Cinq générations de Stradic Shimano
avatar

Je n’ai jamais caché mon admiration, j’aurai même plutôt tendance a en faire souvent état, pour les moulinets Stradic de Shimano. 

Ma première rencontre avec un Stradic date de 2005, ce qui est assez récent. Je venais de me remettre sérieusement à la pêche des carnassiers en passant  à la tresse et je cherchais un bon moulin, solide pour pouvoir assurer. J’avais un Astucit de moyenne  gamme qui après seulement trois mois d’utilisation rendait doucement l’âme.

Tous les forums internet encensaient le Stradic, donc via Ebay j’ai trouvé un 4000 FG d’occasion pour 80 euros. Le prix du neuf était d’environ 160 euros.

A sa première sortie ce moulinet m’a épaté par sa fluidité, sa douceur, la sensation d’un pick up solide, l’absence de jeux dans la manivelle double  ou la bobine et pour terminer un frein très précis.

 

Il m’a pris ce jour là un brochet de taille correcte (65 cm) qui m’a donné de sacrées sensations, premier brochet à la tresse. Vous vous rappelez surement le votre, des coups de têtes ressentis jusque dans le poignet, une impression d’avoir un monstre d’un mètre au bout.

J’ai été définitivement accroc ce jour là, à la tresse et au Stradic. Seul moulinet blanc nacré, il suscitait l’intérêt des autres pêcheurs qui ne connaissaient que le noir graphite ou l’argent chrome.

Stradic 2500 FH

 Un ans plus tard il a été rejoint par un 2500 FH à manivelle simple qui, armé d’une tresse et monté sur une canne vairon mort, m’a permis de prendre quantité de truites et de perches. J’en ai racheté alors un autre de même modèle que j’ai finit par revendre (toujours sur Ebay) quand j’ai eu l’opportunité de remporter une enchère sur un 2500 FB.

Stradic 2500 FB

 

 Mon 2500 FH a disparu corps et bien dans la Saône il y a quelques années avec sa canne Speedmaster 210 M.  L’assurance m »ayant remboursé, j’ai pu m’offrir un 2500 FI ainsi qu’un 2500 FC.

Stradic 2500 FC

 

Voici pour la petite histoire, passons ensuite aux différences visibles:

Une belle brochette stradicienne

 

 Tout d’abord, pour préciser, la série des FA, FB, FC et maintenant FD est construite au Japon ou en Malaisie mais à direction de l’Europe, ils sont tous à manivelle double.

 

La série des  FG (manivelle double) FH et  FI (manivelle simple) est elle à destination du marché US.

 

Pour les reconnaître, il suffit de regarder la couleur de la boite d’emballage, noire avec des traits bleu pour l’Europe, rouge grenat pour les USA (couleur des boites pour les Symetres, les Slade…etc).

 On pourrait croire qu’il ne s’agit que de déclinaisons d’une même gamme, mais pas du tout, les deux séries Europe/US son totalement différentes. 

Avec les séries européennes, les Stradics sont passés d’un pickup simple à un monobloc sur la série FB, la bobine a été différente, la manivelle s’est ajourée, le frein est devenu blanc comme le corps du moulinet. Seule différence de taille, l’anti retour est passé  de l’arrière du moulinet à son emplacement actuel, sous la bobine. Le corps du FB était plus anguleux.

 

Le FC se démarque du FB tout d’abords pas sa bobine plus épaisse et de couleur vert bronze, la manivelle se voit peinte en blanc, le corps est sensiblement identique au FB sauf que la visserie se trouve de l’autre coté. Différence de taille l’arceau de pick up est placé dans un logement situé à l’intérieur du rotor à l’identique des  Twinpower. Le dernier modèle sorti, le FD voit la couleur de sa bobine prendre une belle teinte verdâtre  et se voit équipé du Xship, une nouvelle roue de commande plus large que les précédentes. Il  perd aussi un peu de poids pour atteindre les 290g.  Malheureusement je n’ai pas encore pu l’essayer mais ce n’est qu’une question de temps

