CNPL 2015 coté nautisme
avatar

cnpl 2014292Si le CNPL est un salon destiné à la pêche, c’est aussi un salon du nautisme pêche avec chaque année de superbes bateaux ou de sympathiques barques.

Justement, si les bateaux sont de plus en plus présents, les barques sont elles de plus en plus absentes.

Je me rappelle il y a 9 ans lors de mon premier CNPL, il y avait trois bass boat qui attiraient tous les visiteurs venus découvrir ces Rolls de la pêche. Il y avait alors une bonne trentaine voir plus de barques simples exposées, Linder, Alumacraft, Rigiflex, Fun yak, Marine, etc etc… Dorénavant pour les voir il faut fouiner.

Le stand Fun Yak devait mesurer 10m² et présentait une micro annexe pour pêcheur de petite taille et une 3m50 qui ne reflète pas la gamme assez étoffée de ce constructeur.

cnpl 2014169

 

Rod et Pod qui distribue la marque qui m’équipe n’avait emmené qu’un modèle, un Escape 145 qui est un walleye boat passe partout.

cnpl 2014096

cnpl 2014097

 

Bass Baot Europe présentait lui du très haut de gamme comme ce superbe Ranger 1880 Angler, un bateau qu’un ami vient d’acheter et que je dois essayer sur le Bourget courant avril.

cnpl 2014121

cnpl 2014122

cnpl 2014106

cnpl 2014103

cnpl 2014108cnpl 2014112

Marcraft présentait aussi ses modèles luxueux, toujours aussi bien finis.

cnpl 2014357

cnpl 2014359

 

La palme revient encore à la marque Lund pour la finition exceptionnelle des bateaux et la qualité des remorques qui les accompagnent.

cnpl 2014174

cnpl 2014176

cnpl 2014323

cnpl 2014326

cnpl 2014331

 

Voyez vous même les petits aménagements astucieux de ces remorques pour faciliter la vie des pêcheurs.

cnpl 2014327 cnpl 2014330

cnpl 2014332

 

Une des rares marques qui présentait des barques était Kimple, une marque chinoise (Distribuée en France par pazielski bateaux) qui vient d’obtenir en décembre dernier son agrément européen. Il y a quelques temps une petite polémique lancée par la concurrence faisait état d’une interdiction en France de ces bateaux, ce n’était qu’une interdiction temporaire due à la paperasse et à l’administration. Maintenant c’est bon.

Ces coques très inspirées des Linder sont plutôt pas mal et surtout bien moins chères !!

cnpl 2014336

 

Un nombre conséquent de petits stands d’artisans qui aménagent des coques pour la pêche en eau douce dont deux artisans d’Oleron qui fabriquent eux mêmes leurs coques et les aménagent : Aurélie et benoit d’ Alu Nautique Concept qui en outrent fabriquent pour l’ Aigle Pêcheur le modèle eagle Race.

cnpl 2014079

cnpl 2014068

cnpl 2014069

cnpl 2014071

cnpl 2014074

cnpl 2014076

 

Une finition plus que correcte, une forme classique, des aménagements judicieux et la possibilité de commander une coque nue en 100 % soudé et en alu de 3mm d’épaisseur, du solide !

cnpl 2014077

cnpl 2014078

 

Un autre fabricant français qui propose des barques fibres : Technostrat

cnpl 2014020

cnpl 2014021

 

On trouvait aussi la marque Créatif Boat avec un modèle sympa.

cnpl 2014289

cnpl 2014291

 

Quelques modèles de la marque Extrem Boat qui a développé un petit bass boat et un walleyle:

cnpl 2014010

cnpl 2014012

 

Les exposants kayaks de pêche n’étaient pas légion, je n’en ai découvert que deux dont un qui présentait un kayak démontable en deux parties, futé ! Mais j’ai oublié de le prendre en photo.

cnpl 2014294

cnpl 2014293

Les motoristes electriques étaient représentés par Minn Kota chez Navicom avec le tout nouveau Ulterra, un moteur électrique avant qui se déploie directement via la télécommande. Pour l’instant il n’est dispo qu’en 24 et 36 v.

cnpl 2014086

 

Chez Motor Guide c’est le XI 5, sorti l’année dernière, rien de neuf depuis. Pas d’autres marques d’électriques, étonnant lorsqu’on sait qu’il en existe plusieurs, les tarifs de ce salon les ont peut être rebutés.

