AG 2013 de la Truite Morvandelle (Pannecière)
avatar

Le samedi 26 janvier 2013 s’est déroulé à 17h00 l’assemblée générale de l’AAPPMA « la truite Morvandelle » qui gère entre autre le lac de Pannecière. Comme je vous l’avais annoncé auparavant nos pires craintes se confirment, l’ouverture  du carnassier sera repoussée en mai 2015.

 C’est devant un auditoire de 80 personnes que les membres du bureau dirigé par JB DIOUX on informé les pêcheurs des actions de l’AAPPMA mais surtout, ce qui était sur toutes les lèvres, de l’avenir de la pêche à Pannecière.

 Après un bref bilan financier par le trésorier qui fait quand même ressortir un avoir en caisse de 39 000 euros ( dont une grande partie est prévue pour Pannecière),  la vente des cartes à démontré qu’en trois ans l’ AAPPMA a perdu plus de la moitié de ses adhérents. De 2034 cartes (toutes catégories confondues) en 2010 on est passé à 775 cartes soit une sacré dégringolade qui s’explique tout simplement par le fait que les pêcheurs de Pannecière sont allés voir ailleurs.

 

 Dans son discours d’introduction JB a sensibilisé les pêcheurs sur le prélèvement raisonné en rappelant l’antagonisme qui existe entre le développement de la pêche et l’impossible extension de la ressource. Entre ce qui se pratique et le Nokill total, il existe une troisième voie, celle de la sagesse qui veut que le pêcheur doit savoir se limiter s’il ne veut pas voir les lacs se vider de leurs poissons.

 Pour la première catégorie, car l’AAPPMA possède un très beau parcours sur l’Yonne notamment, le bilan des actions de reconnexion (effacement d’ouvrages d’art empêchant la remontée des truites) a été présenté à l’assistance. La population de farios autochtones est assez bonne sur le secteur et pourrait être meilleure si les truites pouvaient accéder aux têtes de bassin, ce qui est en train de se passer avec tous les travaux menées en partenariat.

 Pour la seconde catégorie, JB est revenu sur la date d’ouverture au premier mai qui n’est pas suivie par une majorité de départements voisins. Pour la protection du sandre, la Nièvre continuera de mettre en réserve des frayères sur les grands lacs jusqu’au 1er juin.

 L’AAPPMA qui s’est vu apporter une fin de non recevoir à sa demande d’instauration de quotas de prises et d’augmentation de tailles légales par la fédération,  en instaurera une elle même. Bien évidemment il n’y aura aucune poursuite pour le contrevenant mais cette limitation se veut éducative et va dans le sens de nombreuses AAPPMA et fédérations ainsi que dans celui de la FNPF qui travaille sur le sujet.

 6 chasseurs ont été agrées pour les tirs du cormoran sur Pannecière, c’est une excellente nouvelle et ceux ci pourront officier afin de protéger le cheptel halieutique de ce pillard.

 

 L’un des gros dossiers de l’année fut la demande d’audience au Sous Préfet pour se plaindre de l’attitude de l’IIBRBS « les grands lacs de Seine » (EPTB Seine Grands Lacs) qui n’a pas joué le jeu de la transparence pourtant prônée en début de chantier avec l’AAPPMA.  Dernièrement cet organisme a implanté des panneau d’interdiction d’accès aux véhicules à moteur sur tous les chemins du lac. Arguant que cette disposition datait d’une convention réglementaire jamais appliquée, le « barrage » propriétaire des rives peut faire ce qu’il veut. Comment feront à l’avenir, lors du marnage important du lac (plus ou moins 25m donc quelquefois plus de 500 m de chemin pour accéder au poste de pêche), les anciens, les handicapés, les barques pour accéder à la pêche ????? Une telle disposition d’interdiction est idiote et démagogique, d’autant que l’argument des fuites d’huiles ou autre est démenti par le fait qu’aucune pollution aux hydrocarbures n’a jamais été détectée sur le lac.

 Par contre actuellement, les énormes engins de chantier, les camions de travaux publics dont on connait l’état sont actuellement dans l’emprise du lac et que les fuites de fluides hydrauliques sont monnaies courantes.

