Les shads

NOM PHOTO

 

Les différents leurres souples: Les  Shads

 

Le Twist de Mister Twister

Au début, à l’aube de la pêche au plastique il n’y avait en France qu’un seul type de shad. Rappelez vous (pour les plus vieux lecteurs), c’était un modèle de chez Mister twister et ses premiers modèles Français n’étaient que  jaunes et blancs.

Puis ils eurent le dos noir ou le dos bleu et Delalande  mis sur le marché une belle offre de couleurs mais ils gardèrent cette forme fine en épaisseur mais rebondie de profil avec une caudale simple.

 

Shad Delalande

Il s’opposaient aux virgules et à leur flagelle en ce sens qu’ils émettaient plus de vibration. Les plus opportunistes les montaient déjà avec une monture mort manié.

J’en ai toujours quelques un dans mes vieilles boites à leurre souple, il ont bien résisté au temps. Je pense les ramener à la pêche une nouvelle fois, juste pour voir…

La traduction de shad veut dire Alose ce qui donne ce profil assez fin du poisson marin qui vient se reproduire en eau douce.

 

 

 

Il y a désormais pléthore de variétés de shads sur le marché, je vais essayer d’en faire une description et de vous expliquer les spécificités en fonction des pêches.

Pour simplifier la lecture et ne pas vous envoyer vers 50 marques, j’illustrerai mon propos avec quelques marques qui sont spécialistes du leurre souple dont  une française Delalande et une Japonaise Ecogear. Ces deux marques que j’utilise et dont les produits n’ont plus à prouver leur efficacité.

 

le shad trapu:

le BTS Ecogear

c’est le shad de base, celui qui se veut figuratif d’une vraie proie et essayant d’en garder les proportions. C’est  le modèle éponyme de Delalande, dont la forme ne diffère guère des premiers modèles même s’il a tendance à perdre son embonpoint et a gagner en caudale pour se rapprocher du shad GT du même fabricant. Chez Ecogear, c’est le modèle BTS qui est le modèle se rapprochant le plus de l’esprit original

 

 

 

 

 

Le shad long:

Le powershad Ecogear

On retrouve une tendance présente depuis le début, allonger le corps pour le rendre plus fin et lui donner un semblant de ressemblance avec d’autres poissons.

On retrouve chez nos fabricants le Power Shad chez Ecogear  qui préfigure parfaitement le shad long, le Fury Shad de Delalande est lui aussi une déclinaison d’un shad à la caudale (qu’il a double) allongée.

 

Le shad finesse:

c’est lui aussi un modèle plutôt ancien mais qui fonctionne très bien encore, sa caudale est remplacée par un semblant de queue de poisson qui vibre bien moins à la traction mais qui ondule plus en animation minimaliste.

Chez Delalande c’est le modèle drop shad qui est le shad finesse emblématique.

 

 

 

 

Le shad technique

Buster Shad de Delalande

ces dernières années ont vu arriver quelques innovation parmis lesquels on placera les rainures. Celle ci sont destinées à créer des perturbations autour du leurre et ainsi diversifier les signaux destinés aux carnassiers.

La segmentation du corps du leurre va lui donner une mobilité accrue tout en donnant une impression de compacité.

Les rainures peuvent aussi servir à améliorer la mobilité et retiennent mieux les gels attractants.

Le Buster shad et le Skeleton de Delalande  sont deux exemples flagrants de l’utilisation de ces rainures ou segments. Un autre modèle très celèbres est le Ripple shad de Berkey pour les rainures et le One Up shad pour sa segmentation centrale.

Une autre innovation est le corps creux. Ces leurres plus techniques et plus chers car plus longs à fabriquer tente de résoudre cette équation: Gros corps massif mais mobilité maximum pour un autre maximum de solidité. La réponse est le corps creux  qui arrivent peu ou prou à combiner ces facteurs.

On trouve des corps creux chez Berkley et AMS pour les plus connus ce sont souvent des shads basiques.

 

Le swim shad ou soft swim baits:

Dernière évolution dans le domaine du shad par Sebile (Magic swimmer soft) et Savagear (4 Play soft) ont mis au point un shad assez ressemblant et très segmenté. Il se comporte comme un swim bait et est idéal si l’on recherche d’approcher au maximum la réalité.

Les premiers swim shad étaient les Javallon, les autres n’en sont que l’évolution.

 

 

 

Le shad spéciale verticale:

Comment distinguer un shad concu pour la verticale? Tout d’abord en constatant l’angle que fait sa caulade avec le reste du corps. Plus la caudle se rapprochera des 90° plus elle balancera au moindre mouvement mais ramené trop vite elle créera d’énormes vibrations.

Un shad pour la verticale serait idéalement un shad sans tête, très mobile et très souple et plutôt fin mais tous les shads fonctionnent en verticale même les finesses. Il sera gorgé à cœur d’attractants qui faciliteront sa prise en bouche et vous donneront une seconde ou deux de plus pour ferrer.

 

Shads pour la verticale

 

 

Le shad spéciale linéaire

On le reconnaît à son corps plus renflé, sa caudale à 45° pour vibrer sans trop tirer sur la canne. Généralement il a un profil rond ou ovale pour avoir du rolling. Reins avec son modèle phare Rockvibe Shad à conçu un shad dont le profil est un ovale dont les pointes seraient sur le coté, ce qui lui donne plus de rolling que les autres.

Shads pour le linéaire

 

Il y a des shads concus pour pêcher en weighless (Mégabass Spindle Worm, etc etc), ceux ci sont généralement très dense et sont prévus pour être lancés sans autre lest que leur propre poids.

 

Certains shad sentent le plastique, d’autres baignent dans l’attractant, d’autres encore sont fabriqués dans une matière qui se gorge littéralement de liquide attractant (Ecogear Aqua, Berkley Gulp), à vous de vous faire un choix. Mais quand les sandres vous bouffent la queue du shad imprégné, vous vous dites qu’ils doivent quand même apprécier.

J’arrête la car si l’on rentre dans le détail on ne s’en sort pas. Chaque marque peut vous offrir l’intégralité des usages avec leurs différents modèles. Ensuite ce n’est qu’un question de budget.

Si je devais vous recommander trois ou quatre shads, je dirai le buster shad de Delalande, le Power RT d’Ecogear, le Rockvibe Shad de Reins et le Ripple de Berkley

Pour les plus techniques mais plus riches orientez vous vers le Bakuree shad de Madness ou le célèbre One Up Shad de sawamura.

 

Gardez la pêche

Comments are closed.