Encore un petit silure à Torcy
avatar

Ce matin il y avait foule à la mise à l’eau de Torcy (71), au moins huit barques prêtes à traquer le carnassier. Visant les perches nous ne les avons pas trouvé mais c’est un jeune silure qui à ponctué cette matinée ensoleillée et sympathique.

Donc, arrivés à 7h00 à la mise à l’eau nous avons été surpris de voir tant de monde…Certains avaient du lire mes lignes. Nous avons mis le cap sur la zone où nous avions trouvé les perches la dernière fois mais au bout d’une bonne heure sans touche nous avons changé de zone.

 

J’en profite pour faire mumuse avec mon sondeur Humminbird 898 C SI et son menu GPS dont je n’utilise pas la moitié des fonctions.

 

Direction la base nautique en face et les abords d’un haut fond ou j’enregistrerai deux touches au drop armé d’un vairon. vairon qui se fera subtiliser avant que je puisse ferrer le poisson.

Quelques micro perches suivent nos leurres sans les attaquer, nous essayons presque tous nos leurres sans succès. Après un rapide casse croute nous retournons sur la zone du matin devenue moins « peuplée » de pêcheurs.

Dixie, la chienne qui se nourrit d’hameçons guette l’activité des perches, une vraie vigie !!!

 

Une rapide recherche me fait trouver un beau banc de vifs dans 4m sur un fond pierreux et au premier lancer Patoche nous attèle un silure qui fait plier sa Tenryu. Un combat sympa pour mettre à l’épuisette ce silure de 80 cm.

 

j’installe un Jiggin Rap Rapala et pique une perche de 20 cm par le ventre, quelques minutes plus tard c’est une jolie perche de près de 40 que je pique mais cette boule de nerfs se libère à 5 cm de l’épuisette, j’enrage. Le jiggin Rap est efficace car il me permet de repêcher cette bourriche. Que son propriétaire me contacte, je lui rendrai avec plaisir.

 

C’est ensuite Cathy qui pique ce petit brochet lors d’une pêche à vue sur une chasse. Les décrochés se multiplient sur ces perches vigoureuses et la zone devient plus calme.

 

Repli en direction de la mise à l’eau où Patoche et moi piquons chacun un petit brochet alors que les occupants de deux autres barques rentrent du poisson chat au leurre.

 

Fin de la partie à 11h30 sans autres prises. Un dimanche sympa mais qui ne restera pas dans le souvenir de la team.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , , . Bookmark the permalink.

38 Responses to Encore un petit silure à Torcy

  1. Olivier BERNOLIN says:

    😈 😈
    Comme cormoran 71 ces discours sur le silure m’écoeurent 👿 un peu et je trouve cela même désolant. Il y a les pros-silures, les anti-silures mais comme le dit Dom1, le poisson est là et bien présent et il faut faire avec.
    Je ne peux que rappeler qu’il est réapparu (« réapparu » car il était présent chez nous il y a très, très, très longtemps) dans le 71 à la fin des années 60 et au début des années 70. Il a commencé par coloniser le Seille via la Sâne puis son aire de répartition s’est agrandie, colonisant lacs, étangs et rivières. La nature faisant bien les choses, les populations finissent même par se réguler.
    Mais bon sang, aujourd’hui on a 40 ans derrières nous. La Seille est-elle vidée, la Saône aussi… ❓ Il faut ouvrir les yeux.
    Certes son développement a coïncidé avec la disparition du poisson-chat sur ces parcours. Est-ce un mal??? En Bresse, les pêcheurs pleurent le manque de poisson-chats alors que dans le Bassin mininier, ils en ont ras le bol.
    Faut arrêter les conneries: oui le silure peut manger des sandres, des brochets, des perches,oiseaux… mais ce n’est pas la base de son régime alimentaire.
    S’il faut du sensationnel, replongez-vous dans les archives du JSL et vous trouverez différents articles ou photos relatant tel ou tel évènement. Ainsi vous pourrez ajouter à son repas quotidien teckel(attention Sylvain 🙂 ), berger allemand, …, petites filles ou petits garçons…Les titres de l’époque, c’était « les dents de la Saône ». Autant dire que les requins de la Réunion ne sont rien à côté de silurus glanis ❗ d’ailleurs il défère aujourd’hui la chronique dans le sud ouest.
    Et si vous voulez vous plongez dans les archives de la pêche, il existe des documents du XIXème siècle traitant de maître esox de la même façon que le silure: un ogre des rivières, destructeurs des milieux et mangeur de petits enfants!!! Que les hommes sont étranges. C’est quand même eux qui donnent telle ou telle valeur à telle espèce de poissons et construisent en quelque sorte leur notoriété.
    ➡ Le problème du silure, c’est avant tout son délit de sale gueule et surtout son délit d’assiette. C’est le plus gros carnassier d’eau douce dans notre pays et par conséquent un concurrent direct des pêcheurs. Et ça, les pêcheurs n’aiment pas. 😕
    Bref, si vous trouvez des sandres dans un silure c’est peut-être aussi que les sandres sont présents en grande quantité.
    Quant au rassemblement des silures, n’étaient-ils tout simplement pas en train de frayer ❓
    J’ai connu des rassemblements de silure en juillet en raison de la présence de « corbiculae » (petit coquillage d’eau douce). On les voyait naviguer en surface et leur quantité était impressionnnante, mais ce n’est pas pour autant que la rivière a été vidée…
    C’était mon coup de gueule…ras le bol des conneries sur le silure, c’est un poisson qui mérite qu’on s’y intéresse. N’oubliez pas que dans les pays de l’est il cohabite avec ses autres confrères carnassiers.
    S’il doit y avoir un débat, on devrait plutôt se demander: « Faut-il multiplier les espèces de carnassiers sur un parcours? »
    Pêchement vôtre

