La com des fédés
avatar

ag fédé peche 201419S’il est bien un point sur lequel nos fédérations buttent c’est la communication. En ce vingt et unième siècle où l’information circule très vite, nos fédés sont pour la plupart à la ramasse.  Bien entendu elle n’ont pas les moyens d’embaucher une personne à temps plein mais entre rien et un petit peu, elles pourraient faire mieux.

Ma fédération du 71 que je cite régulièrement en exemple positif possède un site internet très bien alimenté en documentation mais coté news, ce ne sont que quelques articles par mois. D’autres sites de fédération sont même totalement en jachère et le pauvre pêcheur aura du mal à y trouver des renseignements fiables.

Les fédés ont une mission de service public, fédérer les AAPPMA et gérer en quelque sorte le patrimoine pêche et halieutisme du département. Pour ce faire elles emploient trois types de salariés : Les agents de développement (gardes de la fédération) les chargés de missions (ingénieurs et assimilés) et quelquefois d’autres agents comme de moniteurs guides de pêche, des animateurs.

La plupart des fédérations communiquent via le biais de vecteurs traditionnels que sont la presse quotidienne régionale. Sur mon département c’est par la page loisirs du dimanche qu’on peut lire quelques informations si on achète bien entendu le journal, chose que peu de gens âgés de moins de 50 ans font !

fédé9

 

Certaines fédés sont plus en pointe avec une page Facebook qui fait le relais entre le site internet et le pêcheur.  Même si on peut être allergique à Facebook on est obligé de reconnaître que ce média est l’un des meilleurs vecteurs d’info qui soient et qu’il apporte beaucoup à celui qui l’utilise avec intelligence. Mais, car il faut pondérer ce point, l ‘algorythme de Facebook fait qu’une info postée sur une page ne sera pas automatiquement affichée sur votre mur.

Facebook n’est pas qu’ un truc de jeune, je l’utilise pour ce site et on ne peut vraiment pas dire que je sois jeune.

Nos fédés souffrent du fait de ne pas savoir se « vendre » auprès des pêcheurs, ils ne valorisent pas assez leurs actions en les rendant publiques. Je sais de quoi je parle car étant secrétaire de mon AAPPMA  je suis au fait du boulot de ma fédé.  Mais elle a encore du progrès à faire niveau communication.  Je prends exemple de ce week end où était inauguré un étang en Nokill avec possibilité de le pêcher en float tube, une excellent initiative où l’info était passée via  une news de début août sur le site de la fédé.  La presse locale à été conviée, les élus  locaux aussi avec un petit buffet à la fin mais pour le reste du département rien…. Moi même qui suit un peu l’actu pêche de mon département je n’étais pas au courant, idem pour beaucoup de pêcheurs de carnassiers en float qui auraient aimé découvrir ce lac lors de cette journée inauguration !!

peche elec fédé 250413 mechet (5)

 

On pourrais penser à une volonté d’entre soi ou plus simplement à ne pas trop ébruiter pour ne pas avoir à gérer 100 float tubes, voir même d’un simple oubli mais ce petit événement montre que nos fédés ont encore du progrès à faire en communication pour développer la pêche.

La vidéo est aussi un excellent vecteur, certaines fédés on investit pour que des séries internet soient diffusées, je pense à Globe Fishing sur peche-tv.com où ce programme était financé par les fédés, la FNPF et les agences de l’eau et permettait de découvrir le potentiel halieutique d’un département via quelques vidéos accessibles gratuitement.

ag fédé peche 201415

 

Nos fédés sont à l’image des AAPPMA, de la bonne volonté, de bonnes idées mais une certaine inertie due à leur organisation. Bien entendu je comprendrai mal que l’argent de ma carte de pêche soit utilisé pour payer un chargé de communication, mais au niveau national on pourrait peut être gérer un site communautaire chargé de collecter les infos des départements et de les éclairer pour le public ?

