Communiqué de l’ AAPPMA la Gaule Moirantine: A propos de la consultation publique concernant le classement du lac de Vouglans

Communiqué de presse:

Le Projet d’arrêté préfectoral concernant l’avenir du statut piscicole de Vouglans est en ligne.

Du 13 mai au 2 juin 2019, le public a la possibilité de faire connaître ses observations sur ce projet. Vous pouvez le consulter à l’ adresse suivante:

http://www.jura.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Participation-et-consultation-du-public/Participation-et-consultation-du-public-en-cours/Projet-d-arrete-prefectoral-concernant-l-avenir-du-statut-piscicole-de-Vouglans

Nous vous remercions de bien vouloir adresser vos observations par voie électronique à l’adresse suivante :ddt-participations-public@jura.gouv.fr

Il y a aussi la version papier pour répondre…

par courrier : DDT du Jura, 4 rue du Curé Marion, 39015 Lons le Saunier

En 2ème catégorie :

– implantation facilitée des PECHEURS PROFESSIONNELS dès 2021 au moment du renouvellement des baux de pêche sur le Domaine Public Fluvial

pêche des sandres sur FRAYERES dès le dernier week-end d’AVRIL sans respect du cycle biologique des poissons, sur ce lac d’altitude où les poissons fraient très tardivement ( parfois jusqu’à fin juin)

– prélèvement des géniteurs sandres sur les nids et sites de reproduction, et anéantissement des oeufs restés sans protection

pêche du sandre toute l’année

pêche du brochet jusqu’à fin janvier ( sur un lac où la présence de cette espèce est déjà très minoritaire, 9% de la biomasse des carnassiers)

– prélèvement massif des géniteurs concentrés et rassemblés sur des secteurs extrêmement restreint en période hivernale, donc vulnérables car faciles à capturer

augmentation des périodes d’ouverture et donc de la pression de pêche, pour le sandre et le brochet sur cette retenue de barrage qui marne énormément et qui anéantit les fraies régulièrement

Pour toutes ces raisons, amis pêcheurs, usagers, responsables politiques,  ne laissez pas la ressource et la biodiversité du lac de VOUGLANS se faire détruire . Ne laissez pas les filets des professionnels s’implanter! Faites qu’il reste en 1ère catégorie…

LES SOLUTIONS apportées :

– Maintien en 1ère catégorie piscicole et dérogations pour protéger la ressource (sandre notamment) et éviter l’implantation des pêcheurs professionnels : « le préfet, peut établir, par arrêté, une RÉGLEMENTATION SPÉCIALE, pouvant porter dérogations aux prescriptions des articles R436 … du code de l’environnement de la pêche en eau douce, lorsque les caractéristiques LOCALES du milieu aquatique JUSTIFIENT des mesures particulières de protection du patrimoine piscicole ».

Sur un grand lac intérieur de montagne, un préfet, peut tout à fait, prendre un arrêté motivé, portant sur les Tailles minimales des poissons, le nombre de captures autorisées, les conditions de capture, les procédés et modes de pêche autorisés, les procédés et modes de pêche prohibés.

Dérogations actuelles sur Vouglans, qui sortent de la réglementation générale de 1ère catégorie 

– pêche à 4 cannes

– pêche à 5 hameçons

– pêche à l’asticot sous certaines conditions

– pêche jusqu’au 31 décembre

Autres actions mises en place en 1ère catégorie:

– réserves de pêche temporaires créées sur un linéaire de 3KM, et validées depuis 4 ans par arrêté préfectoral : mise en réserve temporaire de secteurs de pêche particulièrement exposés.

– aménagement de ces sites et création de zones d’habitats, de reproduction, et de refuge.

Perspectives :

Le brochet est enfin protégé par décret depuis cette année (Avril 2019) sur Vouglans avec un quota et une Taille Légale de Capture.

 Rien ne justifie désormais d’exposer cette retenue aux pêcheurs professionnels qui fera s’éteindre la ressource et définitivement la pêche de loisir aux retombées économiques colossales ( 1 million d’euros par an, uniquement pour la retenue de Vouglans; mise à mal d’ emplois directs locaux (11 dans le Jura directement liés la pêche de loisir sur cette retenue)

 Rien n’autorise non plus la destruction et l’extinction du SANDRE, espèce majoritairement recherchée par les pêcheurs, et condamnée par la seconde catégorie piscicole sur ce lac spécifique aux contraintes si spécifiques évoquées en amont.

Le conseil d’administration de la Gaule Moirantine, gestionnaire piscicole et administrateur de plus des 3/4 de la retenue de Vouglans (27 kilomètres sur les 35 que compte la retenue).

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in communiqués de presse, informations diverses pêche and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.