Le Buff, l’essayer c’est l’adopter.
avatar

Si vous suivez régulièrement mes reportages de pêche vous m’avez peut être vu arborer depuis l’année dernière un tour de cou lors de mes pêches en bateau.  Ce n’est pas pour faire le malin ou pour faire « mode » mais pour se protéger du froid et du soleil.

J’ai commencé l’année dernière avec un tour de cou en tissu synthétique basique que j’avais acheté sur un marché en Bretagne.  Correct quand il fait froid, il est pas contre très chaud quand le soleil tape et pas génial de respirer à travers.

Puis Miss Blade a reçu en cadeau un tour de cou Pafex, certes plus cher que les 5 euros du mien mais dont le tissu polyester était plus léger, plus technique. Depuis elle ne le quitte plus.

 

Lors du salon de Clermont j’ai pu discuter avec les distributeurs français de la marque BUFF, ceux qui ont inventé cet accessoire. Il s’agit de la société ESM Communication dont la commerciale a pris gentiment quelques minutes pour me parler de ce produit.

Un Buff est un tour de cou sans couture, cousu comme un bas, dans un tissu technique en microfibre appelée Coolmax  qui le cantonne aux activités sportives. Les plus gros clients sont les motards mais aussi les randonneurs qui apprécient ce tissu qui protège du froid mais aussi de la chaleur. Pas un tissu membrané comme le Gore Tex mais un tissu microfibre respirant qui laisse passer la chaleur en excès mais garde celle utile, magique non ?

 

Pas plus tard que le week end dernier au Grand Large (69) alors que le premier soleil de printemps tapait fort, j’ai senti sa morsure sur mes bras mais aussi sur ma nuque. L’occasion de tester le Buff qui m’avait déjà protégé du froid mais pas encore du soleil.

Je me suis dit que ce truc devait tenir chaud mais pas du tout, même avec le soleil je ne sentais pas cet accessoire qui m’a évité le coup de soleil sur la nuque et sa migraine habituelle qui fait suite.

Buff propose d’autres tours de cous techniques, spécial soleil aux tropiques, spécial froid en doublé polaire pour les skieurs et dernièrement un modèle avec protection insecte  dont le traitement résiste à 70 lavages.  Un tissu respirant qui peut servir de cagoule, de chapeau, de bonnet…

Pour les pêcheurs on trouve des décors sympas comme le camouflage chasse ou ces dessins de poissons somme celui que je porte, il existe même un modèle avec comme décor une peau de brochet.

Evidemment ce tour de cou très technique ne coute pas 3 euros mais 15 pour le Buff standard, 23 pour le modèle « Insect shield »  et 29  euros pour le doublé polaire. Pour les possesseurs de bateaux je le recommande et pour les pêcheurs qui ont trop d’argent le modèle « Megabass » n’est rien de plus qu’un Buff standard mais il coute 49.95 euros  !!!!

Regardez les photos de certains guides de pêche qui sont dehors par tous les temps, vous verrez qu’ils utilisent très souvent cet accessoire. Pour ma part je l’ai adopté et je ne pourrais plus m’en passer.

Gardez la pêche

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Autres matériels, Equipement du pêcheur. Bookmark the permalink.

Comments are closed.