La nouveauté qui m’a le plus attiré était exposée sur le stand Hart avec un nouveau type de float tube catamaran. Cet float tube de la marque Seven Bass est un float bien qu’en touchant on croit qu’il soit en mousse du genre planche de surf. Un ofni très pratique, très bien pensé, qu’on peut manœuvrer à la palme, à la rame et au moteur électrique car il dispose d’un support moteur. Le coté Catamaran va lui donner une grande stabilité et les commerciaux affirment qu’on peut y pêcher debout. Une fois dégonflé et plié il tient dans un sac à dos. Pour 900 euros on combine la qualité de flottabilité d’un bateau gonflable de type semi rigide avec le coté pratique du float qu’on met en œuvre en quelques minutes.

cnpl 2014193

cnpl 2014194

 

Un accessoire bien pensé pour le pêcheur et qui devrait avoir du succès.

cnpl 2014192

 

C’est dans l’accastillage que le choix était impressionnant avec quelques bonnes affaires en perspectives sur les sangles, les taquets, les chargeurs de batteries. J’ai trouvé des cosses de batteries automatiques à 4 euros !

cnpl 2014098

 

Rien d’exceptionnel donc lors de ce salon sauf la possibilité de faire des affaires si on le peut. Beaucoup de vendeurs nautisme bradent leur bateau le dimanche pour ne pas avoir à les ramener….

A titre personnel, je peux me tromper, j’ai eu le sentiment qu’il y avait moins de bateaux que les années précédentes mais la disposition des stands avait changé.

A noter cette peinture custom sur le stand Ulmer avec Customyourboat, une peinture que l’on peut se faire réaliser sur son capot moteur ou sur d’autres équipements via un bain particulier.

cnpl 2014067

 

Chez Amiaud et sa marque Pike and Bass, toujours autant d’accessoires avec sièges, cannes à sondeurs, du matériel de qualité qu’on retrouve sur pas mal de nos barques de pêche….

cnpl 2014029

 

Et cet équipement destiné au float tube super équipé.

cnpl 2014026

 

Voilà pour ce tour rapide de la partie nautisme de ce salon qui m’aura donc laissé sur ma faim coté barques. J’aurai aimé voir quelques jon boats, quelques barques du style des vieilles Quick 410…Mais à part Kimple et le nouveau flot de 7 bass, pas grand chose de neuf.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Aménagement de barque, Barque et electronique embarquée, barques et bateaux, nautisme pratique, Salons locaux et CNPL and tagged . Bookmark the permalink.

5 Responses to CNPL 2015 coté nautisme

  1. patt says:

    Eh bien si,
    après avoir retourné mon ordinateur, il semblerait que ce float soit bien engin de plage.
    Sont considérés comme engin de plage les embarcations dont la longueur de coque est inférieure à 2.50 m, le Seven fait 2.40, et dont l’appareil propulsif ne dépasse pas 3 KWs
    Donc, même motorisé, c’est bien un engin de plage. Sans en avoir l’air, ce « détail » est très important. En Saône, par exemple, bandes de rives, sur certains plans d’eau, embarcation interdite, float autorisé…
    Pas toujours simple de si retrouver, faut avoir du temps….

  2. patt says:

    Bonjour, Sylvain,
    le « float tube » seven bass équipé d’un moteur ne sera plus considéré comme engin de plage, si motorisé, à préciser aux futurs acheteurs, changement de catégorie aux yeux du législateur.
    Merci pour entre autre ces comptes rendu.

  3. Fabien Pottier says:

    j ai egalement ete surpris par la nouveauté Hart, avec leur OFNI comme tu l appel… affaire a suivre !

  4. dimnet andre says:

    salut a tous,
    que de belles choses,ça donne des idées,depensieres……