Gardes, pas assez présents ??
avatar

A la lecture de pas mal de commentaires colportés dans les réseaux sociaux et surtout le principal qui semble regrouper tous les mécontents….J’ai souhaité réagir face à la vindicte qui semble se diriger en force sur les gardes, pas sur leurs PV mais leur absence !

Il y a bien que dans notre pays, épris de liberté, chantre de la fraternité, égalité, et tout ce qui se termine en té, qu’on demande la trique pour se faire bastonner. On hurle contre les radar automatiques mais on demande de la répression !!!

Ouais, entend t’on, les gardes y’en a pas assez, ils foutent rien, c’est copain copain….Effectivement dans de rares cas il y a des abus des gardes, abus que je suis d’ailleurs l’un des rares à dénoncer haut et clair, voir mon article sur le contrôle d’identité et la pêche. Mais le plus souvent les abus ne sont que l’œuvre des pêcheurs qui sous le récent idéal du « gangsta fishing » s’assoient allègrement sur la réglementation.

Quand on joue, on gagne ou on perd et quand on perd on devrait perdre avec dignité en disant je me suis fait chopper en tort, j’assume. Mais la plupart du temps le coupable (remarquez que je n’emploie pas le terme braco), et c’est très français, se trouve toujours  les meilleures excuses du monde et vilipende le  garde qui. n’a fait que son job : Constater et verbaliser en cas d’infraction.

Évidemment le garde doit avoir à l’ esprit qu’une simple admonestation est souvent presque autant efficace qu’un PV la plupart du temps et qu’il y gagnerait en respect en ouvrant ses œillères. Ouvrir ses œillères dis-je et pas se voiler les yeux , la nuance est d’importance.

 

Cessons sans arrêt de jeter l’opprobre sur les gardes,  pour la très grande majorité ce sont des bénévoles, seuls les agents de développement des fédés et les agents de l’Onema sont salariés pour contrôler la pêche. Et encore pour ces deux dernières catégories, le temps de contrôle est très limité car leur emploi du temps est bien alourdi d’un tas  d’autres tâches.

Pour la plupart d’entre nous, nous travaillons et touchons un salaire, si nous faisons des heures sup ou du décalage d’horaire nous sommes indemnisés, bien ou pas…. Par contre nous pestons lorsqu’on nous dit « tu vas travailler samedi matin, ou dimanche après midi, ou vendredi soir » alors que notre  régime de travail est hebdomadaire ou cyclique mais régulier. Certains d’entre vous n’ont jamais travaillé un dimanche ou un jour férié ou la nuit de Noël, moi si !

Imaginez vous deux minutes gérer une fédé, vous êtes un bon président avec plein de projets, vous avez 4 gardes sous vos ordres, payés en régime hebdo à 35 heures. Vous leur demandez cette semaine d’être là mardi à 6h00 du matin pour une pêche de sauvegarde VNF, jeudi de finir à 21h00 à cause d’une réunion, vendredi de faire un contrôle de nuit…. et de poser un repos mardi prochain parce qu’il n’y a rien sur l’agenda. Vous croyez que ça va durer longtemps ça  pour un salaire de 1500 euros ?

photo le telegramme.fr

 

Honnêtement vous pensez que le type habillé de vert est corvéable à merci. Le droit du travail que nous défendons tous ou presque lors des manifs doit aussi s’appliquer à ces agents.

Alors on beugle devant son Facebook ou au comptoir…Mais en attendant la solution est simple, c’est le pognon, pour dédommager, encourager, mais le pognon il n’y en a pas ou si peu….

Passons donc au garde bénévole de l’AAPPMA, généralement un retraité, pas un foudre de guerre, pas un spécialiste du droit de l’environnement mais un simple gars qui va dépenser son gasoil, son temps, son énergie à tenter de faire respecter le règlement auquel est soumis tout pêcheur.

Je ne suis pas tendre avec les gardes de pêche particuliers, la plupart ne connaissent pas grand chose à la réglementation ou ne la connaissent qu’en surface . Certains même n’ont aucun respect de la personne humaine et ne daignent même pas saluer le pêcheur qu’ils veulent contrôler.

Néanmoins ceux là sont des exceptions, de mauvais exemples, il existe partout ailleurs des gardes dévoués et plein d’abnégation mais allez donc leur demander de contrôler la nuit un campement de gitans au bord de la rivière, ou d’aller demander les permis des pêcheurs le dimanche à 13h00,  un  jour férié à 20h00 !!!! Ces bénévoles ont comme tout le monde leur limite, ils ont une vie et leur vie prime sur leur fonction de garde.

