La chronique de Ridique de janvier 14
avatar

Aaah, je me suis goinfré d’huitres ces derniers temps et mes flatulences ont la fragrance délicate de l’iode et de l’algue verte. He oui les gars, hé oui les filles, eh oui les travs-bi-trans, c’était Noël il y a quelques jours, période bénie où on pense aux pauvres gamins du Biafrogalistan (pour paraphraser Gotlib) en reprenant une deuxième tranche de gigot !

Mais maintenant nous attaquons janvier, un mois con. Pourquoi que j’dis ça ? Un mois con parce qu’il est tout gris et tout pourris, qu’il caille et que c’est la fermeture, en plus y’a pas d’orage en janvier donc aucun risque de fermeture éclair !

C’est aussi le mois du salon de Clermont où tous les pêcheurs vont croire les conneries que leur racontent les marques et sophies. J’y suis allé une fois pour ne pas mourir idiot, une heure de queue au froid, six heures au chaud à jouer des coudes,  à tenter d’entamer un dialogue constructif et rigolo avec des commerciaux débordés ou qui s’en tapent, à tenter de grappiller un autocollant ou un porte clé. Une demi heure de queue pour boire une bière trop chère… C’est nul. Il y a tellement à voir que l’on ne voit rien et en plus c’est loin.

Une belle bite du quai des Marques à Bordeaux

 

Je propose de le délocaliser à Bordeaux parce que Bordeaux c’est un nom qui parle pêche, comme Dijon parce que les joncs ça pousse dans l’eau ou Lille parce qu’une île c’est sur l’eau. Je ne propose pas Toulouse, ça fait perdant, Paris c’est trop risqué, Bourges trop friqué, Rennes ça fait Gaypride, Reims ça essore, Lyon trop rugissant, Nancy trop indécis, Amiens trop personnel, Metz que le dimanche matin, Cannes trop boiteux, Tulle trop vaporeux, Nevers jamais, Tours on n’y fait qu’un tour…..

Allez va pour Bordeaux, ouais mais  les pêcheur en barque ne seront pas contents, il ne pêchent pas du bord eux et les filles en barque ne pêchent pas du bord elles !! je suis sur qu’elles préféreraient Comdom.

 

Donc coupons la poire en deux avant de se la fendre ou de la boire, je choisi Vierzon. D’une part c’est à peu près au centre du pays et d’autre part j’ai toujours voulu voir Vierzon et je ne suis pas la première brèle venue à vouloir y aller.

Vierzon c’est la plus belle ville du monde, située dans le Cher, un département pas donné où est produit le Menetou Salon, un petit vin blanc sympa qu’on boit entre potes, d’où l’expression le Cher à canon. On y fait aussi d’excellentes Merguez, d’où le Cher à Saucisses…

Vierzon a eu quelques personnages célèbres qui ont marqué l’histoire, citons Dick Riveurses, non pas le rocker niçois tout vouté mais l’employé des ponts et chaussée qui à pris sa retraite en 1997 avant de devenir président de l’AAPPMA la belle gaule Vierzonnaise.

Citons aussi Aimé Rillon qui est désormais installé à Wallnut Grove comme éleveur de bébés phoques mais qui a développé cette industrie florissante à Vierzon donnant au passage sa devise à cette ville : « Phoque off ». Une industrie stoppée net dans son développement par les actions terroristes de l’actrice Madeleine Sologne qui libérait ces nuisibles bébés phoques dans la rivière le Cher qui demeure irrémédiablement polluée par cette action. Il y a eu aussi Cheri Bibi, Goldorak, Tom Saywer et dernièrement Patrick l’Etoile de Mer qui portent haut le nom de leur commune d’origine.

 

Vierzon c’est aussi un carrefour de trois autoroutes et de deux lignes ferroviaires, lignes qui bien entendu  intéressent les pêcheurs. C’est à Vierzon qu’à été inventé le crankbait à la tirette, une technique totalement inefficace mais qui a permis à plusieurs marques de sortir des cannes spécialisées et les vendre à quelques gogos qui trouvaient ça génialissime !

 

Et pour terminer Vierzon c’est aussi le fameux musée international des descentes à chéneaux qui drainent l’eau des toitures pour alimenter nos rivières et procurent aux saumons ce goût si délicat  et si recherché de tuile et de zinc

Pour toutes ces raisons le choix de Vierzon pour le Carrefour International de la Pêche s’avère bien plus judicieux que Clermont Ferrand, cette ville avec un nom à ferrer les chevaux.

D’autre part c’est aussi le mois de janvier qu’il faudrait transférer à Vierzon, ça simplifierai  les choses pour tout le monde.

Ps :Si vous avez cru tout ce que je venais de raconter c’est  qu’il faut changer vos pilules.

Mangez d’la pêche !

 

About ridique

JC RIDIQUE, JC comme un gars qui parlait tout le temps de pêcheur il y a 2000 ans et RIDIQUE parce que !! Humour décalé et jeux de mots finauds sont mes préférés. Ne prenez jamais au sérieux ou au premier degré ce que j'écris, c'est pour de rire !!!!
This entry was posted in pêche and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.