Ils vivent dans nos eaux : L’Athérine
avatar

Atherina_boyeriEncore un petit poisson quasiment inconnu des pêcheurs, l’athérine ou Atherina boyeri Risso est un petit blanc qu’on trouve en zone côtière et qui est souvent nommé « Joël » par les pêcheurs du cru.

Présent sur la quasi totalité de nos côtes de la côte d’ Azur au sud Bretagne, l’athérine est un poisson qui vit en eau douce comme en milieu salé.

L’athérine vit en petits bancs, un peu comme le vairon, et affectionne les lagunes côtières  mais on le trouve aussi en Loire où il pourra remonter sur une centaine de kilomètres de l’embouchure.

L’espèce se reproduit de mai à juin en plusieurs fois, les œufs sont pondus sur un substrat végétal et y adhèrent le temps de l’incubation.

Atherina_boyeri2

 

La longévité moyenne est de deux ans, plus rarement 3 ou 4. La taille maxi semble être 13 cm pour 6g.

C’est un petit poisson qu’on retrouvera dans les fritures des restaurants côtiers du fait de son abondance  mais pour le pêcheur, ce petit vif n’a pas grand intérêt.

images

 

Plutôt omnivore, l’athérine se nourrit de zooplancton dans sa phase alevin puis passe aux invertébrés  un peu plus gros lorsqu’elle grandit.

Atherina_boyeri3

 

On trouve l’athérine sans la quasi totalité du bassin méditerranéen, la mer noire et la caspienne et dans quelques zones d’Angleterre et de Hollande.

J’espère vous avoir permis de découvrir cette petite espèce qui peuple elle aussi notre pays.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in ichtyologie. Bookmark the permalink.

3 Responses to Ils vivent dans nos eaux : L’Athérine

  1. Samuel says:

    Elles vivent dans nos frigos: La terrine

  2. Sylvanillo says:

    Sympa l’article. L’athérine ce petit poisson brillant mais fragile, se retrouvait souvent au bout de mes lignes à coup pendant mes étés que je passais essentiellement à la pêche.
    Commentaire à ce propos « mais pour le pêcheur, ce petit vif n’a pas grand intérêt. »: si, il a un intérêt, je l’ai testé sur le sandre avec succès, et au manié! Marche presque aussi bien que le sprat, du moment qu’il soit soit bien frais soit décongélé avec soin. Il reste très délicat cependant. C’est pourquoi, j’achète des sachets pour amorcer mes hotspots.
    On le trouve ici en angleterre en tant que « whitebait ». Il est normalement vendu pour être frit.
    Salutations depuis l’angleterre.

  3. dimnet andre says:

    salut,
    joli poisson,dommage qu’il ne vive que si peu de temps,je ne connaissais pas non plus.