Brochets de Torcy le 16 juin 2012
avatar

Enfin une belle journée estivale… Nous avions donc décidé de pêcher le lac de Torcy (71) de l’aube à 11h00 afin de voir quelles techniques nous pourrions mettre en oeuvre demain sur Panthier (21), qui rappellons le est une manche du défi Est où nous participeront au concours. 

C’était surtout histoire de vérifier une dernière fois montages, moulinets, cannes, leurres et surtout pour se mettre dans le bain, se donner confiance et essayer notre nouvelle ligne de sweat esoxiste.com.

Nous sommes donc arrivés à l’aube (05h30) sur la mise à l’eau où nous avons croisé un local, habitant au pied du lac à 10m de la mise à l’eau, qui partait dans l’autre sens. Serge, c’est son nom, m’a déclaré: « Ca ne mord pas là, je part sur Montaubry, il se prend de jolis sandres », encourageant pour la suite…

Une fois sur l’eau j’ai pu compter trois barques, c’est peu, très peu. Aucune activité en bordure, les perches ne se sont pas encore aperçues qu’il y a des alevins partout.

Nous entamons les bordures au spinner, au cranck…..Seul Patoche essaie au drop afin de dépuceler sa nouvelle canne. Une superbe Tenryu que je vous présenterai plus tard dans un reportage dédié.

 

Ce fut fait puisqu’il attrapa un magnifique poisson chat au drop avec un ver de terre, nokill obligé pour ce superbe poisson avenir de la pêche en France (je plaisante!).

 

De 06h00 à 09h00 j’explorerai  les bordures, la chaussée noyée, le vieux pont submergé, la prise d’eau, les abords de la digue…..Que dalle…. Ca sentait la brecouille à plein nez sous un soleil qui commençait à taper sévère….

Casse croûte, petit canon de Macon village et direction une petite anse à l’ombre pourtant pêchée le matin même par des gars du bord. J’installe un jerkbait de légende, le Vison Oneten de Mégabass coloris Bass et je lance contre les bordures peu profondes.

Et soudain c’est la touche, très violente, peu commune, le premier rush me tire 10 m de tresse de mon Révo Premier avec pourtant un frein serré fort. Puis ça vient vers la barque, je perds le contact, je mouline vite pour ressentir à nouveau le  poids  du poisson. Qu’est ce que c’est, un gros bass ???

Ca sonde, ça part à fond à droite puis à  gauche, c’est puissant mais pas très lourd. Je doute et je pense à une belle truite lacustre ?

J’arrive à le lever, c’est un brochet, un joli pépère d’environ 70 cm mais une boule de nerf qui me fait plier ma Berkley Ripple comme rarement je l’ai vu. Vu la taille du bec, je le bride et le dirige vers l’épuisette….

Il est dingue, il voit l’épuisette, s’affole et saute par dessus puis atterrit dans la barque au pieds de Cathy, un saut de presque deux mètres, du jamais vu. Dans le bateau il s’excite comme un damné et pique un triple dans le pantalon de Cathy, un diable vert ce brochet.

 

Il s’est tellement donné que je suis obligé de le réoxygéner plusieurs minutes avant de lui dire au revoir, jamais je n’avais vu une telle furie chez un brochet.

 

Je retourne au même endroit persuadé que tous les brochets du lac sont par là. Ca ne rate pas, vingt mètres plus loin, alors que je me prépare à lancer vers une arrivée d’eau, Cathy me devance et me regarde faire la moue, c’est là que je voulais lancer !!!

Quelques tours de moulinet et elle annonce « pendu », un autre bec de 61 cm pris au VJoint River2Sea en coloris Fire Tiger. Lui aussi un nerveux qui file dans tous les sens et fait chanter le frein de l’Exsence Shimano et plier la Riple Evo de Berkley de mon épouse.

 

C’est son premier mis au sec de l’année, elle croyait être maudite !

 

Décrochage et séance photo pour un bec qui repart  lui aussi grossir avec ses copains.