 

Rappel des prix:

2500 FA—EU (pour europe) 221,90 euros en 2004

2500 FB                                 198,90 euros  en 2006

2500 FC                                 199,90  euros en 2010

2500 FD                                 213 euros   en 2012

 Différence de poids 278g pour le 2500 FA , 275g pour le 2500 FB mais 310 g pour le FC et 290 pour le FD, ratio quasi identique pour les quatre avec un peu plus de  0,80 m par tour de manivelle. Toujours 4 + 1 roulements, des vrais qui servent vraiment à quelque chose.

 

Ce qui se dégage de ces moulinets: Je ne connais pas le FA mais le FB me semblait moins solide que mon FG ou mes FH. Avec le FC on retrouve cette sensation de costaud qui tourne mieux qu’une horloge, c’est certainement dut à la prise de poids du moulin,  35g de plus ça se sent. Le pick up retrouve un bruit plus « clac » que « clic » et donne lui aussi l’impression d’être plus solide.

 N’oublions pas le Rarenium qui n’est en fait qu’un Stradic monté pour le marché européen en matériau CI4 qui lui permet d’atteindre le poids records de 200 g (pour un 2500). Il gagne quand même deux roulement par rapport au Stradic. Un nouveau Rarenium est en passe de voir le jour avec un nouveau matériau le CI 4 +, ce qui nous donnera un moulin encore plus léger et tout aussi solide. Malheureusement, selon les infos de Shimano France, il ne sera prévu que pour le marché japonais et n’apparaitra pas au catalogue Europe 2013. Pourtant je suis sûr qu’à l’identique du Vanquish ou de l’Exsence on le trouvera en série limité en France.

 

 Passons aux modèles US:

Mon 4000 FG possède un corps de toute beauté, très fin il se termine en pointe façon fenêtre d’église  gothique, il ressemblait au corps actuel de l’Aéro Technium . Son anti retour est placé sous le pied de moulinet et a tendance à se défaire intempestivement, je préfère l’antiretour sous le corps. La bobine du 4000 FH donne l’impression d’avoir été conçue pour résister aux temps, elle est en alu couleur laiton et très très épaisse.

Le 2500 FH a retrouvé une bobine alu plus fine, une manivelle simple blanche, il a perdu par contre son corps profilé pour se retrouver avec quelque chose qui ressemble à l’actuel corps des Stradic. Il a perdu en fluidité de lignes ce qu’il a gagné en impression de solidité du corps. Il était toujours de couleur blanche et or.

Le 2500 FI est lui très différent. Il est devenu argenté, en plusieurs nuances de teintes, on ne retrouve plus de blanc mais un peu de doré dans la bobine. Il respire toujours la solidité et tourne tel une horloge.

 

 Différence entre les  américains et les européens.

Hormis que les américains sont  livrés avec une housse  absente chez  les européens qui sont eux livrés avec une bobine alu supplémentaire, les différences sautent au yeux. Il n’y a plus grand chose de commun entre les deux mis à part leur nom, je ne comprends pas pourquoi. Les raisons commerciales ont leurs secrets…….

 Seul retour vers une harmonisation plus mondiale le Stradic CI4  est exactement le même que le Rarenium Ci4, sauf le frein qui est un peu plus puissant pour le Stradic. Coté cosmétique, il ne ressemble plus du tout aux Stradics blanc mais sa couleur bleu foncé et rouge est une vraie réussite par rapport au Rarenium, plus terne et plus classique.

 

 Manivelle simple ou double ? Je préfère la simple pour les leurres à manier type LS ou pour le poisson mort manié, la double est elle, idéale pour les leurres à ramener. Coté équilibre la double offre le confort du moulin qui tourne sans se déplacer de gauche à droite, on a l’impression qu’une fois lancé il ne s’arrête pas. Certains détestent la double manivelle, d’autres la voudraient partout. Pour une fois une marque vous donne le choix.

