800 000 euros de pubs de la FNPF pour le tour de France 2016
avatar

penseurAucun chiffre précis de notre fédération nationale n’a été communiqué  sauf les habituels 3 % du budget annuel consacré à la promotion de la pêche mais le site  sportbuzzbusiness semble avoir ses entrées à la fédé puisque dans un article très récent il révèle que le budget de participation de la FNPF au TDF 2016 se monterait à 800 000 euros.

800 000 euros c’est une somme très conséquente, ça représente à peu près un peu moins d’un euros par pêcheur en France, sans prendre en compte les cartes journalières ou vacances qui selon moi ne donnent pas le vrai nombre de pêcheurs en France, mais ce n’est pas le sujet. Donc nous allons tous financer au travers de notre carte de pêche le tour de France.

visuel2 tdf 2016C’est une stratégie de communication qui a été adoptée par nos présidents de fédés départementales qui siègent en congrès à la FNPF et qui élisent le conseil d’administration de la FNPF. Par conséquent, si on est pas d’accord avec cette façon de dépenser notre argent il suffit de s’adresser à votre fédé départementale en plus de la FNPF.

Les avis divergent sur cette stratégie de communication, après tout elle va toucher beaucoup de monde,  d’une classe ouvrière ou moyenne qui est amateur de sport nature ?  Est ce que ça aurait fait autant de remue ménage si c’avait été pour le foot ou le tennis ?

Plusieurs  choses peuvent choquer:

La somme astronomique. Eh oui 800 000 euros c’est beaucoup, c’est plus que nombre d’entre nous considèrent comme une grande richesse mais en relativisant ce n’est que ce que couterai 250 mois de salaire (charges comprises) pour un garde, soit la moitié de sa carrière. Nous lisons donc sur les réseaux sociaux que c’est un scandale, qu’il vaudrait mieux embaucher des gardes ….Certes mais ce budget ne permet même pas de pérenniser un poste de garde sur une carrière de 40 ans !  Qu’il vaudrait mieux investir sur la réhabilitation des milieux…Pour être secrétaire de mon AAPPMA je peux vous assurer  que nous le faisons, que la fédé 71 aussi et nous subventionne et qu’elle touche elle aussi des subsides de la FNPF pour cela !

visuel tdf 2016Le tour de France. Cette machine pseudo sportive est surtout un gros évènement public au delà d’être une compétition, les récents scandales de dopages réguliers nous démontrent que ce milieu est littéralement pourris par le fric. Mais je ne suis pas dupe, le foot l’est aussi !  L’argument de la future réussite de cette campagne de pub c’est que le TDF va toucher énormément de gens, c’est vrai, que les étapes seront l’occasion de monter des animations qui seront suivies, c’est aussi vrai. Pourtant les valeurs éthiques portées seulement par le terme AAPPMA avec la protection du milieu aquatique vont à l’encontre du tour de France qui représente plutôt le contraire;

La mascotte choisie. Le fameux Gloops qui est sensé représenter les pêcheurs sera un poisson violet cartoonisé. Vous sentez vous représenté par ça ? Evidemment non car nous sommes pêcheurs et aurions préféré quelques chose de plus réaliste, de plus sportif, dans l’esprit nature mais cette mascotte n’est pas là pour ameuter les pêcheurs mais ceux qui le deviendront peut être. Ceux là n’y connaissent rien aux dates de reproduction, au prélèvement raisonné, à la poésie d’un matin au bord de l’eau. Ils pensent que la pêche c’est comme les champignons, c’est un bon bol d’air pur et c’est amusant, exactement le message que va véhiculer cette campagne.

mascotte-pêche-gloops-tour-de-france-2016Au delà de tout ça, faut il dépenser de l’ argent en com pour développer la pêche ? Bien entendu que oui, on a vu qu’en dix ans on avait perdu près de la moitié des effectifs et l’argent des cartes est le nerf de la guerre. Sans pognon, pas de subventions pour les AAPPMA et leurs travaux . Il faut donc communiquer et je reconnais que la FNPF s’y essaye.

Cette dernière organise une conférence de presse la semaine prochaine à Paris afin d’y dévoiler son projet. J’ai même été invité mais poser un RTT, dépenser 200 euros en gasoil et frais d’autoroute pour un powerpoint et un petit dej, c’est plus que je ne peux dépenser.

Personnellement cette campagne de pub me gêne, je n’aime pas le tour de France et ce qu’il représente mais pragmatiquement il y a pire. Une campagne de pub au salon de l’ agriculture par exemple car ça ne touche pas grand monde. Il y aurait mieux bien entendu, un petit programme télé cofinancé  et diffusé sur RMC Découverte par exemple, mais là ce n’est pas du clé en main car pour le Tour de France la société qui gère la caravane s’occupe de tout, même de vous trouver le fabricant de voitures aménagées.

