Ils vivent dans nos eaux : l’ aphanius (d’Espagne et de Corse)
avatar

aphanius-ibericusEncore un poisson que vous en risquez pas de trouver dans la rivière qui passe à coté de chez vous car l’aphanius est un poisson de lagune littorale.
Il mérite pourtant d’être connu car bien que peu répandu il n’en demeure pas moins qu’il est présent en France métropolitaine et en Corse.

Deux variétés distinctes d’ aphanius sont présentes en France, l’ aphanius d’Espagne ou Aphanius iberus qu’on a trouvé jusque dans la zone Languedoc Roussillon et l’ aphanius de Corse ou aphanius faciatus qu’on trouve dans les étangs littoraux de l’est de la Corse.

La photo suivante montre un mâle et une femelle aphanius d’Espagne:

Aphanius-iberus

 

L’ aphanius ressemble un peu à une femelle Guppy en plus coloré. Le mâle d’ aphanius d’ Espagne possède un dos vert olive et des flancs bleuâtres, il est rayé de bandes bleues verticales sur tout le corps sauf la tête. La femelle n’est pas rayée.
Chez l’ aphanius de Corse la couleur est un peu plus présente avec des nuances en plus de jaune selon les zones et les souches. Généralement le mâle est rayé clair alors que la femelle est rayée de fine bandes sombres.
Ces jolies petites couleurs en feraient un poisson d’aquarium apprécié mais comme il vit dans des eaux saumâtres, il est difficile à acclimater en eau douce.

Vivant justement dans des eaux quelquefois salées puis douces, il supporte de fortes concentration de sel. Sa résistance est surprenante car il supporte aussi de faibles concentrations d’oxygène ainsi que des températures élevées.

aphanius_iberus

 

Le mâle mesure en moyenne 3 à 4 cm et la femelle 5 à 6 cm.

aphanius-ibericusLa reproduction a lieu d’ avril à août, les femelles pondent peu mais de gros œufs par rapport à leur petite taille. Cette ponte se déroule dans les herbiers en zone peu profonde et les alevins mettent 8 à 10 jours avant d’éclore.

Ce petit poisson est fécond au bout de la première année mais ne vit guère plus que deux ans. Il se nourrit de zooplancton et de détritus divers ainsi que des larves d’insectes.

Considéré comme disparu en France depuis les années 60, le doute subsiste quand même sur des populations dans de petits étangs littoraux.

L’ aphanius de Corse est lui bien présent, il se reproduit un peu plus tard entre avril et septembre. Sa taille et sa croissance sont peu ou prou les mêmes que celui d’ Espagne.

Aphanius-fasciatus

 

Un petit poisson qui passe inaperçu mais que vous verrez peu être lors de vos vacances, qui sait ?

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in ichtyologie. Bookmark the permalink.

One Response to Ils vivent dans nos eaux : l’ aphanius (d’Espagne et de Corse)

  1. Florian says:

    des représentants de la famille des killies en france ! j’adore l’idée !