 Conclusion: De beaux moulins, dont la réputation de solidité n’est plus à faire  mais à un tarif  qui joue vraiment trop le yoyo. On trouve désormais le Rarenium à 160 euros alors qu’il coutait 220 il y a encore peu.

 Mon modèle de  moulinet préféré, solide, beau, presque parfait.. Il va falloir un jour que j’essaye autre chose.

 Gardez la pêche.

[subscribe2]

About sylvain l'esoxiste

50 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre L'Esoxiste sur Google+ et esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in Cannes et moulinet spinning, Equipement du pêcheur and tagged , . Bookmark the permalink.

9 Responses to Cinq générations de Stradic Shimano

  1. Benoit says:

    Salut,
    Merci pour ton blog et cet article.
    Je possède encore une autre génération de Stradic : un 3000 FE (version antérieure au FG) !
    Malheureusement, mon anse de pick-up est cassée (irréparable) et je ne trouve pas de pièces sur le net. J’ai bien regardé quelques sites US aussi, sans succès.
    Vu tous les Stradic que tu possèdes, tu pourras peut-être m’aider.
    As-tu une idée d’où je pourrais trouver ça STP ?
    Merci d’avance pour ton aide.

    • Quelquefois sur EBay on trouve des anciens moulinets. A ma connaissance je ne connais aucun magasin spécialisé vintage moulinet. Peut être qu’un mail chez Shimano europe (Rapala France) pourrait mieux te renseigner.

    • HUGOT says:

      Salut,

      je possède deux STRADIC dans les modèles que tu cherches :
      – un moulinet 4000 FE simple manivelle
      – un moulinet 3000 FE double manivelle

      Ils sont neufs dans leurs boites et leurs papiers (jamais utilisé)

      Cela t’intéresse t-il toujours?

      Bonne soirée.

      Seb.

      Cordialement.

  2. Julien says:

    Bonjour, j’ai dans lidee d’acheter un stradic ci4 en taille 1000 mais on ma dit que shimano en taille 1000 etait fragile tu a deja eu des problems ?

  3. Sylvain says:

    Merci pour cet article extensif et super détaillé.
    Moi-même je possède un Stradic 2500FB et le seul plus que j’y ai trouvé c’est la double manivelle, difficile de tourner plus rond. A part ça, c’est un moulin mal assemblé, beaucoup de clics, j’ai dû rajouté des rondelles usinées à plusieurs endroits, autrement pour les pêches sensibles au manié et encore plus à la tirette, et même les pêches au Zam-Z tranquilles, ce qui est transmis par la canne est vraiment gêné par le moulin.
    C’est aussi le seul moulin que j’aie qui se grippe entièrement après avoir été sous la pluie, et devient alors inutilisable si je suis en train de pêcher au leurre. Même un basique avocet de Mitchell fait mieux.
    Un moulin solide, qui tourne bien, mais bien trop cher vu les défauts. Heureusement je l’avais acheté moitié prix lors des soldes de début d’année (comme tout mon matos Shimano d’ailleurs).

    • Bonjour, j’ai mon FB depuis trois ans au moins et je n’ai pas eu ce genre de soucis, dernièrement je l’ai emmené pour une semaine intensive en espagne où il ne m’a jamais déçu. Vous avez du tomber sur un exemplaire avec des défauts, je ne vois que ça, où c’est moi qui ai eu pas mal de bol.

  4. Lavarenne says:

    Que de moulins,ça laisse rêveur 😯
    Coté entretient,que conseilles tu ❓ J’ai voulu ouvrir un » exceller » 3500 pour le graisser et impossible,un fois les visses de capot enlevées,il est impossible d’ouvrir ce foutu moulin ❓ Si quelqu’un connait………..

    • Souvent il faut démonter le rotor, en enlevant la bobine puis en dévissant l’axe principal…
      Pour l’entretine courant c’est huile très fine souvent fournie avec et graisse de qualité tous les 4/5 ans s’il tient le coup jusque là…Et c’est pas sûr car je les use très vite.