Alors oui on peut dire qu’on ne se fait jamais contrôler, ça m’est arrivé si peu de fois, mais comment procéder ? Vous avez la solution, donnez la en commentaire que je l’envoie partout car cette solution est attendue par tous, administration comme associations et particuliers.

Pour l’anecdote, ayant beaucoup piégé pour le bénéfice de ma société de chasse, j’avais calculé que sur un an je dépensais 200 euros de gasoil et 100 heures de mon temps pour le plus grand bien du petit gibier et des poulaillers du village. La tournée des pièges m’obligeait règlementairement à vérifier ces derniers  tous les matins dans un laps de temps de deux heures maxi après le lever du soleil. J’ai piégé sérieusement trois ans, jusqu’à ce que je ralentisse très fortement, c’était bien trop contraignant, ça me coutait et j’en ai eu marre de me faire engueuler voir plus par les amis des gentils animaux. Ceci pour vous montrer dans quel état d’esprit peut se trouver un garde pêche, il le fait pour le bénéfice de la collectivité pas pour y gagner quelque chose donc soyez aimable et poli avec lui s’il l’est aussi, et n’oubliez pas de lui dire quelquefois qu’il fait du bon boulot, c’est gratuit et ça fait plaisir.

Il y aurait peut être une solution, pas la panacée mais….les communes salarient bien des personnels pour entretenir les stades, surveiller ces derniers, d’ailleurs chez nous le concierge du stade est appelé le gardien.

Pourquoi, une fois de plus, la pêche fédérée, second sport en terme de licences après le foot, n’aurait pas droit aux largesses communales ? Pourquoi les pêcheurs entretiennent les abords des rivières communales, voit-on les footeux passer la tondeuse sur le terrain, voit-on le club de voile participer à la journée nettoyage du lac ?

 

Un garde champètre intercommunal, voilà peut être la solution pour remédier à tout ça !

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

51 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche, règlementation. Bookmark the permalink.

21 Responses to Gardes, pas assez présents ??

  1. ROLLAND says:

    Ce que je vais dire n’engage que moi est c’est ma conviction.
    Pour être garde particulier il faut déjà être motivé pour l’exercer, avoir le respect de la loi avoir beaucoup de disponibilités, ne pas avoir d’horaire, et ne pas avoir peur d’affronter les personnes en infractions, les contrôles de permis c’est facile, mais dresser un procès verbal quelque fois cela ne ce passe toujours bien. de temps en temps se lever top ou coucher tard pour constater si il n’y a pas de pêcheur qui s’attardent ou pêche de nuit
    Comme certains le disent, on ne l’ai a pas forcer, c’est vrai.
    mais quand un président d’une aappma propose à une personne de prendre les fonctions de garde, il y a deux solutions, accepter ou pas, ‘il l’accepte il doit le faire en toute connaissance.de ce qui l’attend.
    on ne lui demande pas de sacrifier sa vie de famille, mais il ne faut pas oublier qu’il a prêté serment au près du tribunal ,c’est un acte sérieux et il a des comptes à rendre au procureur, il s’est engagé à protéger les biens de son aappma et c’est ce qu’attend de lui son président.
    En fin d’année un garde qui n’ a pas fait de procès verbaux, ou de comptes rendus, pour moi ce n’est pas normal, je serais président je lui retirerais son agrément.
    je connais des aappma voisines qui n’ont pas de garde ou inefficaces je ne vous dit pas la pagaille.
    j’ai 68 ans et je le fais encore malheureusement plus pour bien longtemps et je voudrais avoir 20 an de moins
    cordialement

  2. ROLLAND says:

    en réponse à sylvain
    la fonction de garde champêtre fait partie des incompatibilités de garde particulier de pêche ou de chasse particulier.