  2. Olivier says:

    Salut la Team,

    pourriez-vous me dire quelle est la marque de la lame jaune que Patoche utilise?

    Merci d’avance et à une prochaine à Torcy,
    Olivier

  3. cormoran 71 says:

    Slt, bin quand je vois les commentaires sur le silure, on est pas prêt d’avancer, alors je vais enfoncer le clou. Ya pas mal  » d’ânes qui ont versés des sandres dans des plans d’eau minuscules et ils y avaient pas forcément leur place. Ptet les mêmes qui écrivent des insanités sur le silure et ceux qui les introduisent.
    J’ adore ce poisson et ça m’enmerde que des sandres et des brochets bouffent les petits silures ( qui rappelons le, frai en dernier, donc une manne providenciel pour les autres petits carnassiers)
    Voila une autre façon de voir les choses, dans tous les cas c’est quasiment du « racisme halieutique »
    Le problème du silure, c’est qu’en fait il est moins beau qu’un sandre et surtout moins glorieux sur une table, donc à partir de là….

  4. TRUTTA says:

    et celui la est retourne a l eau ?

  5. Hervé says:

    Et bien ca promet avec ces merdes la ! 👿

    • Hervé says:

      Je rajouterais qu il y a un mois environ une grand quantité de silures étaient vu dans pas mal de reculées de la Sorme , a mon avis ils étaient la pour bouffer toute la fraie de sandre de l année ! Je ne vois pas d autres raisons ! 👿

    • Selon la fédé, le silure était déjà présent à la vidange de 2008 et n’a pu être oté, et pourtant sans vouloir le défendre, cinq ans plus tard je n’avais jamais fait une aussi belle saison en gros sandre et belles perches.

      • Hervé says:

        moi aussi , mais ces grands rassemblements il y a un mois environ ou il y a les frayeres a sandre me paraissent étranges ! Un ami n y va meme plus pecher au leurre le brochet car il n a plus une seule tape comparé aux autres années , bizarre non ?

  6. Alban says:

    Complètement d’accord avec  » lavarenne ». J’en sors encore hier de la sorme, qui est devenu le royaume du silures. Un ancien en a vidé un devant moi, un morceau d’1m70. 17 petits sandres, 2 petit brochet, 1 perche, un petit oiseau et quelques blancs.. Qu’on me dise pas que le Silure ne fait pas de carnage.

