Concours carnassiers, ça devient trop ?
avatar

concours peche amicale fragny 21012-7Il y a moins de 10 ans, les seuls circuits de compétition carnassiers aux leurres étaient le challenge interdépartemental, pionnier dans ce domaine et l ‘ex AFCPL. Ils ont été rejoints ensuite par le Défi Prédator qui tente de subsister.

Les concours carnassiers se faisaient alors entre potes, les dotations n’étaient pas importantes puis l’ AFCPL a commencé à bien mieux doter les compétiteurs ouvrant la voie à ce qui est devenu aujourd’hui la FFPS carnassier après s’être appelé GN Carla puis GN Carna.

Puis…les associations de pêcheurs de carnassiers ont eu aussi organisé leur open, et maintenant ce sont les AAPPMA qui s’ y mettent. Presque toutes (parmi les plus importantes) organisent une date carnassier sur leurs lots de pêche et il arrive qu’à l’échelle d’une région on se retrouve avec plusieurs compétitions le même jour.

concours cuisery 201475Un pêcheur qui voudrait concourir la saison entière pourrait quasiment enchaîner un concours par week-end.

Si ça peut satisfaire les pêcheurs qui apprécient mesurer leur talent face à d’autres on peut quand même se poser la question de savoir si autant de compétitions n’est pas un frein à la compétition.

Le bruit court que la FFPS aimerait bien voir se réduire ce nombre d’opens et pourrait dans un proche avenir faire pression via son ministère de tutelle pour ne plus autoriser autant de concours. J’avais posé la question il y a deux ans et l’on m’avait répondu que ces rumeurs étaient infondées.

Nombre de pêcheurs n’ont pas les finances pour participer à un championnat qui comportera plusieurs dates et ils privilégient le local. Il en ressort qu’un binôme disposant de temps et d’argent, aux scores moyens sur la totalité des manches sera bien classé et pourrait même être champion tout en étant plutôt moyen…Mais c’est la règle sportive.

concours sorme 1407On voit même dernièrement se créer des concours canoë, puis un jour ce sera des concours paddle board !!, pourquoi pas ?

Pourtant cette multiplicité des concours carnassier est plus gênante que bénéfique selon moi, mieux vaudrait un gros concours bien doté pour lequel on pourra s’entraîner qu’une multitude de dates locales sans véritable enjeu. Je ne suis pas compétiteur et je n’en ai pas l’esprit mais j’arrive à comprendre ce qui anime certain d’entre nous en compétition. Plaisir de se retrouver entre soi, d’échanger, de se mesurer… Mais je m’éloigne du sujet qui est, rappelons le, trop de concours carnassiers ou pas assez.

Les petits concours carnassiers ont un gros avantage qu’il faut souligner, ils permettent aux locaux de faire connaissance et d’échanger les techniques. Tout le monde y gagne et les pêcheurs qui participent à ces concours progresseront plus vite que ceux qui restent dans une pêche qu’on pourrait qualifier d’ égoïste. Deux visions de la pêche s’affrontent, l’une bucolique du pêcheur peinard prenant un grand bol de nature et l’autre du compétiteur sportif utilisant le poisson comme ustensile d’un jeu.

Pour répondre à la question titre de cet article, ça devient un peu trop pour moi car ça part dans tous les sens, street, bateau, float, et les bénévoles organisateurs vont finir par s’essouffler, les sponsors aussi car trop sollicités ! Mais pour la pêche en général ce n’est pas trop, c’est même pas assez car ils donnent une image sportive et amicale  à notre loisir.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Compétition, Editorial - Coup de gueule. Bookmark the permalink.

2 Responses to Concours carnassiers, ça devient trop ?

  1. Assez d’accord sur le sujet… J’ai pu pratiquer un peu tout ces circuis durant lé trois dernières années. J’y fais des rencontres et des partages intéressants. Il y à des très bons et des moyens partout. Pour ce ki è de la ffps carnassier, il faut bien dire que l’Est est déserté. Çà n’arrange pas notre chapitre financement non plus. 1200km tous les weekend,c’est pas évidant pour le porte feuille (même en floattube.) … La question du nombres de compétiteurs sur une manche se pose aussi. Les pressions de pêche jouent de plus en plus contre nous… Personnellement, je suis pour la promotion de la pêche, et je pense que la compétition reste l’un de ses plus gros moteur (avec l’argent malheureusement). Même après pratique et multiples réflexions, personnellement, je n’ai pas encore la réponse à ta question…

  2. Lesfilmu says:

    Bonjour,
    La compétition ne s’impose à personne mais se propose à tous.
    C’est un excellent vecteur de développement et d’image et comme chacun est libre de l’aborder (ou pas) selon ses propres envies et de la façon qui lui chante, perso je trouve ça très bien.
    C’est autrement plus efficace qu’une caravane de 3 semaines…
    Lesfilmu