La chronique de Ridique le pêcheur de mai 2015
avatar

chronique-ridique-300En mai le carnassier ouvre, la pêche du carnassier ouvre et le pêcheur ouvre les carnassiers avec son joli couteau à filet que tata Fernande lui a offert à Noël, pour justement avoir du poisson car le ptit con n’en ramène jamais !

Des pêcheurs vont pêcher (original non?) au vif, d’autres aux leurres et ceux là rendront hommage à leur joli matériel dont la marque Mesp à l’origine de la pêche à la ferraille, celle qui se pratique partout mais que l’on peut faire ailleurs.

Mesp est une marque de leurres crée en 1978 à Brie Comte Robert par trois associés alors jeunes pêcheurs. Le mot MESP veut dite Maison Effectivement Spécialisée dans la Pêche. Ils ont crée le premier spincrankjerkliplesstail bait, un leurre qui a marqué toute une génération par son nom imprononçable que la marque n’a jamais voulu changer, au grand dam d’une société allemande de matériel de pêche qui en avait sorti un aussi.

chinoisesMesp fut rachetée par Carpe au Lido puis Sert Moyencanon, devenu la S.A. Curat qui tenta d’arrêter la production française pour la relocaliser en Chine. A l’arrêt Curat fut durant une semaine avant que les ouvrières ne fassent plier le patron qui s’appelait Rozot et qui relocalisa. On appela cet épisode la révolte des Nées Toyeuses, du nom de la meneuse, Sabrina Comeaupremierjour née Toyeuse en 1964 à Vierzon. Mais, comme le mois, revenons un peu en arrière….

A l’origine de Mesp, cette société innovatrice il y avait trois zhommes (c’est pour la liaison!). Le premier se nommait Claude Mehoult, ingénieur de formation dans le domaine des presses citrons il coordonnait l’équipe conception, nom donné en raison de la mission globale et non en hommage à ma cousine espagnole.

Le second se nommait Jean François Hédonque, picard émigré en Suisse, titulaire d’un master de pétanque, il avait en charge la coordination du pool finance, eu rapport avec la Suisse pour qui les bons comptes font les bons comptes !

etaLe troisième et dernier de cette fine équipe se nommait Philippe Haurniquart, Basque ayant francisé son nom par peur d’un attentat de l’ ETA de Biarritz. Qui, soit dit en passant, est la zone de départ de cette organisation, d’où le sobriquet d’ ETA mère, avec Pamplune qui était l’ ETA sœur. Philippe coordonnait la team Hisse O’Hara, nom donné en hommage à la Roumanie de Ceausescu qu’il aimait tant et qui testait les leurres en compétition.

Tous ces coordinateurs se rassemblaient régulièrement, ils inventèrent le concept de brain storming car Mehoult, Hedonque, Haurniquart était une conjonction de coordination, eh oui !

*******  Là je fais un pause pour que le lecteur remarque avec quelle subtilité j’ai amené cette conclusion si rigolote et pourtant si intellectuelle !*****

canne aveugleReprenons le train….. Rien ne serait arrivé sans une autre société à l’origine des cannes à pêche pour lancer les spincrankjerkliplesstail bait. Cette société naquit ou naissa (pour ceux qui ne savent pas conjuguer) elle aussi en 1978. Au début, en tant que fabricant de sous vêtements pour homme, elle développa le tee shirt sans manche Français qu’on appelle encore le Marcel. Puis sous l’impulsion d’ Albert Tefal, alors jeune technicien stagiaire, elle développa une série de pesons restés célèbres chez les carpistes, la société prit alors le nom connu de Pesons et Marcel et se diversifia en fabriquant des cannes, d’abord des cannes Hadair, une canne spéciale pour les pompiers, puis des cannes blanches pour aveugle et enfin des cannes à pêche car c’est plus rentable que des cannes pour non voyants.

 

N’ oublions pas que le pêcheur rend aussi hommage, seuls les normands rendent fromage, à son moulinet et surtout à son inventeur Michel Delpech. Non pas le chanteur mais celui qui fonda la société bien connue Michel et son modèle phare le Michel Croissant.

Les pêcheurs n’oublieront pas non plus la marque Tainerioux avec son modèle Sankukaï mis au point par Paul Aillateau, précurseur de la canne rouge qui énerve les taureau d’où un nombre important de pêcheurs morts à la période où les vaches sont dans les prés.

michel delpech

Terminons avec le pape Jean Paul Douze qui développa les cannes Saintes Croix qui ne faisaient pas prendre plus de poissons mais qui donnaient directement accès au paradis. On les trouve encore en vente dans des jolis magasins de pêche où un barbu torse nu fait de l’équilibrisme sur les murs.

Ce sera une belle ouverture, je pêcherai évidemment au spincrankjerkliplesstail bait et je sais que je vais prendre des brochets et des brochettes que je ferai cuire au dessus des sandres en les tenant avec ma perche, silure me le permet car la nuit tombe vite.

Si vous avez cru tout ce que je viens de raconter c’est qu’il faut changer vos pilules !

P’têt ben au mois prochain.

 

About ridique

JC RIDIQUE, JC comme un gars qui parlait tout le temps de pêcheur il y a 2000 ans et RIDIQUE parce que !! Humour décalé et jeux de mots finauds sont mes préférés. Ne prenez jamais au sérieux ou au premier degré ce que j'écris, c'est pour de rire !!!!
This entry was posted in informations diverses pêche and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.