 

 « Après une pétition contre les carpistes, la restriction du moteur thermique au 4 temps, la remise en eau repoussée…Voudrait on la mort de la pêche à Pannecière que l’on ne s’y prendrait pas autrement, s’est interrogé JB. Le barrage (l’IIRBRBS) ne donne aucune info, ils nous prennent pour des billes, malgré des demandes pressantes et nombreuses tant de notre part que de la fédé et des autorités, on ne sait pas encore quand sera remis en eau le lac ! ».

Actuellement l’AAPPMA a été obligée de décommander le pisciculteur des Dombes qui devait ré-aleviner Pannecière en carnassiers en décembre ou janvier. Cette opération de rempoissonnement est reportée sine die et de facto entraine l’impossibilité de rouvrir le carnassier en 2014 donc celle ci est reportée en 2015. Pour le blanc et son ouverture prévue le 13 avril 2013, c’est là aussi l’interrogation car il est impossible de lâcher des gardons derrière le batardeau.

C’est le pisciculteur lui même qui a précisé ne pas pouvoir aleviner dans de bonnes conditions avec l’arrivée du printemps et la fin de saison de vidange de ses lacs de production.

 Concernant les 5,5 tonnes  de carpes originaires de Pannecière et stockées à l’étang « neuf » de la fédé, celle ci ont été pêchées courant décembre et relâchées derrière le batardeau pour deux raisons. Elles pourront résister à une ouverture de vanne principale sans être entrainées derrière le barrage et l’étang où elles étaient stockées doit retrouver sa finalité qui est la production de poisson pour le département de la Nièvre.

 On constate donc que cet organisme qui gère le barrage oublie une fois de plus que notre pays est une république démocratique et que la ressource en eau ne lui appartient pas. L’AAPPMA  la truite morvandelle est amère devant un tel comportement j’menfoutiste. Hors le préjudice financier quantifiable pour l’AAPPMA, c’est le préjudice moral envers les pêcheurs qui est le plus important. Le tourisme local prend une grande claque à cause de cela. Si en plus l’IIRBRBS remontait les eaux au printemps, le bénéfice de la présence des végétaux ayant poussé sur lac serait perdu pour l’année suivante.

 

 Un sacré casse tête qui pourtant ne semble pas émouvoir les élus locaux car on notait leur absence à cette assemblée malgré les invitations envoyées.

 A l’issue de ce coup de massue porté à notre loisir, JB a passé la parole aux adhérents pour les questions diverses. J’en ai retenu  qu’on a bien noté l’absence des élus locaux et aussi celle des élus de la fédération qui avaient peut être peur de se faire écharper.  L’absence aussi notée d’un représentant du barrage a elle aussi fait l’objet de remarques acerbes.

 Preuve que cette AAPPMA est dynamique, il y avait deux postes d’administrateurs à pourvoir et ce sont 4 candidats âgés de moins de 40 ans qui se sont présentés. D’habitude c’est plutôt deux candidats pour 4 postes….

 

 A l’issue de cette assemblée et du tirage au sort du gagnant de la carte offerte, les participants se sont retrouvés autour d’un verre où les conversations se sont de suite orientées envers le barrage de Pannecière. Cette fois ci le torchon brule et il brule fort entre les pêcheurs de Pannecière et les institutions. On entendait autour des tables que les panneaux d’interdiction de circulation sur l’emprise du lac  iraient se loger dans le fondement de certains ou que l’inauguration du nouveau barrage, si elle a lieu, pourrait tourner en eau de boudin.

 A titre personnel je félicite les membres du bureau pour leur dévouement face au mutisme et à l’attitude peu honorable de l’ IIRBRBS, il y a longtemps que d’autres auraient jetés l’éponge mais les morvandiaux sont des gens têtus.

Encore deux ans à patienter avant de pouvoir mettre à l’eau et pêcher les carnassiers, soit au moins 4 ans avant de pouvoir prendre du poisson de taille correcte.

 Voici une petite interview de JB filmée à l’issue de cette AG :


 

Gardez la pêche

 

 

About sylvain l'esoxiste

53 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique pour 1max2peche et Le Chasseur Français. Suivre esoxiste.com sur Facebook
This entry was posted in AAPPMA, Tourisme pêche des carnassiers, Vie des AAPPMA et des fédés. Bookmark the permalink.

Comments are closed.