 

Je suis de plus en plus sûr qu’il n’est pas seul. Je repart sur cette petite zone de 100 m² et c’est encore Cathy qui annonce « pendu » mais le bec se décroche avant de nous avoir montré ses crocs en surface. Selon elle il n’était guère gros.

Nous insistons encore un quart d’heure mais 3 becs sur ce mouchoir de poche, ce devait être le maximum, plus aucun autre ne mordra. Nous quittons le lac à 10h30 et nous rencontrons Bruno à  la mise à l’eau, un membre des Sultalus,  qui a fait un sandre vers la route et qui rentre  comme nous.

 

Nous rentrons heureux et satisfaits, Patoche moins…..Pour une fois !

Gardez la pêche.

Acheter un Vision 110 Mégabass

Acheter un Vjoint River2Sea

[subscribe2]

 

About sylvain l'esoxiste

52 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour Planète Carnassiers, 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in reportage de pêche and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

17 Responses to Brochets de Torcy le 16 juin 2012

  1. Pecheur info says:

    La mega classe, vos sweats ! J’en veux un pour aller pécho en discothèque !

  2. mrh1664 says:

    très jolies sweat, et félicitation pour ces jolies pikes !

  3. jerome says:

    Bonjour,

    de retour de Torcy aussi ce matin, 1 touche = 1 chat !!!

  4. Hervé says:

    Et bien félicitations pour votre peche et joli les sweets !

    Merci a Gilles pour Panthier , ca m aidera aussi si j ai envie d y jeter une ligne 😉

    A part ca de mon coté c est toujours la cata , rien de rien , je suis tellement pessimiste que j ai pas attendu le coup du soir a Chaumecon , encore un capot retentissant , j en ai marre , une seule tape et seulement deux barques en plus de moi et mon gonflable (pour cette fois) sur le bocal ! Tu peche le sandre y a pas une tape , t essaie les bordures aux leurres pour les perches et les brochets , y a rien qui déboule , ca me gonfle !!! 🙁

  5. Vivier says:

    Grosse merde pour demain, super la nouvelle ligne de vêtement,
    @+
    David

  6. GILLES says:

    Bravo pour votre sortie SYLVAIN , comme quoi il faut persévérer. Il y a les postes et le créneau horaire aussi où ça se met à taper. Félicitation à CATHY avec ses 2 tapes, allez du rose BARBIE pour elle 😳 😳 😳
    Pas de nouvelles de PANTHIER depuis l’ouverture : lors du seul défi est là bas en 09/2009 nous avions terminé seconds avec FABIEN (3 becs et 1 perche : chatter et plomb pal pour mes 2 becs, spinner et drop pour FABIEN)
    A la mise à l’eau il faut pêcher l’anse à votre droite à 50/80 mètres avec une petite arrivée d’eau. Au milieu de l’anse tu as une petite fosse/cassure (on n’est pas à PANESSIERE !) 😀 😀 😀 qui est bonne et faire les herbiers tout autour de l’anse.
    Au delà les herbiers le long des petits chalets et bien je n’ai jamais trop rentré de fish :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Souvent aussi il suffit de pêcher 20 à 50 mètres au large de la mise à l’eau du bout de la digue à l’anse décrite plus haut , il y a des herbiers immergés (les années précédentes en tout cas) et alterner spinner, lipless au dessus des herbiers et crank puis sortir les LS avec palettes puis sans si ça tape pas ! Les perches c’est jamais top à cette saison (mais vous etes des pro du drop alors 😛 😛 😛 ) tout comme la digue mais avec cette année si particulière on ne sait jamais 💡 💡 💡
    Et puis les jerks rendent bien aussi et sont bien peu utilisés en concours alors 💡 💡 💡

    Good luck demain avec PATOCHE , je suis votre premier supporter 🙂 🙂 🙂 je participe par procuration on va dire, j’ai tellement peu de sorties cette année au compteur …

    GILLES

  7. gilles 01 says:

    bravo a tout les trois.belle pêche,magnifiques photos,très beau sweats et surtout m…. pour demain