  3. David says:

    « Ils ont choisi ce métier, cette fonction, à eux d’en assumer les avantages et inconvénients »…

    Je ne sais pas vous, mais j’ai l’impression d’entendre cet argument de plus en plus souvent:
    Manifestation des enseignants contre une énième absurdité administrative: « Ils ont choisis… »
    Un militaire tué à l’autre bout du monde: « Il connaissait les risques »
    Pompier volontaire ou pro mort au feu: « Il s’est engagé en connaissance de cause »

    Bref on pourrait multiplier les exemples à souhait (malheureusement)

    C’est en effet un bon arrangement avec sa conscience, les problèmes des autres ne sont pas les miens car moi seul suis digne de respect et accompli ma tâche (petite) sans me plaindre…

    Enfin si…je suis en première ligne pour dire que la maîtresse (qui a 30 gamins sous sa responsabilité) est une feignasse, que le pompier avait choisi son destin et que ce fameux garde de pêche n’était pas la le 15 juin dernier à 23h00 pour verbaliser les « bracos »…

    Bref, ne pouvons nous pas être un peu plus tolérants et ouverts d’esprit les uns envers les autres et arrêter d’attiser la haine ?
    99% de ces personnes accomplissent leur tâche avec dévouement et sérieux, reconnaissons le et écoutons leurs « plaintes » afin de faire évoluer le système en bien…
    Sur les frontons des mairies il y a bien « liberté », tout le monde le connait ce mot là (il se décline en « moi je… »), mais il y’a aussi « fraternité »…(celui là se décline avec les autres !)

    Tout le monde s’en portera mieux !

    Merci de m’avoir lu !

    @+
    David

  4. philibert says:

    Et quand le garde fait son boulot et qu’un gentil president d’appma vient gentiment arranger
    le coup (election en vue!!) ; non vraiment ils n’ont pas le beau rôle

    La meilleure des garderie est celle faite par les pêcheurs eux mêmes quand les bracos ne se
    sentent pas dans l’ambiance ils vont voir ailleurs alors allez a la pêche quelque soit la saison!!

  5. Tiliko17 says:

    Moi je pence que les gardes federaux ne sont pas assez présent sur le terrain. Il on trop de paperasse a faire c est pas normal.Et je tien à dire que les les gendarmes aussi font des heures sup.il ont choisit se métier avec leur avantage et leurs inconvénients.l idée que les mairie mais aussi les communauté de commune depence de l’argent pour avoir un garde est bonnes . Il manque de garde fédéraux et de garde champêtre .

    • ROLLAND says:

      sachez qu’il n’y a plus de gardes fédéraux maintenant ce sont des agents de développement qui sont des salariés des fédérations départementales qui sont payés par la prise des cartes de pêches et des subventions de la fédération nationale et dans leurs fonctions ils n’ont pas que la garderie .
      c’est vrai qu’ils ne sont pas nombreux par département et c’est pour cela que dans chaque aappma il y a des gardes pêche particulier ils sont commissionnés par la fédération et le président de aappma auxquelles ils appartiennent.
      il ne s’agit pas être nombreux mais efficaces
      vous dites que nous avons choisit notre métier avec tout ce que cela comporte avantages et inconvénients, oui nous l’avons choisit, nous le faisons comme il doit être fait avec les moyens que l’on nous donne et avec les directives que nous recevons de nos supérieurs hiérarchiques quel est le votre?

  6. Pecheur de x says:

    Un peut comme les arbitres de rugby,.. y en a des nul, et des bon!(actu du moment)
    Cependant, garde ou pas.. personne a bougé à Saint Bisson face à la FDSEA!

  7. Lavarenne says:

    Franchement,j’admire le gars qui décide de « devenir » garde de pêche ,moi j’aurai la trouille,vu certains individus que l’on rencontre au bord de l’eau………

    • C’est un job de fou où l’on ne s’attire que des inimités et si peu d’encouragements. Je te comprends.

      • ROLLAND says:

        un job de fou non,mais il faut être conscient que c’est une tâche qui demande beaucoup de sang froid. il ne faut pas avoir d’état d’âme. Avoir de bonnes relations avec les pêcheurs sans copinage autrement toute indépendance est perdue.
        Pour cela il faut le faire comprendre aux vrai amis et si ils l’ont compris ce sont de vrai amis,ils ne vous mettrons pas en difficultés dans l’accomplissement de votre travail.
        il vous verbalisera (à contre cœur) quand vous commettrez une
        infraction, mais ne pourra pas faire autrement vis à vis des autres pêcheurs présents sur les lieux, il perdra toute son autorité.
        il ne pourra plus verbaliser car le passe droit qu’il a fait va le suivre et on ne manquera pas de le lui rappeler quand il verbalisera un autre pêcheur.
        cordialement

  8. Popeye le marin says:

    Il est vrai que le boulot de garde-pêche particulier est un boulot ingrat. Et même si de temps à autre,nous avons affaire à des gens qui ne sont pas assez formés dans le domaine de la réglementation,il faut tout de même bien reconnaître qu’aujourd’hui avec la mentalité qui se promène au bord de l’eau,il faut en avoir vraiment envie de faire ce boulot.
    Je pense sincèrement qu’il faut avoir le courage et la lucidité de reconnaître tout le mérite des gardes-particuliers, qui sont ne l’oublions pas des bénévoles dévoués.
    C’est vrai qu’il est facile de critiquer au bistrot du coin,mais rien n’enpêche les insatisfaits de faire acte de candidature pour devenir dans leur app……garde-pêche particulier !!!

