy, les gants du pêcheur de carnassiers

  1. Renaud says:

    Hey les filles !!
    Si vous avez peur de maitre vos doigts dans les opercules d’un bec allez dont jouer à la dinette et laisser les broc tranquils … 😆

    Franchement j’aurai aimé lire un article sur comment manipuler correctement un poisson à la main, ça serai plus instructif pour les moins téméraire d’entre nous

    Bonne continuations pour votre webzine
    Renaud

    • Bonjour Renaud
      C’est pas tout le monde qui peut être un « trompe la mort ».
      J’avais pensé à écrire cet article car j’en ai attrapé pas mal à la main mais les photos me manquent. On verra plus tard

    • Lavarenne says:

      C’est vrais qu’un article sur: »comment manipuler un broc »serait bien….n’empêche que tous les ans, des « petits marioles » finissent aux urgences avec un triple dans la main…. :mrgreen:

  2. Lavarenne says:

    Ce gant est vraiment très efficace et m’a évité ‘une blessure par un triple owner qui s’est planté dans le gant .Sans lui,c’était les urgences,je ne regrette pas les 39€ .

  3. Sympa pour Patoche !!! On le voit bien vieillir sur les photos 😆 Très sérieux sur la seconde, depuis il a travaillé son sourire à Vouglans :mrgreen:

  4. Pecheur info says:

    Sais tu si c’est efficace également pour des poissons à la mâchoire plus costaude, genre barracuda ou thazard ?