…De la rivière au ruisseau, la suite.
avatar

…Il est à peine 11h et après avoir traqué la truite sur la rivière d’Ain, changement de stratégie, direction un petit affluent pour une autre approche.

Changement de décors…

 

… et changements techniques.

 

Je troque ma Dragon bait 2-8gr contre la 1-5gr et la bobine de  21/100 en fluoro contre mon traditionnel 14/100 nylon. La taille des leurres change aussi et je vais pouvoir tester mes dernières acquisitions de chez Smith.

La pêche devient alors plus technique. L’approche doit être discrète avec ces eaux claires et les lancers d’une grande précision au risque de s’accrocher dans la ripisilve et de caler les poissons.  Coups droits, revers, lancers sous la canne, en arbalette,… tout y passe. C’est ce que j’aime dans ces pêches de ruisseau où la technicité l’emporte. Comme à mon habitude je remonte la rivière.

 

Je commence ma prospection avec une nouvauté du catalogue Smith 2014, le AR-FS minnow. Un petit leurre coulant de 45 mm  pour 3 gr qui rentre tout de suite en action dès qu’il pénètre dans l’eau. Il a la particularité de descendre vers l’arrière, allant provoquer les truites jusque sous les « couvannes ». Je le fais travailler par petits coups de scion et même en lancer ramené sur les zones de faible profondeur.

 

 Très vite, la première petite truite se laisse tenter.

Puis une seconde…

Les touches se succèdent et les captures aussi.

Je ressortirai un Jade à petite bavette histoire de me rappeler quelques bons souvenirs. Très vite en action sur une zone de très faible profondeur, il fait mouche avec un poisson maillé.

Passant en revue mes leurres, c’est au tour d’un Still d’entrer dans la danse : poisson nageur silencieux de 40mm pour 1,4gr, il mérite d’être connu.

Encore un leurre à petits ruisseaux qui avec sa bavette allongée vient percuter le fond de la rivière. Les truites n’y résistent pas. Il fait aussi merveille en été sur les perches lorsqu’elles chassent les alevins.

La nature m’offre un moment de pause comme elle seule sait le faire…juste pour le plaisir des yeux. C’est aussi ça la pêche.

 

S’en suit un nouveau changement de leurre. De la famille des D-Incite, D-Direct et autres D-Contatc, c’est au petit nouveau de s’essayer: le D-Compact.

Leurre coulant et silencieux de 45mm pour 3,5gr il s’adapte bien au parcours que j’ai choisi avec ses zones peu profondes et ses quelques trous qui ne dépassent guère le mètre.

 Les premières truites se laissent là encore vite séduire.

 

 

 

J’aborde un joli poste par l’amont en aval d’une petite cascade.

Je laisse travailler mon leurre dans la veine d’eau et soudain c’est une violente tape qui s’en suit par un combat sympas dans le courant. J’échoue cette truite sur la berge, elle mesure 28cm, ce qui est joli pour un petit ruisseau.

Un poisson avec une grosse tête et un corps allongé. Il est tant que la nature se réveille et que les truites se « remplument ».

Les postes se succèdent et les captures aussi.

 

La prolongation de ma journée sur le petit ruisseau a été concluante. Au final c’est 7 truites maillées qui auront succombé à mes leurres entre le lever du soleil et 16h. Il est temps que j’aille récupérer mon moteur et que je rentre à la maison, ravi de ma sortie.

J’ai pu opérer une petite revue de détail de mes leurres Smith qui sont, selon moi, parmis les plus efficaces sur la truite, avec une gamme variée. Certes il n’y a pas de leurres miracles mais pour faire écho à un article de Sylvain, il y a des marques auxquelles on peut rester fidèle. Elles nous offrent toujours des produits de qualité et surtout qui prennent du poisson et c’est là l’essentiel.

Depuis, je ne suis retourné sur les rivières jurassiennes, mais cela ne saurait tarder.

Fin

Pêchement vôtre

Olivier

 [subscribe2]

About olivier

Olivier BERNOLIN, président le l'AAPPMA le Goujon Cuiserotain, pêcheur de carnassiers passionné, vit en Saône et Loire à Brienne (71).
This entry was posted in Leurres carnassiers, leurres durs - Poissons nageurs, reportage de pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to …De la rivière au ruisseau, la suite.

  1. Jean-Louis says:

    Des p’tites truites, des truites moyennes, des grosses truites, jolie pêche. Tu as varié les plaisirs, bien joué.

  2. onclejack37 says:

    Genial….merci

  3. JiS says:

    Beau récit, beaux poissons, ça donne presque envie de troquer mes cannes à mouches contre une canne à leurres….
    Merci.

  4. Tu m’a fait rêver, Patoche aussi, on boit l’apéro à ta santé !