    • Pas une petite photo de ça ? C’aurait été sympa vis à vis de ceux qui l’encensent

    • Dom1 says:

      justement « La Sorme » parfait exemple de cohabitation….. des silures à la pelles et sandres à la pelle…de toute façon de nos jours « le silure » est là….et faut faire avec…Et forcement les silures mangent des carnassiers.. mais qui n’a pas trouvé de la fraie de sandres dans les perches, bochets et meme anguilles…. et pour info, (je m’en veut de ne pas l’avoir pris en photo ), l’année dernière j’ai trouvé un petit silure (8 à 10cm) dans l’estomac d’un sandre…..Tout les carnassiers sont des poissons opportunistes…et mange se qu’ils trouvent.
      je ne suis pas un fana du silure meme si c’est un poisson fabuleux a combattre, mais on fait quoi!!!! sinon apprendre a vivre avec ???
      et les anciens…!!! rappeler vous du discours d’une majorité de pêcheurs dans les années 70 sur ce nuisible SANDRE….!!!! qu’il fallait abattre a tout prix au point d’enlever la maille…….

      • carnphil says:

        Bonjour
        Je partage ton avis Dom1.
        En complément, d’après une étude très sérieuse, menée par la fédération de la pêche du Lot, le vrai top prédateur c’est bien le sandre et non le silure.
        Une question à Alban combien de petit sandre, brochet, black bass sont partis dans l’estomac de pêcheurs indélicats,ou par méconnaissance des espèces ou de la réglementation?
        Hervé, il y a un mois nous étions en juillet, il se trouve que cela corespond avec le pique de la période de fraie du silure en saone et loire.
        A une époque on crucifiait les chouettes sur les portes, maintenant on ouvre le ventre des silures pour vérifier leur alimentation.
        Qui est le vrai responsable de l’état de nos plans d’eau, rivières, mers et océans?
        STOP au bouc émissaire.
        Je ne fait que consulter la litérature halieutique .
        Phil

        • Alban says:

          Je n’ai pas dit qu’il fallait tuer tous les silures ni quoi que ce soit. Mais je dis ce que je pense et je ne vais pas mentir pour me mettre  » à la mode des faux grands protecteur du silure qui n’y connaissent absolu rien  ». J’ai constaté par mes yeux l’intérieur de ce silure de la sorme, alors si celui ci mange tout ça, je ne pense pas que les autres soient au régime salade et cailloux. Ceux que j’ai pris sont toujours répartis à l’eau sauf un qui a régalé un grand père. s’ils sont la c’est trop tard. Mais quand deux trois ânes introduisent ce genre de poisson dans des plans d’eau qui n’en avait pas, je trouve ça navrant et complètement inutile.

          • Entièrement d’accord avec toi, là où il est, il est un formidable poisson de sport, dans ces petits lacs il risque de créer un préjudice aux pêcheurs

          • julien says:

            quand j’ai dit « sympas » c’est pour le coter sport, mais je suis d’accord avec toi, en saone il a sa place, l’introduire a torcy est pour moi ridicule mais je me pose encore la question, si demain je prend un silure a torcy qui est mon plan d’eau préférer du coin , j’en fait quoi ? quand ont regarde bien on est qui pour dire toi tu a le droit de vivre mais pas toi ? a méditer …

          • Dom1 says:

            salut Alban
            Je suis tout a fait d’accord avec toi pour les »Anes » qui font ces introductions de poissons sur nos petites étendues….une petite question qu’est devenu ce glane éventré VIVANT…!!!! ????????

        • Tout dépends de la façon de voir notre terrain de chasse, soit c’est la nature et le silure est là et il est à respecter pour cela ou c’est un jardin de pêcheur et le silure n’est pas autant le bienvenu que les sandres.
          Perso, j’aime les 2 points de vue, difficile position ?

          • Dom1 says:

            c’est tout a fait ça Sylvain…je suis comme toi…en plan d’eau clos , pas sûr que se soit la place du silure mais voilà il est là…!!!

        • Dom1 says:

          t’as tout bon Phil…sur le lac de la Some en juillet c’etait ça les glanes frayaient…

          • Alban says:

            Salut dom ! Ben le silure qui a été défait sur place à fini  » fumé puis mariné  » par un mec de montceau..
            Mais à mon avis si tu connais bien la sorme, tu connais le pêcheur, c’est un grand père habitué de l’endroit dit  » à sauvage  » qui est tout le temps la bas à la calée. Et le mec qui l’a vidé est un gars qui doit bien tenir sa table. Je les connais pas trop mais je sais qu’ils y sont tout le temps. Voili voilà !

      • Vrai, encore lu il y a peu dans un extrait d’un vieux mag des années 75

  7. julien says:

    sympas si ont va combattre du glane a torcy !