Dernière petite piste, chaque fédé possède dorénavant son site avec sa propre architecture, et là le bât blesse car certains sont malheureusement de vrais labyrinthes où il faut être futé pour trouver la bonne information. Nos instances nationales pourraient peut être  leur proposer un site clair et intuitif pour que chaque fédés aient le même et ainsi faciliter la visite auprès des pêcheurs, et d’après ce que je sais c’est dans les tuyaux.

L’organisation de la pêche en France avec chaque fédé indépendante qui fait un peu ce qu’elle veut en matière de com ne facilite pas l’info à destination du pêcheur, il serait temps que les fédés arrêtent de vivre dans leur coin et fédèrent leur communication, un peu de coercition de la part de leur représentation nationale à ce sujet ne serait pas de trop.

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Fédérations, Vie des AAPPMA et des fédés and tagged . Bookmark the permalink.

8 Responses to La com des fédés

  1. Lesfilmu says:

    Bonjour,
    D’expérience dans un autre domaine, l’idée d’un « master site » fédéral que lequel tout le monde se raccorderait avec structure et mise en page commune est bien évidemment séduisante et « coule de source », sauf que pour plein de raisons liées à la nature humaine, chacun trouvera toujours LE truc qui manque à ce qu’IL veut faire et justifiera par ce biais l’obligation de faire dans son coin…
    Bon, après, je vais citer les antipodes.
    La FD 78 (la mienne… j’ai presque honte de le dire…), dont la page sur cartedepeche.com n’est pas à jour, qui dispose d’un DNS renvoyant sur un site non maintenu et un autre site sur un autre DNS renvoyant sur…. non rien, je n’ose même pas mettre le lien.
    A l’opposé, le site de le FD de l’Aveyron, un pur modèle. Hyper complet, avec une maquette moderne, légère et qui se charge très vite, il est même de type « responsive » (s’adapte au format, smartphone par exemple).
    Mon avis, c’est qu’imposer un format commun à la FD 78, c’est faire œuvre d’utilité publique, de l’autre, le faire pour la FD 18 serait contre productif…
    Selon moi, la « bonne » méthode est celle retenue lors de la récente (et bonne) refonte du site de la FNPF, à savoir proposer une section « FD Locales » qui renvoie de ce point central vers leurs sites respectifs, eux-mêmes gérés en autonomie,
    Dans le meillleurs des mondes, on pourrait envisager un « service central » qui PROPOSE des outils de mise en forme et des conseils sur la réalisation que chaque FD serait LIBRE d’utiliser… ou pas. J’ai dans l’idée que le 78 y aurait intérêt :)
    Lesfilmu.

  2. Bonjour Sylvain
    Je réagis sur une toute petite partie de l’article puisque c’est là une question que je m’étais déjà posé,
    Il existe bien un site « fédéral »… mais il semblerait que les fédérations départementales ne veulent pas l’utiliser… Je prend exemple sur le site du bouche du Rhone
    http://www.federationpeche.com/13/
    Résultat: une redirection vers un autre site…

    Je pencherais donc plutôt à une tendance à chacun de penser que son site sera mieux que le carcan imposé (exemple du site de l’Ariège assez joli en home)… tout en oubliant que gérer un site cela implique surtout de générer son contenu et que ça, c’est long.

  3. Joubert-Laurencin says:

    La page loisirs du dimanche concernant la pêche dans la presse quotidienne régionale devrait être consultable gratuitement ou reprise sur le site ou sur la page Facebook de la Fédération.
    On ne devrait pas payer pour avoir droit à des infos.

  4. louis says:

    « Dernière petite piste, chaque fédé possède son site avec sa propre architecture, et là le bât blesse car certains sont malheureusement de vrais labyrinthes. Nos instances nationales pourraient peut être faire créer un site clair et intuitif pour que chaque fédés aient le même et ainsi faciliter la visite auprès des pêcheurs. »
    Ce qui permettrait aussi, très facilement de mutualiser le salaire d’un webmestre par bassin, fédé, voire grande région, c’est à dire pas cher pour chacune des AAPPMA adhérente, à condition juste d’alimenter les infos en temps réel…

  5. Dom says:

    oups Sylvain, désolé de ne pas t’avoir signalé cette ouverture à la pêche sur le plan d’eau de Saint Amédée…