Cartes de pêche 2015 toujours en hausse
avatar

logo fnpfLes chiffres des ventes de cartes de pêches viennent de faire l’objet d’un communiqué de la FNPF que je vous livre en intégralité, bien entendu je  n’ai pas résisté à l’envie de donner mon avis ! :

« En 2014, les effectifs du loisir pêche étaient repartis à la hausse. En 2015, la tendance se confirme avec une nouvelle légère augmentation du nombre de cartes de pêche.

 Avec 1 559 271 pêcheurs en 2015, la Fédération Nationale de la pêche conforte ainsi sa position de deuxième fédération française en termes d’adhérents après la Fédération Française de Football.

 

Le réseau associatif pêche est caractérisé par près de 1000 salariés et 40 000 bénévoles au sein des structures associatives, permettant ainsi la mise en œuvre de toutes les actions de gestion, de protection, de développement du loisir pêche inscrites dans les statuts des structures associatives agréées de pêche et de protection du milieu aquatique.

 Mais ce qui réjouit la FNPF, au-delà de ce résultat positif, c’est l’augmentation des adhérents détenteurs d’une carte annuelle alors même que toutes les structures associatives sont en cours de renouvellement de leur mandat : + 8584 personnes susceptibles de s’investir quotidiennement au sein du réseau associatif. A savoir, le nombre de personnes détentrices d’une carte de pêche annuelle représente 64,8% des effectifs totaux !  Les résultats 2015 permettent d’envisager avec sérénité l’avenir de la pêche associative de loisir et la pérennisation d’une mobilisation unique en France.

 Le développement de la délivrance de la carte de pêche via cartedepeche.fr continue sa progression avec à fin 2015 826 844 cartes contre 619 771 l’année précédente !

 En 2016, la FNPF recense 36 fédérations proposant la carte de pêche exclusivement via l’outil Internet  www.cartedepeche.fr (chez le particulier ou chez un dépositaire connecté).

 A noter, les jeunes de moins de 18 ans représentent 362 572 personnes soit 23% des effectifs ! Nul doute que le loisir pêche s’éloigne de l’image du pêcheur contemplatif qu’on lui avait attachée en changeant de braquet pour entrer dans l’ère 2.0 »

REPARTITION CPMA 2015

 

Pourquoi cette petite hausse (64 cartes soit  0.0004 %)  pour la seconde année consécutive qui semble mettre un terme à l’inexorable baisse depuis de nombreuses années ?

pecheur torcy 020815 (2)On peut raisonnablement citer la campagne de pub à la télé et  la facilité de prendre une carte par internet. Avec plus d’un million de cartes annuelles vendues on constate que la pêche tend à devenir un sport loisir nature plus à comparer avec le VTT et la rando qu’avec l’ancienne image du papy pêchant le gardon assis sur son panier siège.

La pêche change d’image c’est indéniable, lorsque désormais vous vous présentez comme pêcheur, qui plus est comme pêcheur de carnassiers, on commence à vous assimiler presque à un sportif aventureux.

Ce qui manque encore à mon sens c’est une médiatisation plus importante des compétitions, sans vouloir tomber dans ce que font les américains, nos instances pourraient peut être réfléchir à un partenariat avec le ministère de la jeunesse et des sports afin de bénéficier de l’aura médiatique et des moyens pour filmer en direct une compet.

Il suffit de regarder une fois une chaîne sport pour constater qu’on y passe quelques images des compets de badminton alors que leurs licenciés sont bien moins importants que les nôtres.

Certes l’ambition de développer la pêche de loisir en intégrant la caravane du tour de France pourra amener à une visibilité plus importante mais c’est plus selon moi des programmes TV comme Peche XXL ou River Monster qui seraient de meilleurs vecteurs d’images.

Le même camembert mais de 2014 pour comparer

Le même camembert mais de 2014 pour comparer

 

Voici un autre communiqué de la FNPF relatif au Tour de France : « Pour marquer cette tendance tout en conservant son accessibilité et sa popularité, les élus du conseil d’administration de la FNPF ont décidé à l’unanimité que le réseau associatif de la pêche de loisir sera présent sous la bannière « Génération Pêche » au sein de la Caravane du Tour de France en juillet prochain.

 Génération pêche, est l’identité communautaire qui va permettre de rassembler tous les pêcheurs sous une même bannière afin que le public qui ne connaît, ni la pêche associative de loisir, ni nos structures, puisse nous identifier au sein de l’événement. »

pecheur bord panneciere (1)Ce qui manque c’est l’argent, je ne sais pas combien va coûter l’investissement de la FNPF dans la caravane du Tour de France mais je m’interroge quand même sur ce choix, un sport doit il financer un autre événement sportif qui plus est qui n’est pas du même sport ? Cela fera il aussi gagner plus que 0.0004 % ?