La FNPF est sensée représenter tous les pêcheurs mais on peut voir qu’entre les pêcheurs alimentaires du dimanche, les sportifs, les écolopêcheurs, les jaloux, les politicards associatifs, les jmenfoutistes, les donneurs de leçons halieutiques…..Tout ceux là veulent que la FNPF soient dans leur courant de pensée, pas facile ?

Je trouverais presque plus choquant l’absence de réaction de la FNPF face à l’ouverture du domaine halieutique aux pêcheurs pro.

Lire l’article de sportbuzzbusiness

Gardez la pêche

 

About sylvain l'esoxiste

49 ans, habitant la région du Morvan, spécialiste de la pêche des carnassiers, auteur halieutique. Suivre L'Esoxiste sur Google+
This entry was posted in Editorial - Coup de gueule and tagged . Bookmark the permalink.

6 Responses to 800 000 euros de pubs de la FNPF pour le tour de France 2016

  1. Lesfilmu says:

    Salut,

    J’ai déjà donné mon avis sur le fond (plus que mitigé), je n’y reviens pas. Juste 2 choses :
    « Au delà de tout ça, faut il dépenser de l’ argent en com pour développer la pêche ? Bien entendu que oui, on a vu qu’en dix ans on avait perdu près de la moitié des effectifs et l’argent des cartes est le nerf de la guerre. Sans pognon, pas de subventions pour les AAPPMA et leurs travaux . »
    Je vais le faire en mode « questionnement »
    – « développer la pêche », c’est un but en soit ou une conséquence induite dans la poursuite d’un autre but ? Dit autrement : quel est l’objectif qu’on cherche. Vendre des cartes ? Améliorer les milieux ? Améliorer les densités piscicoles ? Développer de nouvelles pratiques (lesquelles) ?
    – « on a perdu près de la moitié des effectifs »… de quels « effectifs » parle t’on ? Des gens qui vont tout le temps à la pêche ? De ceux qui y vont seulement pendant les vacances ? Ou juste quelques fois dans l’année ? Des gens qui paient leur carte pour aller dans le public ? Des gens qui devant l’absence quasi totale de contrôles pratiquent la pêche, occasionnelles ou régulière, sans carte ?
    => en fonctions des réponses, la stratégie à mettre en place n’est pas du tout le même… et je doute que la « communication » surtout « institutionnelle » n’y fasse quoi que ce soit…

    « Je trouverais presque plus choquant l’absence de réaction de la FNPF face à l’ouverture du domaine halieutique aux pêcheurs pro. »
    Bin moi c’est pas « presque » c’est « totalement »… encore plus choquant que cet assourdissant silence sur la décision en elle-même, c’est l’assourdissant silence sur les mesures induites pour le pêche de loisir. Qui reçu une info de la FNPF sur les quotas et les nouvelles tailles ? De sa FD départementale ? De son AAPPMA ? C’est relayé où sur les sites des FD (toutes) ?

    En fait, plus je creuse la « structure de la pêche » et plus ce que j’y trouve pue…. c’est un truc de malade…

  2. Roumeas de Chambly says:

    Quelle honte !!!!!

  3. François says:

    Bonjour, difficile d’avoir un avis sur la question. Perso je suis un fan de du Tour de France et de cyclisme, je suis certain que si on appliquait les mêmes contrôles antidopage dans d’autres sports, comme le foot ou le tennis pour ne pas les nommer, on aurait certainement des surprises. Pour revenir à l’opération de promo de la FNPF, je sais bien qu’on ne peut échapper au monde de la com désormais, les précédentes opérations publicitaires de la FNPF ont fait repartir à la hausse les ventes de cartes mais de façon très insignifiantes. Est ce que le retour à la gratuité pour les enfants de moins de 12 ans équipés d’une seule ligne ainsi qu’une diminution du prix des cartes journalières et hebdomadaires ne seraient pas une solution pour rammener + de pêcheurs au sein de la pêche associative ? On me dira que cette mesure sera onéreuse dans un premier temps, mais une campagne de pub n’est elle pas onéreuse ? J’espère que certains des nouveaux administrateurs de la FNPF me liront.
    A+

  4. Bébert-le-chat says:

    C’ est le problème de la polémique, Victor: on trouvera toujours l’ énergie pour poster un argument à la noix, pour contredire l’ ennemi…Vous, comme moi!
    Maintenant, sur le sujet, je suis pessimiste, misanthrope, et facho…Donc, TdF, ou Mondial de Jokari, c’ est du kès: ca finira en papiers froissés, dans les poubelles de la voirie locale, et si Sylvain me trouve UN gus qui se sera mis à la pêche, grâce à cette mascarade, je lui offre une bouteille de Mumm Cordon Rouge!
    Carpe diem…