    • Si nous avions plus de gardes particuliers, si les pêcheurs étaient plus respectueux, on serait pas loin de l’idéal mais il y a du chemin à faire .

    • ROLLAND says:

      je ne pense pas que la fonction de garde pêche est ingrate, pour moi, pour celui qui est motivé elle est passionnante, nous ne sommes pas la que pour verbaliser mais aussi informé les pêcheurs, malgré que notre mission c’est la recherche des infractions commises et nous les voyons pas toutes (heureusement.)
      c’est que quelques fois c’est chaud mais il faut être calme et ce n’est pas facile de le rester, d’être l’autoritaire dans certaine situation.
      dans le domaine de la compétence, les gardes suivent des stages de remise à niveaux sur la réglementation et la législation, car depuis 2006 l’instauration du code de l’environnement, nos compétences se sont étendues dans le domaines de la recherche des infractions nous ne faisons pas que du contrôle des permis
      la recherche des pêches de nuits, contrôles du nombre et la tailles des prises la visites des sacs paniers et autres récipients pouvant contenir du poisson la saisie du matériel de pêche qui nous est permis par les articles L 437-13 et les dispositions des articles L 437-7 – premier alinéa L 437-9 L 437-10en tant qu’il concerne la saisie des instruments de pêche L 437-11 et L 437-12 sont applicable aux gardes pêche assermentés.
      vous voyez que c’est diversifier nos fonctions

  9. Ecailles D'email says:

    J’avais suggéré lors de la consultation nationale, qu’on ne rempoissonne plus de truites arc en ciel ou de brochets en lac, qui ne survivent que le temps, que les viandards fassent un carton, (comme à la chasse d’ailleurs, ou faute de gibier sauvage, on jette des faisans d’élevage, qui ne savent pas voler, et se font écraser sur la route! Vécu.) L’économie faite pourrait aider à mieux contrôler, et sauvegarder le cheptel de poissons existants. Dans le même ordre d’idée, une carte no-kill moins chère que les autres, pourrait être proposée, mais pour ça il faudrait plus de monde sur le terrain, pour faire appliquer la réglementation. Il existe un moyen simple, que je mets moi même en pratique: quand je constate une infraction et que le gars à qui je l’ai demandé poliment, refuse de se mettre en règle, j’appelle le président, qui prévient un de ses gardes. Délation? Moi, j’y vois plutôt une affaire personnelle: je n’ai pas envie que d’autres détruisent les poissons et la rivière que je respecte. Si chacun agissait comme si le bord de l’eau était l’affaire de tous, se serait tellement plus simple.

    • ROLLAND says:

      bonjour
      il y a deux catégories de pêcheurs, ceux qui pêchent et mangent leurs poissons et ceux qui pêchent par plaisir, c’est un choix.
      quand à ceux qui ne respectent pas le nombre de prises ou la taille, c’est un contrevenant et de ce fait il est verbalisé.
      quand vous dites: que lorsque vous constatez, une personne qui ne respecte pas la législation de la police de la pêche, vous prenez des risques en lui faisant cette remarque.
      vous prévenez le président, que voulez vous qu’il fasse, prévenir son garde? malheureusement il ne pourra rien faire.
      car pour dresser procès verbal il faut que le garde constate l’infraction sur le fait. Autrement il ne peut que rédiger un compte rendu en partant de votre déclaration que vous allez lui faire et la signer.
      un garde de pêche est habilité à demander de contrôler le panier du pêcheur et tout autre contenant pouvant transporter du poisson, sauf les véhicules est c’est là ou est la difficulté, car beaucoup de pêcheurs ont leur voiture à quelque mètres d’eux surtout quand ils pêchent en étang.
      J’exerce la fonction de garde auprès d’une aappma et quand je discute avec les pêcheurs, à les entendre ils sont tous respectueux du règlement, mais quel est le pêcheurs qui n’a pas fait une entorse au règlement: c’est de bonne guerre.
      une anecdote: un jour un pêcheur nous interpelle en nous disant:. Nous prenons ses remarques en considération, avec la police de l’environnement, nous faisons une surveillance de nos étangs, qu’elle surprise! nous prenons à 4 h du matin à la pêche bien installé sous sa toile de camping la personne qui nous avait fait des reproches les jours précédents.
      Pourquoi un permis moins chère pour les pêcheurs qui pratiquent le no-kill c’est leurs choix. comment pouvez vous prouvez qu’un pêcheur ayant un permis à tarif réduit va pratiquer à cent pour cent le no-kill c’est pas possible, même vous, je pense que de temps en temps vous emportez une belle prise, et c’est normal.
      vous dites:< qu'il faudrait plus de gardes pour faire les contrôles, déjà il faut trouver des volontaires, car c'est du bénévolat, il faut être disponible, et ne pas avoir peur de faire ce travail, car croyer moi quelque fois c'est pas triste.
      vous constatez des infractions demander à votre président de vous commissionnerz, comme cela vous pourrez agir.
      Vous respectez la rivière c'est bien, mais l'eau et les poissons ne vous appartiennent pas, la pêche est un loisir peut importe comment elle se pratique pourvu que les pêcheurs respectent la réglementation en vigueur et la technique de pêche de chacun.
      cordialement

