Un jour un leurre : le Stanley the Stickleback de Westin
avatar

Stanley the stikleback westin (6)Westin s’oriente de plus en plus vers les leurres souples dont la ressemblance avec de vraies proies devient bluffante. Parmi tous ces nouveaux leurres, le Stanley The Stickleback  qui est une imitation d ‘épinoche  est un représentant de cette nouvelle génération de leurres

La plupart des leurres souples de forme shad essayent de ressembler le plus possible à trois types de poissons fourrages : Le gardon, l’ ablette et la perche qui restent les proies les plus communes.

Désormais avec les leurres scannés on s’approche de plus en plus de la silhouette et des coloris réels  de ces poissons en oubliant que les carnassiers se nourrissent aussi d’ autres proies. j’ai le souvenir de grosses perches qui dégueulaient des grémilles et ne mordaient pas à mes leurres, tout simplement parce que je n’en avais aucun sur le moment avec ce profil et ce coloris.

Stanley the stikleback westin (1) Stanley the stikleback westin (4)

 

Westin a mis ce type de constatation en œuvre pour nous présenter une imitation très réussie d’ épinoche nommée le Stanley The Stickleback.

Ce leurre souple mesure 7,5 cm pour un poids de 3,5g. Il est livré en blister de 6 leurres bien protégés dans une coque en plastique.

Stanley the stikleback westin (2) Stanley the stikleback westin (8)

 

Ce petit leurre dispose d’yeux collés en 3d et d’une superbe peinture avec des reflets bruns et dorés.   Le réalisme avec un épinoche est assez spectaculaire le profil et même la largeur de la vraie proie sont respectés. Il n’y a que le battoir caudal qui s’éloigne de la réalité.

Stanley the stikleback westin (5) Stanley the stikleback westin (11)

 

Ce dernier est assez petit et orienté quasi verticalement de façon a se mettre en branle rapidement. Techniquement ce serait donc un leurre destiné à la verticale ou au drop shot sur des animations lentes. Or, la texture et la forme  de la matière font que seul l’ appendice est plutôt mobile. Sur les 7,5 cm de ce leurre, ça ne commence vraiment à bouger qu’à partir de 6 cm ce qui d’ habitude en ferait un excellent leurre pour le linéaire.

Stanley the stikleback westin (12) Stanley the stikleback westin (13) Stanley the stikleback westin (14) Stanley the stikleback westin (15)

 

A l’ essai j’ai plus apprécié ce petit leurre en linéaire qu’en animation lente,  sa petite caudale remue très rapidement et lui donne un rolling assez rapide mais pas très fort à cause de son profil aplati. Il ne décroche donc pas lorsqu’on le ramène assez vite.

Stanley the stikleback westin (9) Stanley the stikleback westin (16) Stanley the stikleback westin (18)

 

On admirera les détails que sont les épines dorsales, les nageoires pectorales et les dorsales anales qui rajoutent au réalisme.

Ce leurre ne contient pas d’ attractant  et il sent plutôt fort le plastique ce qui n’a jamais déplu aux poissons.

Un très bon petit leurre souple pour essayer les poissons au fond en hiver en animation minimaliste qui le feront vraiment ressembler à une proie ou aux beaux jours en linéaire où son petit battoir fera merveille sur les perches.

Gardez la pêche

Acheter des Stanley The Stickleback de Westin

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Leurres carnassiers, Leurres souples and tagged . Bookmark the permalink.

One Response to Un jour un leurre : le Stanley the Stickleback de Westin

  1. Le regulateur says:

    Salut sylvain, dans un précédent article sur l’epinoche, tu m’à répondu qu’il y en avait dans la dree! Je ne connais pas le potentiel perche dans cette rivière, mais si les riverains voient cet article, l’essayer serait bien! !