Faire la vidange et changer son huile d’embase sur son moteur hors bord thermique petite puissance

Mercury-F6-287

 

L’entretien courant d’un moteur hors-bord de 6 à 15 chevaux ne demande pas vraiment d’aller voir l’homme de l’art, on peut aisément le faire soi-même pour un coût bien moindre.

Je ne recommande pas cette intervention pour les moteurs plus puissants qui possèdent une prise diagnostic, car il peut arriver qu’une intervention sur le moteur le place en sécurité. A ce moment-là,  Seul un ordinateur relié à la prise diagnostic peut désactiver cette mise en sécurité.

Pour l’ entretien courant de votre moteur, à faire disons une fois par an avant l’ouverture vous aurez besoin de :

  • Livret d’entretien de votre moteur
  • Huile moteur et son joint de vidange
  • Huile d’embase et deux joints pour les bouchons
  • Une bougie neuve
  • Une pompe à graisse

Mon livret d’entretien de mon Mercury F6 est en anglais, donc pas facile même si on connaît un peu la langue des mangeurs de rosbeef à la menthe. J’ai pu me procurer, je ne me rappelle plus comment, ce même livret mais en version PDF et en français, si certains le veulent je peux leur envoyer.

Ce livret vous donnera les spécificités et vous indiquera où se trouve la vis du carter d’huile moteur.

entretien mercury f6 (3)

 

Démarrons par le plus sale, la vidange :

La notice indique de l’huile spéciale Hors bord en 10W30 et nous précise que le carter contient 450 ml d’huile moteur. Une fois un récipient trouvé, dévissez le bouchon du carter et laissez s’écouler l’huile.

Si l’huile est d’aspect normal ou noire, RAS, si elle est laiteuse mieux vaut alors le signaler à un professionnel.

entretien mercury f6 (5) entretien mercury f6 (10) entretien mercury f6 (11)

 

Une fois terminé, placez un joint neuf, revissez le bouchon (clé de 10) et remettez 450 ml d’huile neuve par le bouchon de remplissage, jaune sur mon Mercury F6.

entretien mercury f6 (2) entretien mercury f6 (9) entretien mercury f6 (12)

 

Rien de plus à faire pour cette vidange, pour les meccanos habitués à faire celle de leur voiture, sur ces petits moteurs hors bord il n’y a pas de filtre à huile à changer.

 

Passons à l’huile d’embase :

Dévissez en bas le bouchon de vidange d’huile d’embase, celle-ci très visqueuse va s’écouler doucement, ôtez donc le bouchon supérieur qui fera appel d’air et là ça coulera bien.

entretien mercury f6 (15) entretien mercury f6 (16) entretien mercury f6 (17)

 

Au bout de deux minutes, lorsque c’est vide, coupez au cutter le bout du tube d’huile en introduisez le par le bas. Sans le sortir videz le totalement jusqu’à ce que vous voyez l’huile arriver au bouchon supérieur. A ce moment, en ayant pris soin de changer les joints, revissez le bouchon supérieur, ôtez le tube et revissez le bouchon inférieur. Il coulera toujours un peu d’huile mais pas trop.

entretien mercury f6 (19) entretien mercury f6 (20) entretien mercury f6 (21)

 

Là aussi examinez l’huile d’embase sortie, si jamais elle a des airs de  mayonnaise c’est que de l’eau rentre dans le carter de renvoi de pignon et qu’elle émulsionne l’huile. En ce cas il faudra démonter l’embase totalement et remplacer tous ses joints.

 

La bougie :

Très facile, on dévisse la bougie, on revisse la nouvelle et on garde l’ancienne qui marchait bien dans son étui à outils au cas où. Voici la différence entre une neuve et une qui a deux saisons de fonctionnement.

entretien mercury f6 (24) entretien mercury f6 (25) entretien mercury f6 (26)

 

On termine avec le graissage :

Utilisez de la graisse au téflon pour plus d’efficacité et remplissez l’endroit ou le moteur tourne sur sa base via les deux graisseurs avec une pompe à graisse. Si vous n’en avez pas un copain bricoleur vous le fera en une minute.

Graissez les autres parties mobiles et inspectez tout minutieusement pour voir si aucun boulon ne serait dévissé.

entretien mercury f6 (22) entretien mercury f6 (23)

 

Vous voilà prêt pour affronter une nouvelle saison.

 

Le cas de la turbine de refroidissement

Cette turbine sert à faire monter l’eau puisée par les évents du moteur situés sur l’embase pour la faire circuler dans le carter moteur avant d’être évacuée par la pissette.

Si cette turbine lâche, la changer est à la portée d’un bon bricoleur mais l’idéal est de la faire changer préventivement tous les 5 ans.

Cet entretien est relativement facile et ne demande pas d’outils spécifiques. Si votre moteur naviguait en eau salée, on aurait aussi vérifié l’anode, graissé les cannelures de l’arbre d’hélice et surtout rincé à l’eau douce le circuit de refroidissement. Mais si vous ne naviguez qu’en eau douce pour la pêche classique avec un petit 6 cv, ces opérations ne sont pas nécessaires.

 

moteur-287

Comments are closed.