  10. guillaume says:

    Bonjour,
    Bénévole ne rime pas avec incompétence a se que je sache. Et d’autre part nous ne les forçons pas avoir cette activité de bénévolat.
    Je veux bien admettre qu’ils ont peu de temps, mais quand je vois que dans un Dpt comme l’Héraut ou je réside depuis 4ans je n’ai eu part d’aucun contrôle. Pourtant je ne me cache pas et je me retrouve sur l’eau 2 à 3 fois par semaine faite le calcul du nombre de sortie annuel…
    Aussi et sous témoignage quand on les appels pour faire constatez une infraction ceux ci dédaigne a venir ce déplacer.
    Amicalement.

    • ROLLAND says:

      merci de la considération que vous portez à la fonction de garde pêche.Vous dites que vous ne les avez pas forcés à prendre cette fonction au seing d’une aappma.
      c’est vrai mais s’il y en avait pas que ferez vous puisque quand vous constatez une infraction vous faite appel à eux, malheureusement il n’a pas plus se déplacé, d’ailleurs il n’est pas à votre disposition.vous n’avez jamais vu de garde, mais lui peut être vous a vu, mais n’a pas jugé vous déranger puisque vous n’étiez pas en défaut.Il ne peuvent pas être partout à la fois à vous entendre il faudrait qu’il soit présent au moment où une infraction ce commet s’est pas possible c’est l’opportunité qui fait que.Combien il y a de garde dans votre aappma?
      si vous jugé qu’il ne sont pas assez, engagez vous?
      avant vous aurez une formation faite par les agents de développement de votre fédération sur les compétences, la législation la rédaction des procès verbaux
      la connaissance des articles du code de environnement concernant les infractions en matière de pêche.
      sachez, pour constater une infraction,il faut déjà être assermenté, et qu’elle soit commise sur le champs et constater par le garde.
      si le garde était venu,il aurait pris votre déclaration, l’aurez vous signer, car pour lui dresser procès verbal il faut que votre déclaration soit signée, et éventuellement, en cas de contestation du contrevenant,vous serez auditionné pour confirmer les faits, car le garde aura dresser le pv que sur vos déclarations, aurez vous été jusqu’au bout? sinon pas la peine de le faire déplacer
      C’est un garde qui vous répond

    • ROLLAND says:

      Cela ne sert à rien d’appeler la garderie, car l’infraction a déjà été commise et elle ne se déplace, pas je la comprends, elle est assez grande pour faire le travail toute seule, car nous serons constamment dérangés pour des pets de lapin.
      Dans la semaine, ils sont pas comme à la pêche, mais au travail et ne sont pas à votre disposition, car je vois que vous êtes 3 jours sur 7à la pêche , vous avez du temps de disponible, faite une demande de candidature de garde auprès de votre président, comme cela vous serez aux première loges pour constater les infractions, les pêcheurs pourront vous appelez pour un oui ou non et vous verrez comme cela est désagréable
      vous dites qu’ils n’ont pas été forcés pour faire la fonction de garde,que vous n’avez pas été les chercher, mais à la moindre occasion ,quand vous voyez un de vos amis pêcheur en infraction vous le dénoncer, je ne pense pas que vous apprécierez que vos amis fassent de même pour vous!
      De toute façon vous voulez de la garderie pour les autre pêcheurs mais pas pour vous.
      cordialement