Les évolutions réglementaires pour 2017 demandées par la fédé 71
avatar

brochet torcy 100814 (10)Ma fédé 71 est à la pointe du combat pour faire évoluer la pêche du carnassier sur le département dont elle en à la charge et elle le prouve une nouvelle fois.

A cet effet, comme chaque année, elle demande aux services préfectoraux quelques mesures afin de faire évoluer la réglementation qui sera édictée par l’ arrêté préfectoral annuel relatif à la pêche.

Voici les mesures, selon moi courageuses, qu’elle a demandé :

  • En premier lieu, elle a sollicité cette évolution réglementaire pour une période cinq ans, donc ne reviendra pas sur ces propositions.
  • Date de fermeture identique du sandre et du brochet au dernier dimanche de janvier.  Dans mon département de Saône et Loire le sandre ferme début mars sous la pression des pêcheurs pro qui officient sur la Seille et sur la Saône. Ce n’est pas tant la pêche du sandre à cette époque qui est gênante car il ne s’est pas encore reproduit mais c’est le fait que les filets tendus par les pros pour attraper les sandres capturent des brochets qui eux sont en train de frayer. Bien qu’ils s’en défendent à grand coups de gros mensonges éhontés, les pros attrapent des brochets qui finissent crevés dans leurs filets ou agonisants si, avec beaucoup de chance, ils ont réussi à survivre.
  • brochets breuil 25051410Pour favoriser la reproduction du brochet, il faut certes interdire sa pêche à cette période mais aussi interdire tout mode de pêche pouvant accidentellement le prendre et le tuer. Décision de bon sens pour moi et pour la très grande majorité des pêcheurs mais qui n’a quasiment aucune chance de passer vu le poids des pros auprès de nos instances administratives.  Mais félicitons quand même la fédé qui continue le combat années après années sans rien lâcher.
  • Pour se plier à la réglementation nationale, alors que le 71 traînait des pieds et faisait partie des 6 derniers départements à ne pas l’ appliquer : Ouverture du brochet au 1er mai, enfin…..
  • Pour préserver la fraye du sandre, demande d’une ouverture différée de celui ci au 3 ème samedi de mai. Une requête logique qui a toutes les chances d’ être acceptée par la DDT.
  • Pour aller plus loin que la réglementation et protéger le brochet : Quota de trois carnassiers mais avec seulement un brochet maximum.
  • Demande que les tailles de capture  du brochet et du sandre soient portées à 60 cm et 50 cm respectivement sur le département de Saône et Loire.
  • Demande de porter un quota fario à 3 truites/jour contre 6 aujourd’hui, tout en laissant le quota salmonidés à 6/jour afin de protéger les farios de nos rivières. Connaissant les pêcheurs de truites des AAPPMA cette demande va faire tousser !!!!
  • Et le gros truc en avance sur son époque, accrochez vous : La black bass en no kill total sur tout le département !!!

bass 38 patoche breuil

 

Ces quelques mesures montrent le courage dont fait preuve cette fédé face à certaines AAPPMA qui ne manqueront pas de faire part de leur désapprobation  lors de l’ AG 2017.  Selon moi ces mesures vont dans le bon sens, un brochet par jour c’est suffisant, on peut même garder si on le veut 3 sandres, il y a de quoi faire pour ceux qui aiment manger du poisson.

Quant au bass, le mettre en no kill est une bonne mesure qui lui permettra de se développer et ainsi de devenir le poisson de sport qu’il pourrait être vraiment sur notre département.

Concernant le point de la fermeture du sandre, peut d’entre nous le pêchent en février au ver et mettre ça en balance avec le fait de faire un croche pied aux pros qui pillent certains secteurs n’est pas pour moi un argument de poids.  Nombre de brochets seront sauvés sur le domaine public, je pense à la Seille en particulier et ils contribueront à faire remonter un peu les effectifs de mon poisson préféré. Les 10 pêcheurs au ver manié pourront profiter de ce mois pour faire autre chose.

Truite Atlantique Salmo Trutta

Truite Atlantique Salmo Trutta

 

Trois truites fario seulement, ça je sens que ça sera dur !! Déjà que dans ma petite AAPPMA la majorité des pêcheurs ne veulent pas de truites arcs en ciel, il faudra leur expliquer qu’on sera obligé de déverser des TAC s’ils veulent en garder 6, sinon ce sera 3.  Voir un pêcheur repartir avec 6 farios sauvages chez moi, c’est du quasiment  jamais vu mais ça existe dans quelques rares endroits et descendre le quota à 3 n’est pas si restrictif que ça, il faudra beaucoup de pédagogie si cette mesure est actée mais je la soutiens.

En références, voici  les articles du code de l’environnement sur les quotas et tailles, concernant les tailles elles « peuvent être portées » à et non « sont portées ». la distinction est subtile car si personne ne le demande le brochet restera à 50 et le sandre à 40, il paraît que certains départements ne demanderont pas ces tailles augmentées.

Félicitation à cette fédé 71 en pointe du combat pour l’avancée de la pêche des carnassiers, il leur reste maintenant à nous créer des mises à l’eau et favoriser le bateau là où il est encore étonnamment interdit.

Gardez la pêche

 

Reférences :  Code de l’ environnement
L’article R. 436-19 est ainsi modifié par Décret n°2016-417 du 7 avril 2016 – art. 16 :
1° Au premier alinéa, après les mots : « porter à », sont insérés les mots : « 0,30 mètre ou » et après les mots : « dans certains cours d’eau » sont ajoutés les mots : « et plans d’eau » ;
2° Après le premier alinéa sont insérées les dispositions suivantes :
« Il peut également, dans les mêmes conditions, porter la taille minimum :
– du brochet à 0,60 mètre, du sandre à 0,50 mètre, du black-bass à 0,40 mètre dans les eaux de la 2e catégorie ;
– de l’ombre commun à 0,35 mètre dans les eaux de la 1re et de la 2e catégorie. »

Ce même décret modifie l’ article R 436-21 :
Après le premier alinéa de l’article R. 436-21, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :
« Dans les eaux classées en 2e catégorie en application du b du 10° de l’article L. 436-5, le nombre de captures autorisé de sandres, brochets et black-bass, par pêcheur de loisir et par jour, est fixé à trois, dont deux brochets maximum. »

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in informations diverses pêche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.