J’espère que la FNPF à l’avenir de prendra pas des parts dans les compétitions nautiques en faisant appeler un trimaran de compet FNPF …

La pêche est bicéphale contrairement aux autres sports, sa partie sportive  relève de la FFPS  (ministère de la jeunesse et des sports) et sa partie autre relève de la FNPF (sous la tutelle du Ministère de l’ Ecologie). Cette situation n’est pas la meilleure pour développer un sport loisir qui en même temps doit aussi s’occuper des milieux aquatiques.

On pourrait se dire qu’on s’en fout de développer la pêche, eh oui, mais comme le système est fait, s’il ne se développe pas, il finira par mourir. Donc bravo , même si ce n’est que 64 cartes, à la FNPF, aux fédés et aux AAPPMA pour ces chiffres, en espérant que ce frémissement à la  hausse va continuer.

Gardez la pêche.

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in communiqués de presse, informations diverses pêche, Infos FNPF, Vie des AAPPMA et des fédés and tagged . Bookmark the permalink.

3 Responses to Cartes de pêche 2015 toujours en hausse

  1. Lesfilmu says:

    Ouais… se gargariser de « hausses » aussi symboliques c’est un peu la « victoire des médiocres ».

    Je suis incisif, mais je le dis comme je le pense…

    Je ne vais pas dérouler ici l’ensemble de mon « raisonnement » sur le sujet, mais aux USA par exemple, on a plus de 15 millions de pratiquants, soit 5% de la population, nous c’est moins de la moitié… la « zone de progrès  » est juste énorme… et se comparer à soit-même n’a aucune valeur, c’est aux autres qu’il convient de le faire…

    La piste de la médiatisation de la compétition est une bonne chose, je viens de voir un reportage sur Seasons sur un championnat d’Europe de pèche au coup, j’ai découvert plein de trucs et çà donnait vraiment envie. Mais Seasons, c’est hyper confidentiel… Il y a effectivement un énorme effort à faire de ce côté 😉

    L’autre piste, c’est le monstre du lough Ness : notre réglementation. Plus je m’y penche et plus découvre un truc totalement ubuesque, sans queue ni tête, sans aucune cohérence, sans aucune ligne directrice, bourré de règles débiles, mal écrites, sujettes à caution et interprétation. C’est un tel bordel dans les textes de base que tout le monde s’autorise à les interpréter comme il veut et on arrive à vrai plat de spaghetti, sans queue ni tête ni début ni fin.

    La caravane du tour, un investissement ? Foutaise. Un investissement, c’est un truc qui produit un retour qui se MESURE avec des métriques décidés au préalable. La caravane du tour, çà n’a rien d’un investissement, c’est une pure dépense, en pure perte.

    Au lieu de mettre du pognon là-dedans, que la FD s’attaque au vrai frein au développement de la pêche, de très loin le plus important : la réglementation. Parmi les trucs que j’ai appris de mon expérience professionnelle, c’est que quand on gère un business (et la pêche de loisir en est un, inutile de se cacher derrière son petit doigt) et bien plus les choses sont simples, fluides, faciles, compréhensibles, et plus le business se fait et se développe.

    L’argent de la caravane ? Dans un audit de la réglementation, dans cabinet d’études qui fasse des propositions cohérentes, éventuellement un sondage pour remonter les attentes du terrain (nous, quoi…) et un grand « dépoussiérage »… au karcher !! (pas à la soufflette…)

    C’est pas les idées qui manquent…

    • Le sondage a déja été fait il y a quelques années, réponse miniature des pêcheurs, changement miniature de la règlementation..

      • Lesfilmu says:

        Je n’ai pas tout l’historique, je ne suis revenu à la pêche que depuis une grosse année, mais sur ce que j’en ai compris, le sondage montrait clairement la direction souhaitées par les pêcheurs, sauf que la FD a décidé de ne pas la suivre (et manifestement pour des raisons hallucinantes de pauvreté, si j’en crois un copain, très proche du sujet…).

        Par ailleurs, la si faible modification législative qui vient d’intervenir par décret et sans sollicitation de « la base », n’est pas du tout dictée par une quelconque volonté ni de simplification ni de développement des pratiques de loisir mais dans le but quasi unique de faciliter la vie de quelques pêcheurs pros qui ne devraient même plus exister…

        … il y a un travail énorme sur ce sujet, mais l’impression que j’ai, peut-être fausse, c’est que personne n’a ni le charisme ni la vision nécessaire à ce type d’engagement, bien trop occupé dans les dîners pince-fesse ou les « rencontres avec le président »…